Avertir le modérateur

lundi, 05 février 2007

Douste-Blazy défend Sarkozy

 Surtout, ne demandez pas à Philippe Douste-Blazy si son livre «Des affaires pas si étrangères» est son testament au Quai d’Orsay, la question, même prononcée avec un sourire, ne le fait pas rire. Car, visiblement, il a pris goût à la diplomatie et compte bien, si son poulain l’emporte, demeurer ministre des Affaires étrangères.

Ne lui demandez pas non plus si ses débuts difficiles au Quai d’Orsay le porte à l’indulgence sur les bourdes de Ségolène Royal, il fait semblant de ne pas comprendre la question…

Si, en revanche vous lui demandez de commenter la politique étrangère de Nicolas Sarkozy, il le fait avec plaisir. Reçu à déjeuner, lundi, par l’association de la presse diplomatique française à l’occasion de la sortie de son livre, le ministre a défendu corps et âmes le candidat de l’UMP à la présidentielle: «on dit que Nicolas Sarkozy est atlantiste et pro-israélien. C’est une caricature. Sur la politique intérieure aussi on l’avait caricaturé en ultra-libéral. Aujourd’hui c’est lui qui s’adresse le plus aux pauvres. Sur la politique étrangère, vous allez voir, il va évoluer…». Après avoir évoqué – invoquer Jaurès, Nicolas Sarkozy revendiquera-t-il bientôt la filiation Villepin ?
 

 

medium_clemence.jpg

 

Commentaires

Dîtes-moi, c'est bien ce même Douste Blazy que les diplomates professionnels surnomment "le con d'Orsay" ? Conseillé par ce pauvre Douste, Sarko n'eût invoqué - ni même évoqué - l'admirable Guy Moquet ou le révéré Jaurès, mais bien plutôt Glacière au Réaumur-Sébastopol. Ce ne serait pas la première fois que Dosute se serait trompé de ligne !

Écrit par : Observateur Romano | lundi, 05 février 2007

Il est très clair que M. Douste-Blazy est bien le plus mal placé, avec Roselyne Bachelot (qui m'inspire par ailleurs beaucoup de sympathie), pour faire quelque commentaire sur les "bourdes" ou "gaffes" de la candidate socialiste.

Un excellent article paru dans le Monde sur le ministre des affaires étrangères du gouvernement Villepin était imparable... M. Douste-Blazy pianotait des SMS aux réunions ne l'intéressant pas, ne parlait pas anglais, se faisait surnommer effectivement "le con d'Orsay" comme le rappelle Observateur Romano.

Cela dit, selon les propos rapportés par votre article Clémence, le ministre apparaît très peu convaincant. Comme souvent lorsqu'il parle de la question du nucléaire iranien ou qu'il n'arrive pas à faire la distinction entre plusieurs Etats (Taiwan et Taipei si je me souviens bien de l'article du Monde).

Écrit par : Jérémy | lundi, 05 février 2007

On savait que Nicolas Sarkozy avait un ego fort développé. Mais de là à faire dessiner une robe haute couture à son image pour rivaliser avec Ségolène Royal, on explose le baromètre du ridicule !..
C'est sur le blog www.thedino.org dans le billet d'aujourd'hui intitulé : L'ego de Sarko

Écrit par : edouard | mardi, 06 février 2007

Je vous trouve un peu méchant avec DOUSTE - BLAZY.
Moi ne n'oublie pas qu'il a obtenu pour Toulouse la création du pôle du cancéropole sur le site de l'AZF sinistré, et que nous aurons en bordure de la garonne une piste cyclable. ( abords dont les industriels nous avaient privé).
Et puis, il faut des hommes à Paris. Gardons sur place nos hommes de valeur, nous vous confions les autres.

Écrit par : stephan | mercredi, 07 février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu