Avertir le modérateur

mardi, 23 janvier 2007

Lundi, à la rédac’...

Lundi, à la rédac’, on a reçu un mail d’un certain Francis Meynier.
D’abord on a cru qu’il postulait pour intégrer le quotidien. Francis Meynier, ça ne me disait rien. Vous non plus, ça ne vous dit dit sans doute rien — à moins de faire partie des 131 personnes qui ont voté pour lui en lors d’une élection partielle en 1998  — mais Francis Meynier est candidat à l’élection présidentielle.

Ni plus ni moins que l’un des quarante et quelques candidats déjà plus ou moins déclarés.
Dans son mail, le citoyen Meynier nous informe de son programme grâce un fichier joint au format rtf :«la reconnaissance du vote blanc, la stricte limitation de tous les mandats politiques (hormis ceux des communes de moins de 10 000 habitants), condition nécessaire pour obtenir auprès des maires des petites communes les 500 parrainages requis». Il avait déjà posté à l’identique sur certains blogs.

Mais peu importe la profession de foi, ce n’est pas ce débat qui m’intéresse. Mais plutôt ce qui fait qu’un Francis Meynier se lance dans une telle «aventure» ? Qu’est-ce qui fait qu’on qu’on peut penser pouvoir incarner un combat politique ou qu’on a un destin national? Qu’est ce qui fait qu’on peut oser se lancer, qu’on s’appelle Francis, Nicolas, François, Arlette, Ségolène, Stéphane, José, Marie-George, etc… Un soupçon d’inconscience ? Un poil d’ego surdimensionné ?


medium_johan.2.jpg

Commentaires

tous les même vermines politiciennes, tenant des promesses qu'il ne pourront pas tenir ou pire encore, des promesses totalement farfelues. pourquoi ne pas parler franchement de la dette de l'Etat (de la dette globale : 2000 milliards) et qui en 5 ans va augmenter de 450 milliards supplémentaire ( environ) et qui nous même tous droit à la banqueroute. Qui aura le courage de reduire drastiquement les budgets de fonctionnement des institutions (Etat, collectivité locale : region et departement...) ; de faire la reforme des hopitaux, des ecoles, ..... ; va t'on devoir passer par le chaos (banqueroute) pour enfin mettre en oeuvres toute les reformes INDISPENSABLES.

Écrit par : Edouard | mercredi, 24 janvier 2007

ah ben quelle surprise!! Johan!! je sais pas si tu me replaces, mais tu m'as envoyé un mail pour me dire en substance de cesser mes posts sur 20minutes.fr en m'explicant qu'ils n'étaient pas appropriés ou pas assez politiquement corrects!! mon pseudo c'est la fouine! et j'ai bien l'intention de fouiner ! alors j'espère que tu ne vas pas aussi me censurer sur le blogue de la présidentiel! et que tu vas me reconnaitre le droit de parler! d'écrire! de penser! ou alors, vas y franchement!! fais un papier pour censurer les guignols ui sont bien plus caustiques que je ne le serais jamais! va au fond des choses !
Bonjour,

Vous contribuez régulièrement au débat sur 20Minutes.fr sous le pseudo
Lafouine. Nous vous remercions de votre fidélité. Nous ne pouvons plus
toutefois tolérer vos multiples textes, la plupart hors de propos, hors
sujet, pleines de fautes d'orthographe, et surtout, tellement nombreuses
qu'elles ne font pas avancer le débat. Votre opinion, vous avez le droit de
la faire partager, pas de pourrir celle des autres.

Si vous ne modérez pas vos propos, nous serons obligé de prendre des mesures
pour faire en sorte que les internautes puissent venir partager leurs idées
sur notre site, sans avoir à lire votre prose toutes les 5 lignes.

Bien à vous
--
Johan HUFNAGEL
Rédacteur en chef Nouveaux Médias
20 Minutes / 20Minutes.fr

Écrit par : Enzo | mercredi, 24 janvier 2007

@Enzo. Sans commentaire. Sauf un. Je n'ai jamais écrit ce que vous dites, notamment que je vous reprochais d'être politiquement incorrect. Je vous demandais de cesser de multiplier vos commentaires sur l'ensemble des débats et articles car cela ne favorisait pas le débat. Nous avions d'ailleurs échangé plusieurs mails sur ce sujet. Manifestement, vous avez mal compris puisque vous venez de multiplier un copié - collé de mon message sur l'ensemble des posts de ce blog. Les internautes jugeront.
Johan Hufnagel. Pour mon téléphone, voir ci-dessus.

Écrit par : Johan | mercredi, 24 janvier 2007

Au fait, il ne s'est rien passé depuis Mardi ?

Écrit par : Marc | vendredi, 26 janvier 2007

A Marc: nan nan, pas grand chose; on a perdu quelques sous marins nucléaires, la France a décidé de se séparer de la Corse, sur les conseils du canada, les Rg se demandent pourquoi on les eugueule quand ils font pas leur boulot et aussi quand ils le font, à part ça; nan nan, il s'est rien passé....on verra la semaine prochaine, y aura ptète un tsunami aux antilles lol

Écrit par : Enzo | vendredi, 26 janvier 2007

Y A T IL QUELQU UN POUR SAUVER LE PS?? la question mérite vraiment d'être posée !! et je la pose!! Avec le phénomène de cirque Ségolène royal la guenon intelligente, et Frèche le raciste inconscient, le contexte de la campagne présidentielle, il y a vraiment de quoi se poser la question!! Quand est ce que le PS va t il réaliser qu'il est urgent, un: de virer les gens qui n'ont rien à faire au PS, et deux: de changer de candidat si on ne veut pas qu'elle entraîne avec elle l'ensemble du PS !! pasque bon les blagues à deux balles sur les corses et la force de dissuasion, ça suffit la!! On a assez joué!! Remettez la dans sa cage la guenon intelligente !!Alors j'attends vos avis la dessus, car pour l'instant, c'est la seule question qui compte la!!

Écrit par : Enzo | samedi, 27 janvier 2007

@ Enzo

Ségo peut rester dans sa cage ; il n'y a plus qu'à lui joindre Sarko et la ménagerie sera complète. On pourraenfin parler de choses sérieuses.

Écrit par : rêveur solitaire | samedi, 27 janvier 2007

Bon, pour répondre plus sérieusement à ta question Johan, je crois qu'il y a des gens qui sont à la recherche de pub gratuite!! tout simplement! vu le prix de la pub, si j'avais à construire une carrière basée sur une certaine notoriété, j'en ferais peut être autant! La taille de la caisse de résonnance vaut la peine d'y investir quelques sousous; ensuite, on gère l'écho! ce n'est pas à toi que je vais doner un cours de com quand même!! Plus généralement, et sans vouloir faire de démagogie à deux balles, je crois vraiment que, comme il y a aujourd'hui une sorte de culture star ac, véhiculant l'idée et l'espoir de devenir célèbre en participant à un casting, on asiste aussi à la naissance d'une culture pol ac!! avoue que c'est quand même un sacré spectacle cette campagne non? ben voila, il s'agit dêtre sur la photo! comme cette personne dont j'ai oublié le nom qui déjouait toutes les barrières pour se retrouver en pleine galette des rois aux cotés du président de la république!! comme l'entarteur qui se fait fort d'approcher les grands de ce monde ! eh bien voila, c'est un épiphénomène qui ajoute du sucre et du sel , voial!! c'est le condiment! (c le mot que je cherchais) de cette campagne!! le sel et le poivre quoi!! c'est bien qu'ils soient sur la table, mais il ne faut pas qu'il y en ait de trop dans l'assiette!! ces candidats sel et poivre ne font finalement de mal à personne, l'essentiel étant qu'ils ne viennent pas gâcher le plat principal, mais bien l'accomoder !! allez, je vais déjeuner !
cordialement

Écrit par : Enzo | samedi, 27 janvier 2007

l'erreur serait de croire qu'ils ont quelque chose à apporter à la République, et la manipulation consisterait à tenter de nous le faire croire!!

Écrit par : Enzo | samedi, 27 janvier 2007

@ Johan. De l'art d'être petit et d croire à ses idées. Pour ma part, je ne trouve pas gênant que ce monsieur veuille promouvoir ses idées. L'opinion, c'est comme un trou du c... : tout le monde en a un. Sauf que certains sont plus exhibitionnistes que d'autres. Maintenant, je ne verrais pas pourquoi on interdirait aux amateurs de montrer la leur (je reparle de l'opinion, il faut suivre...) au motif que les professionnels affichent la leur sur grand format !

Toreador

Écrit par : Toreador | dimanche, 28 janvier 2007

Merci de faire circuler cette lettre.

Lettre ouverte aux intellectuels de France

Mes chers amis, vous qui veillez, vous qui êtes soucieux du bien être de la Nation, de sa sécurité, de son développement, de sa vérité, l'heure est grave. Je m'adresse à vous, phares éclairés, nuit et jour, sachant quand il le faut nous remettre sur le chemin de l'espoir, vous qui êtes debout pour faire vivre et rendre immortel notre désir d'avenir; L'heure est grave car notre avenir se joue demain. L'heure est grave car il nous faudra choisir notre guide. Notre timonier. Notre chef. Le spectacle de l'incompétence qui nous est donné à voir assombrit cet avenir. Nul n'est parfait, nous le savons bien; restons humbles devant l'universel. Mais la France a besoin de ce choix! la France a besoin de croire! la France a besoin d'intelligence! Il est temps d'ajuster la pièce, mes chers amis; il est temps de réviser le scénario si l'on veut faire de demain le spectacle digne dont nous avons tant besoin en ces temps si durs. Aidez nous! Vous seuls pouvez réécrire cette scène! Vous seuls avez autorité pour revoir le casting! Vous seuls pouvez interpeller les auteurs sans craindre d'être suspectés! Raisonnez les ! Nous avons besoin d'un Parti socialiste fort!! La FRance ne peut pas se permettre un vide! Les conséquences en seraient désastreuses! Il se peut que dans l'action, les yeux ne voient pas toujours ce qu'ils devraient voir! Aidez les! c'est votre rôle! Ils vous écouterons, vous. Car vous êtes notre conscience nationale. Il n'est pas trop tard! Et la ressource existe! Elle ne peut pas rester... Car avec elle, c'est toute une pensée qui sera engloutie, c'est tant d'espoirs qui seraient trahis! Tant de peine qui serait ignorée! Tant de désir d'avenir qui serait ignoré, bafoué.
Oui mes chers amis, il n'y a que vous qui puissiez les interpeller, ces éléphants qui marchent doucement, il n'y a que vous, grands chasseurs pacifiques, qui puissiez vous mettre sur leur chemin, aimablement, pour les amener un instant à cesser leur marche lente , et a se retourner un instant pour qu'ils prennent conscience du vide! Resserrer le troupeau, chasser les gazelles qui distraient les moins rapides, continuer de faire face aux fauves certes, mais ne pas exposer les faibles à leurs attaques aussi. Changer de candidat! vite! bien! Il n'est pas trop tard! Devant l'éternité de notre avenir, il n'est JAMAIS trop tard! La Nation vous est reconnaissante, vous le savez bien! Ne nous laissez pas à notre sort! Faites votre devoir mes chers amis! Vous qui savez parler tout bas et tout haut, usez de vos armes pour cela, mais je vous en supplie, faites votre devoir !! pour NOUS, pour VOUS, pour notre Nation. Merci. L.I. Paris, le 28 Janvier 2007

Écrit par : Enzo | dimanche, 28 janvier 2007

Elysée 2007©

Ségolène Royal condamnée
à payer 2.500 euros

NOUVELOBS.COM | 31.01.2007 | 15:02©

La Cour de cassation a condamné la socialiste à payer 2.500 euros de frais de
justice dans l'affaire qui l'oppose depuis dix ans à deux de ses anciennes
assistantes parlementaires pour des salaires non versés.
a Cour de
cassation a
condamné le
16 janvier
dernier Ségolène
Royal à payer 2.500
euros de frais de
justice dans l'affaire
qui l'oppose depuis
dix ans à deux de ses
anciennes assistantes
parlementaires pour
des salaires non
versés. Celles-ci ont
également obtenu la
tenue d'un nouveau
procès devant la cour
d'appel de Rennes, explique le Parisien paru mercredi 31 janvier.
Evelyne Pathouot et Claude Fouchier réclament moins de 7.500 euros, pour le
paiement de deux mois de salaire pour les mois de juin et juillet 1997 et pour
préjudice subi.
La décision de la Cour de cassation intervient au terme de dix ans d'un parcours
judiciaire durant lequel les deux femmes n'avaient pas obtenu gain de cause ni
devant les prud'hommes, ni devant la cour d'appel de Poitiers.
"Ségolène Royal avait besoin de nous"
Evelyne Pathouot explique au Parisien qu'elle a été embauchée par Ségolène Royal
fin 1995. Pendant deux ans, elle a été payée par l'Assemblée nationale, sur le quota
d'assistants parlementaires de la députée. En 1997, l'Assemblée est dissoute et tous
les collaborateurs sont licenciés. Les deux femmes, qui travaillaient à la permanence
de la socialiste à Melle (Deux-Sèvres), se retrouvent alors en préavis. "Ségolène
Royal avait quand même besoin de nous pour sa réélection", explique Evelyne
Pathouot au quotidien, "mais à cause des comptes de campagne elle a d'abord
voulu nous payer différemment". En avril 1997, les deux assistantes ne sont pas
rémunérées pendant trois semaines, ce qui vaudra à Ségolène Royal une
condamnation aux prud'hommes. Le litige s'est par la suite compliqué autour des
mois de juin et juillet 1997. Les plaignantes soutiennent qu'elles ont continué à
travailler localement pour la socialiste, nommée alors ministre déléguée à
l'Education. Selon l'avocat de Ségolène Royal, "les assistantes étaient en préavis et
ont travaillé pour le député suppléant de Mme Royal, devenu ensuite un adversaire
politique".
Royal condamnée en cassation

© Le Nouvel Observateur
Conformément à la loi "Informatique et Liberté" n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous
engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d'accès
et de rectification sur ces données nominatives. Nous nous engageons à prendre toutes précautions afin de préserver la sécurité de ces
informations et notamment empêcher qu'elles ne soient déformées, endommagées ou communiquées à des tiers.
ELYSÉE 2007
[RETOUR]
simon-robert
Fabienne

Écrit par : info | jeudi, 01 février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu