Avertir le modérateur

mardi, 30 janvier 2007

Orages

Pathétique. Si on ne pouvait faire mystère des coups bas qui allaient se donner, 2007 sera bien l’année des « boules puantes ». Cette semaine, nouveaux rebondissements. Gérald Dahan, à la merci de l’UMP, piège une Ségolène Royal particulièrement « légère » sur les questions territoriales – sur le statut de la Corse qui, comme chacun sait, est un enjeu fondamental. Je trouve particulièrement inadmissible ce genre de canular qui tente de déstabiliser la candidate socialiste. Le procédé est malhonnête et ce n’est pas en se comportant comme un trublion de la sorte que Dahan va élever le débat, bien au contraire.

Ce que j’attends et ce que nous attendons tous, ce sont des définitions d’axes politiques et pas des tentatives d’intimidation tout à fait indignes et qui musèlent complètement le débat. Au lieu d’entendre et d’évaluer des choses intéressantes ou plus critiquables, il faut anticiper la dernière invention de tel ou tel camp. 

En clair, dans l’état actuel des choses, je comprends la remontée spectaculaire de François Bayrou dont je salue par ailleurs le positionnement ferme à l’encontre de l’UMP. Je regrette davantage la percée silencieuse du vote pour l’extrême droite qui m’apparaît plus comme un vote contestataire que comme un suffrage pour les thèses nationalistes.

Et pendant ce temps-là, José Bové qui croit bon, au nom d’un « état de nécessité » (prétend-il) d’arracher des champs de maïs transgénique ou de faire régner la zizanie, annonce qu’il rendra publique sa candidature le 1er février. Je ne m’inquiète pas particulièrement d’une telle annonce et doute que celui-ci réunira les 500 parrainages d’élus d’au-moins 30 départements. Et, dans l’hypothèse où celui-ci les obtiendrait, l’un des enjeux majeurs d’une élection reposant essentiellement sur les questions politiques, économiques et sociales, Bové ne pourra pas faire mystère de son ingérence.

Jamais une campagne n’aura débuté aussi tôt. Mais moins de trois mois avant le premier tour de l’élection présidentielle, les cartes sont jetées et chaque petite phrase va compter, être décortiquée par l’adversaire et critiquée. Et ça, qu’on se le dise, l’UMP s’en est fait une spécialité puisqu’une commission a été chargée de reprendre tous les propos de Ségolène Royal pour démonter chacune de ses interventions. J’attends donc la présentation du programme de la candidate socialiste le 11 février pour étudier chaque proposition, sachant pertinemment que je ne dégagerai pas un enthousiasme démesuré. Mais que le parti du ministre-candidat Sarkozy cesse un peu d’user de procédés détestables et laisse un peu entrevoir ses idées. L’attaque est souvent contre-productive et il existe une tendance à se prendre de sympathie pour celui qui supporte les mauvaises critiques. Que la droite poursuive sur sa lancée, il pourrait y avoir de nouvelles surprises les 22 avril et 6 mai.

medium_jeremy.jpg

 

Commentaires

Bonjour Jeremy,

en tant que militant PS, pourrais tu m'expliquer vos motivations?
Vous avez voté pour un projet Socialiste puis vous avez voté pour une candidate en pensant qu'elle porterait le projet Socialiste. Ce qu'elle ne fait pas.
Je suis de gauche aussi mais force est de constater que les militants PS sont devenus incohérents.
Les militants ont voté pour un projet qu'il n'applique pas. En lieu et place, on va faire des débats participatifs pour tout chambouler le programme.
Segolene a t'elle vraiment débattu avec DSK et Fabius? si oui pourquoi ne pourrait pas t'on argumenter face au camp adverse avec les idées qu'elle a donné lors de ces débats? Ou alors il n'y a vraiment pas eu de débat...
Derniere question : Où nous mène ces débats participatifs?
Si on a en majorité des sympathisants PS qui y assistent, quelle en est l'intérêt? Ségolene a déjà donné son contenu lors des primaires et pour lesquelles vous avez voté. Ou alors on va retrouvé le projet socialiste en lui même. Mais dans ce cas on accroche plus les gens d'autres horizons
Si ceux sont des gens de tous bords: dans ce cas croyez vous vraiment qu'on puisse décider de ce qui est bon pour la France et pour les 5 ans à venir en 2h de débat???Que se passe t'il si les idées qui en ressortent sont complétement de droite???

Merci pour les éclaircissements.

Écrit par : cedric | mardi, 30 janvier 2007

Bonsoir Cédric,

Merci pour ta réponse à mon post. Je vais répondre point par point à tes questions en tentant de préciser mes positions sans pour autant louer toutes les propositions socialistes puisque, si je suis militant, je tiens toutefois à conserver mon libre-arbitre.

J'ai pour ma part effectivement voté le projet socialiste même si j'émets quelques réserves en vue de la stabilité économique de la France et la réduction absolument indispensable de la dette dont les seuls intérêts ne sont compensés que par l'ISF.

Je tiens également à préciser que si je me réjouis que Ségolène Royal soit la première femme à briguer la mandature suprême, j'étais davantage convaincu par les idées de "social démocratie" défendues par DSK ainsi que par les lignes directrices qu'il défendait pendant les primaires.

Quant aux débats entre les candidats, je pense qu'ils ont eu lieu et que, d'une manière ou d'une autre, ce sont encore les médias qui ont fait l'investiture à la place des militants. C'est ce qui explique une adhésion massive et qui a porté en triomphe Ségolène Royal. Pour avoir regardé l'ensemble des débats télévisées et avoir lu des retranscriptions des débats devant les militants, j'ai quand même ressenti que les débats avaient - et je te donne absoluement raison - été muselés du fait que c'était presque décidé à l'avance. Mais ils ont eu lieu et je me souviens que même Alain Juppé louait le procédé inédit des primaires. Mais depuis l'investiture (presque l'intronisation) de Nicolas Sarkozy, c'est un peu la cacophonie.

Tu demandes également "où nous mène les débats participatifs". Là je te rejoins une nouvelle fois. Je pense - et tu seras certainement d'accord - que c'est un peu une prolongation de la pensée "rendre le pouvoir au peuple". Ce qui est à la fois une bonne chose et une mauvaise chose. Une bonne chose parce que cela peut donner envie à tout un chacun de s'investir pour des causes qu'il défend et de mettre en commun des idées intéressantes. Une mauvaise chose parce que cela ne doit pas cacher une carence dans la gouvernance. En tout état de cause, puisqu'actuellement ce sont principalement des débats participatifs organisés sur le site "Désirs d'avenir" et que se mettent en place des débats dans les différentes collectivités territoriales, tu as raison ce sont surtout des militants socialistes qui y assistent, même si des indécis nous rejoignent.

Enfin, je pense vraiment que ce qui doit ressortir de ces débats, c'est l'intérêt général et un aperçu des politiques à moyen ou à long terme efficaces et qui ne creusent pas la dette de l'Etat. Puisque, que l'on soit de gauche ou de droite, la question de la dette est inévitable.

J'espère avoir répondu un peu à tes questions même si je t'avoue que je ne suis pas forcément apte à justifier les prises de position et les stratégies du conseil national du PS et de l'équipe de Ségolène Royal.

Je te remercie une nouvelle fois pour ta réponse au post et te souhaite une très bonne semaine.

Cordialement,
Jérémy

Écrit par : Jérémy [militant PS] | mardi, 30 janvier 2007

Je cite: Et ça, qu’on se le dise, l’UMP s’en est fait une spécialité puisqu’une commission a été chargée de reprendre tous les propos de Ségolène Royal pour démonter chacune de ses interventions...voila Jérémy le plus bel exemple de désinformation dans laquelle tu te roules et tu t'enfonces, toi et malheureusement beaucoup d'autres. Je m'explique:
-essaye de remettre les choses dans leur chronologie au lieu de prendre les infos comme on te les donne c'est à dire à la petite cuillère;
-Une cellule de contreinformation est présente au PS depuis le début, et elle constitue même le coeur du dispositif de campagne de ségolène.
-L'absence de programme et la chute dans les sondages de ségolène pousse les socialistes à s'en prendre au candidat Sarkozy, de façon massive.
-Une cellule est donc mise en place au QG de campagne de Sarkozy pour y voir plus clair et tenter d'analyser ces attaques
-Cette cellule est dénoncée par les socialistes à grand renfort de com, sur le ton de la pucelle effarouchée et scandalisée par ce qu'elle ratique dans l'ombre depuis le début.
-Résultat: Des millions d'idiots, oui d'idiots, militants godillots loin des QG se font naturellement l'écho de cette offuscation nationale et crient au loup à l'unisson! voila ce que j'appelle une belle démonstration de désinformation mon cher Jérémy! mais laisse moi te dire, moi qui observe les méthodes des socialistes depuis vingt cinq ans, c'est que tu n'as encore rien vu en la matière!! Tu es loin, comme beaucoup de militants sincères, de pouvoir imaginer la puissance stratégique du PS en matière de désinformation! la puissance du PS en matière de gestion des militants! ILs ont même réussi à nous faire oublier que le ministre qui refusait d'accéder aux doléances de l'bbé Pierre s'appelait.. Miterrand As tu vu l'UMP se servir de cette vérité historique? penses tu vraiment que l'idée de rappeler simplement cette vérité historique ne leur ait pas effleuré l'index? certes non, mais l'heure n'est pas aux basses attaques pour les saympathisants UMP Jérémy, il est au rendez vous de la nation avec son futur président. Alors un conseil Jérémy, ne te compromet pas trop ni avec les uns ni avec les autres. Ne trempe pas tes bottes de militants dans le caniveau sous prétexte que c'est la seule voie possible pour traverser le boulevard de la république et rejoindre la place de la nation . La nation, tu y es, elle est tienne, elle t'es léguée, toute entière! ce n'est pas une faveur que te fais le PS! c'est un cadeau que te font tes anciens.
J'aime ton militantisme Jérémy, je le respecte profondément et je vais même te dire pourquoi. J'ai 45 ans; j'en avais 19 en 1981, étudiant en droit, à strasbourg; j'ai voté Mitterand bien sûr! J'ai voulu mettre dans mon engagement politique toutes les forces et tous les espoirs en moi pour tenter de changer les choses! Jusqu'à ce que ma liberté se heurte au sectarisme du PARTI, jusqu'à ce que je démêle l'écheveau de cette manipulation. Le chemin fût long et douloureux; nous sommes des millions ainsi. Je voudrais tant permettre à mes cadets de prendre le raccourci qui m'a fait défaut; mais je te laisserais épuiser ton innocence sur les remparts de tes convictions, car je sais que le bonheur politique est aussi dans le pré. Tout ce que je te souhaite, et je suis sûr que c'est à ta portée, c'est de faire preuve de plus de clairvoyance que moi; je t'assure que ce n'est pas difficile!! lol
Pour conclure, je te livre une petite phrase bien connue, un peu de philosophie à deux balles, mais que j'aime bien: c'est à propos de gérald dahan en plus. Pointe le soleil, l'idiot ne voit que ton doigt. eh bien Dahan nous montre ségolène,telle qu'elle est, et vous n'y voyez que le canulard téléphonique.
à bientôt de te lire!

Écrit par : Enzo | mercredi, 31 janvier 2007

oui bien sur et l'UMP est un océan de démocratie et de vérités.... et de toutes les façons les socialistes sont aussi responsable de l'effet de serre.... ça a le mérite d'e^tre simple la politique avec toi Enzo.

Écrit par : Marc | mercredi, 31 janvier 2007

eh bien cher Marc, dans la mesure ou tu me prêtes des propos qui ne sont pas les miens, comme les socialistes ont l'habitude de prêter a leurs adversaires, des faits et propos qui ne ont pas les leurs, eh bien oui, avec moi et dans ces conditions, c'est effectivement très simple la politique, il sufit de te demander qu'est ce que je dois penser et hop!! il suffit de te lire! et tout devient simple! merci Marc! il fallait y penser! On en a rêvé! le PS l'a fait! Bravo!
Je ne sais pas si les socialistes sont responsables de l'effet de serre mais ce dont je suis sûr c'est qu'ils ont une grande part de responsabilité dans l'effet de serre tête idéologique; d'ailleurs chaque jour qui passe m'en donne de bien tristes exemples. Si tu souhaites maintenir ce débat au simple niveau idéologique et de lutte de camps, libre à toi; mais tout le mal que je te souhaite, c'est de t'affranchir du prêt à penser en vente libre au PS, et distribué en boite de 100 par les sympathisants de ségolène à travers ses débats participatifs qui n'ont de participatifs que le nom, mais qui sont en fait une vaste machine à formatter les esprits jeunes aux idées viellottes du PS. Les débats participatifs, c'est un esprit jeune dans une idée vieille! et vice versa !joli slogan tien ! je le garde ! lol

Écrit par : Enzo | mercredi, 31 janvier 2007

@ Enzo

Merci pour tes réactions à mon post et pour ton argumentaire dont je partage beaucoup de points. Je suis très attentif à tes propos et me réjouis de pouvoir te lire. Comme tu le sais, je commence tout juste mes gammes au sein du parti et je n'ai pas forcément une perspective chronologique développée, ce qui fait que j'essaye par moi-même de voir les bons et les mauvais points de la campagne comme des instances dirigeantes. Mais dans tous les cas, j'apprécie le dialogue avec toi.

Excellent après-midi à toi.


@ Marc

Merci pour ta réponse. Ce que je retiens, c'est que, dans un camp comme dans l'autre, les coups bas pleuvent mais que ceux qui atteignent Ségolène Royal sont plus visibles et plus commentés par les médias que ceux qui visent Nicolas Sarkozy. Et que ces mêmes médias sont de plus en plus partiaux.

Passe un bon après-midi également.

Écrit par : Jérémy [militant PS] | mercredi, 31 janvier 2007

bonjour Jeremy,

et bien non cela ne repond pas vraiment à ma question...
Ce que je voulais savoir c'est pourquoi au parti socilaiste on a 3 directions differentes:
1-le projet socialiste
2-les idées qui en ressort du débat des primaires.. Segolene a bien donné des idées non? (y a t'il du blairisme dans le projet socialiste?)
3-les débats paticipatifs qui certainement vont donner des idées encore differentes.

Pourquoi un tel désordre? une telle incohérence??
merci
Cedric.

Écrit par : cedric | mercredi, 31 janvier 2007

@ Cédric

Je t'adresse premièrement mes excuses pour avoir tardé à te répondre.

Je comprends parfaitement tes questions et tes interrogations concernant le projet du PS. Je pense que la présentation du programme de Ségolène Royal le 11 février permettra de voir très clairement quelles idées sont reprises du projet (probablement la majorité), du débat des primaires et des débats participatifs (une bonne partie).

Pour le reste, je ne m'explique pas forcément les stratégies de l'équipe Royal. J'ai un oeil attentif sur ce qui se passe mais je ne peux - tu t'en doutes - pas justifier des décisions et des options qu'un simple militant ne maîtrise pas.

Excellente soirée et très bon début de semaine à toi Cédric.

Cordialement,
Jérémy.

Écrit par : Jérémy [militant PS] | dimanche, 04 février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu