Avertir le modérateur

vendredi, 09 février 2007

Quand la campagne déblogue à pleins tubes

A voir fonctionner ce blog, il y a quelque chose qui me chiffonne : l’inexistence de débats transversaux et la quasi-absence de la gauche, hormis un jeune militant PS appliqué. Ce blog a été pensé et voulu comme une plateforme « multi-voies » « multi-voix » pour que chacun puisse confronter ses points de vue, ses idées, ses doutes, ses déceptions... Il s’agit pas de convaincre des convertis mais d’éclairer des indécis et de nourrir une soif de débats que nous pouvons ressentir au quotidien jusque dans les colonnes de notre journal.

Je peux comprendre que sur des blogs de militants purs et durs de tous poils, on veuille rester entre soi et qu’on se supporte pas la présence d‚ennemis dont la seule intention est de polluer l’endroit. De la même manière, les supporters de l’OM n’ont pas envie de voir débarquer dans leur café habituel leurs homologues du PSG, venus, non pas pour discuter, mais pour casser des verres. [Attention, amis supporters du PSG ou de l’OM, il s’agit d’une image, il ne faut pas prendre cela au pied de la lettre, j’aurais pu inverser les rôles ou choisir d’autres clubs.]

Ce qui est plus difficile à saisir, c’est cette volonté, presque assumée, de refuser le débat. Sur ce blog présidentielle de 20 Minutes, nous avons fait appel à des politiques pour alimenter les échanges, deux à droite, deux à gauche pour respecter une forme d’équité. Le problème, c’est que, si les deux contributeurs de droite, Quitterie Delmas (UDF) et Laurent Wauquiez (UMP) jouent le jeu, ce n’est pas le cas de l’autre côté. David Assouline (PS) et Stéphane Pocrain (Indépendant) n’ont toujours pas envoyé leur première note. Manque de temps ou d’intérêt?

Autre exemple, lorsque nous avons demandé à Malek Boutih (PS) de reprendre le flambeau, il nous a répondu en substance qu’une présidentielle c’était un « corps à corps ». Résultat, ce blog n’a été alimenté que par des voix de droite, ce qui nous pose des problèmes d’équilibre. [Nous sommes à la recherche de nouveaux contributeurs de gauche en ce moment même].

Ce n’est pas tout. Dans un précédent post, Johan Hufnagel, rédacteur en chef du Web de 20 Minutes, demandait aux militants de gauche de nous « troller », en référence à une consigne interne au PS sur une néthique à respecter durant la campagne. C’était une manière ironique de faire un appel du pied pour que les internautes s’investissent dans le débat de manière un peu plus franche. Sauf que nous avons reçu une réponse très sérieuse de la part d’une socialiste : « Il est hors de question pour nous de donner la réplique à la horde de décérébrés sarkozystes qui pourrissent les forums et les blogs de France depuis plusieurs semaines à coup d'invectives, de copiés-collés et de minables tentatives d'intox. » Moi, ça me laisse sur le cul. Encore une fois, nous ne sommes pas dans un espace militant, mais sur un blog qui se veut ouvert, indépendant. Un endroit où devraient s’échanger des idées entre ceux qui ont des convictions et ceux qui se posent des questions. Comment gagner une campagne électorale quand on n’accepte de parler qu’à ceux qui pensent déjà comme vous ?


Ce malaise n’est pas seulement le fait du blog présidentielle de 20 Minutes. On peut le percevoir plus globalement dans la manière dont les candidats, élus, militants, sympathisants, se sont emparés de cet outil. Pour schématiser, à droite, vous avez l’UMP qui s’en sert pour diffuser sa bonne parole, et à gauche, on l’utilise pour faire remonter les idées. Point commun, il s’agit dans les deux cas d’une utilisation verticale de l’Internet.

Le problème est là : pour la première fois, les politiques et les citoyens ont à leur disposition, un outil transversal qui permet d’interagir, et on ne l’utilise la plupart du temps que dans un seul sens. Cela n’avait pas été le cas en 2005 pour le référendum sur le Traité constitutionnel européen. D’une part parce que les clivages politiques étaient transcendés. D’autre part, car les citoyens étaient à la recherche d’une information qu’ils ne pouvaient pas avoir ailleurs. Le cadre d’une élection présidentielle est forcément différent, mais le besoin d’informations et d’échanges n’en est pas moins important. Tout le monde s’imagine que les moindres idées ou réflexions qui circulent sont par essence partisanes, même sur les blogs collectifs ou sur les wiki qui tentent de donner des clés concrètes aux électeurs. Même si c’était vrai, l’important — contrairement aux blogs personnels — ce ne sont pas ceux qui écrivent, ce sont ceux qui lisent.

medium_carzon.4.jpg

 

Commentaires

Rôoo! Quitterie, elle est pas de droite!!! Mais c'est vrai que c'est inquiétant cette tendance des socialistes à rester entre eux ces derniers temps. C'est peut-être l'effet pervers des débats participatifs. En fait, ne participent que ceux qui auraient voté à gauche de toute façon. Mais du coup les militants socialistes se sentent dédouanés du débat public. Enfin, c'est l'impression que ça donne. Comme de l'autre côté, on ne débat pas, on trolle assez bêtement (pour la plupart), et uniquement pour envoyer des piques à Ségolène... ça donne un peu rien du tout. On sent beaucoup d'agressivité dans cette campagne, c'est vraiment dommage, parce que au final, le gagnant gouvernera tout le monde, y compris ceux qui n'ont pas voté pour lui.
Mais ce n'est qu'une vision d'ensemble. Des fois, on lit des choses intéressantes!

Écrit par : Lisette | vendredi, 09 février 2007

peut etre la gauche n'aime t'elle pas débattre... d'ou leur absence a part ce courageux jeune homme sur ce blog...

Écrit par : Ken | vendredi, 09 février 2007

Quand l'ensemble de la campagne de l'UMP et de ses militants, y compris sur le net, est basée sur le dénigrement systématique de la LEGITIMITE même de notre candidate à se présenter,

Quand on veut tuer dans l'oeuf dès janvier le débat nécessaire entre deux programmes, deux visions de l'avenir, soit disant que "Ségolène n'a pas d'idées" alors qu'elle passe son temps à faire des propositions et à lancer des débats depuis plus d'un an,

Quand j'entends les mots "équipe de snippers" pour qualifier le groupe chargé à l'UMP de canarder quotidiennement n'importe quelle phrase même anodine de Ségolène Royal (parfois même au prix de contre-sens volontaires: cf. le "on va tout changer" transformé exprès en "on va tout casser")

Quand j'entends qu'il est question de "cressonniser" (sic) notre "Bécassine" (re-sic),

Quand la plupart des grands médias sont noyautés par des proches de Sarkozy,
cf. cet édifiant diagramme: http://marc.vasseur.over-blog.com/article-5579657.html

Quand, donc, de fait, par ce désir d'atomiser notre candidate, on insulte le vote des militants socialistes et leur désir de mener une confrontation gauche-droite "normale",

JE NE VOIS PAS POURQUOI NOUS DEVRIONS DEBATTRE CONTRE UNE ARMEE DE CLONES LANCES SUR LE NET POUR SERVIR LEUR MAITRE ET POUR MASQUER SON DESASTREUX BILAN DE 5 ANS,

à ce stade, d'ailleurs, ce n'est pas du débat, c'est "prêcher dans le désert"...

Si l'arrogance des militants UMP sur le net baisse d'un cran, s'ils cessent de s'en prendre à la légitimité de la personne chargée de représenter les idées socialistes, alors peut-être la discussion pourra reprendre. Mais c'est la condition préalable.

Écrit par : steph' | vendredi, 09 février 2007

Chère Steph', c'est bien noble, mais malheureusement... les absents ont toujours tort. Peut-être vous verra-t-on plus, à la fin de ce fameux week-end?

Écrit par : Lisette | vendredi, 09 février 2007

Multi-voies...? Multi-voix non?

A.

Écrit par : Adrienhb | samedi, 10 février 2007

bah normal qu'ils veulent rester entre eux!! y zont peur de se faire piquer leur scooter et de se faire arracher les poils du cul!! é pi tsé, com y zont rien à dire, ben oula, y sle dizzz entreux!!devant un lait fraize! entre potes, y sla montrent ! bien au chô!! allé, jvé boire mon kfé

Écrit par : Enzo | samedi, 10 février 2007

merci Adrien, c'est corrigé

Écrit par : david carzon | samedi, 10 février 2007

euh..Adrien!! tu veux bien me corriger ma dictée stoplé? maarchi!!

Écrit par : Enzo | samedi, 10 février 2007

é pi David, va pas inventer des nouveaux mots hein !! ça suffit now!! cé pa paske les voies du saigneur sont impénétrables ..bla bla bla...alorrr bon hein !!!

Écrit par : Enzo | samedi, 10 février 2007

sans être encarté à gauche, j'ai fait un commentaire sur le dernier billet de Q. Delmas, resté sans réponse, si effectivement ces billets ne sont que des outils de propagande, quel intérêt ?
c'est peut-être simplement du à la mise en place de ce blog, mais si ce n'est pas un lieu de débat, quel intérêt à intervenir ici ? il vaut mieux débattre là ou il y a débat et non pas à une tribune même s'il est multi-voix.

Écrit par : raph | samedi, 10 février 2007

@ Raph : normalement Quitterie Delmas répond aux commentaires.

Écrit par : david carzon | samedi, 10 février 2007

Je ne comprends pas un truc. Pourquoi n'y a t il qu'un militant PS dans les membres du blog ?

Écrit par : Gilles CORNO | samedi, 10 février 2007

Pourquoi on n'était pas là??? tout simplement parce qu'on travaillait pour les projets de SEGOLENE. Et on ne peut pas être sur tous les blogs en même temps. Mais vous verrez, dès qu'on aura du temps.
Et puis le débat sur le 3ème homme susceptible de prendre la place du 2ème, ça ne nous intéresse pas, SEGO sera la première..

Écrit par : Alexis | samedi, 10 février 2007

LOL alexis, excuse moi mais je ne résiste pas à me marrer quand je te lis ! les projets de ségolène? quels projets de ségolène? elle n'a aucun projet!! elle n'est qu'un porte voix en jarretelles!! ceux qui ont le projet de nous enculer, ce sont les éléphants du PS!! qui ont perdus les élections internes qmais qui s'activent à trouver des idées à deux balles pour rameuter les simples d'esprits !! les DSK et consors!! qui nous inventent l'impot punition après nous avoir inventé l'inpot qui divise, voici l'impot qui punit !! à quand l'impot qui nous fait rire ? lol

Écrit par : Enzo | samedi, 10 février 2007

"porte voix en jarretelles"

Celle-là je ne l'avais pas encore lu.
Je ne sais pas si vous avez une amie ou une femme mais je suis sûr qu'elle appréciera cette charmante appréciation.

Tout cela confirme ce qu'écrit Steph' un peu plus haut dans les commentaires.

Avec des gros beaufs sexistes de ce niveau, il n'y a rien à discuter.

Écrit par : luc67 | samedi, 10 février 2007

@ Enzo,
Sur les impôts:

c'est sûr qu'il vaut mieux faire croire qu'on va les baisser, tout en les augmentant en douce en les faisant transférer sur l'imposition locale (cf. niveaux de prélèvement globaux en hausse depuis 2002),
tout en creusant le déficit au niveau de l'Etat central,
pour, enfin, arriver la bouche en coeur en expliquant qu'en raison du trop lourd déficit, on va baisser le nombre de fonctionnaires !

Question de bon sens: et si on n'avait pas baissé les impôts de l'Etat ?

C'est finalement bien proche d'un vieux truc de patron véreux à la Bernard Tapie (le néo-sarkozyste!): on commence par pomper le fric d'une boîte, une fois qu'on en a bien profité, on déclare la faillite et on vire tout le personnel.

Écrit par : luc67 | dimanche, 11 février 2007

dis donc Luc mon con, je ne fais pas d'homophobie, alors ne me traite pas de beauf sexiste et tout ira bien ! ou alors on se fixe un rencard à paris et on en discutte entre homme ok?des tarlouzes dans ton genre j'en rafolle!! quand à ton "bon sens", je le trouve assez "mauvaise direction"! et ta question sur l'impot de l'état illustre très bien la pauvreté de ta pensée, au moins en matière de financement public. A vue de nez, tu es prof ou fonctionnaire toi, si ça se trouve tu es facteur ! En ce qui concerne Tapie, je te laisse à tes fantasmes économiques, je ne crois pas que tu sois en mesure de comprendre quelque chose aux vieux trucs de patrons ! quand à atomiser votre candidate, elle s'atomise toute seule! parce qu'elle le veau bien !! lol ou elle vaut bien un veau, ou elle nous prend pour des veaux, enfin bref, votre candidate, c'est du toc massif !!

Écrit par : Enzo | dimanche, 11 février 2007

« …Utilisation verticale de l’internet… »

Oui, mais ce n’est pas récent.
Blog ou pas blog, cela date probablement de l’origine des civilisations, voire au-delà.

Comment faire pour que ma parole soit entendue pour le sens qu’elle possède davantage que pour la force avec laquelle elle s’exprime ?
Comment faire pour que les mots que j’utilise ne soient pas détournés de ce qu’ils veulent dire, au motif de stratégies guerrières ?
Et, inversement, si je n’entre pas en polémique (polem = « guerre » en grec), quelles sont mes chances d’être entendu ?

Démocratie ou non, participative ou non, la parole qui gagnera, c’est celle qui sera la plus forte, voire même la plus brutale, non celle qui sera au plus proche du sens des mots (c’est à dire de la vérité, dans la réalité)

Alors, cela veut-il dire qu’il n’y a aucun espoir, que tout vote soit inutile (tentation de « démobilisation, » voire de « désertion… ») et qu’il faut renoncer à toute parole individuelle ?

Non. Il ne faut JAMAIS renoncer à sa parole individuelle. C’est un acte de résistance, au sen fort du terme.

Moi, je choisirai parmi les candidats qui exigeront le moins de renoncement à cette parole individuelle qui est la notre, à chacun d’entre nous. Et, parmi eux, je voterai pour celui ou celle qui aura le plus de chance de l’emporter.

En clair, je ne pourrai jamais voter pour quelqu’un qui déciderait qui a droit à la parole et qui n’y a pas droit (exclusion des uns au profit des autres) ou qui déciderait quelle doit être ma parole à ma place (celui qui « dit, » par « dictat, » même sans « dictature »)

Et, pour décider de mon vote, je n’ai besoin que d’une seule question, que j’aimerai poser à chaque candidat :
« Qui doit-on exclure pour que la société puisse continuer à vive ? »

C’est sur cette unique question que je ferai mon choix.

Guiral.

Écrit par : Guiral | dimanche, 11 février 2007

Mon pauvre Enzo,

J'aime comme, par votre réponse, vous confirmez en l'amplifiant la justesse de mon propos sur vous.

:-(

Si vous voulez discuter politique, commencez par admettre que votre adversaire (même si vous le détestez) est légitime à représenter les gens qui ne pensent pas comme vous ! Sinon, ce n'est pas seulement cet adversaire que vous insultez, mais des millions de vos compatriotes et peut-être même une partie de votre famille et de vos proches. Pensez-y !

Écrit par : luc67 | dimanche, 11 février 2007

mon pauvre luc, contentez vous donc de répondre à ma question de savoir pourquoi vous me traitez de beauf sexiste au lieu de tenter de me faire une leçon de morale de caissière de supermarché! car à travers votre insulte, c'est d'abord vous qui insultez des millions de vos concitoyens ! rappelez vous en ! Vous êtes rapide en insultes mais beaucoup plus lents aux excuses, c'est le signe de votre nombrilisme, de votre égoïsme et votre démagogie! en attendant, je trouve que vous êtes prompt à discutter à en lire votre réponse pitoyable , pour quelqu'un qui écrit qu'il n'y a pas à discutter ! serait ce parce que vous avez quelque chose qui vous tarraude la conscience ? vous feriez bien de voir un psy! ou alors, venez donc me voir! je vais vous remettre vos idées saugrenues dans la perspective qui vous conviendra le mieux ! c'est à dire dans ta gueule gros con! voila un bon motif pour ne pas répondre à ce post! sauf si vous voulez vraiment parler politique! mais je doute de votre capacité à apprécier les idées diférentes des votres! vous êtes si rapides à traiter vos adversaires de beauf! le beauf, c'est bien vous! vous le démontrez amplement, et vos tentatives à inverser les rôles ne changeront rien à cette réalité!

Écrit par : Enzo | dimanche, 11 février 2007

vous êtes bien fidèle à l'idée que se font les gens des militants comme vous: quand on n'a plus d'idées, il reste la médisance ! vous illustrez très bien cette maxime! alors traitez moi donc de beauf , si ça vous chante! venant de vous, cela m'honnore! et puis vous savez, passer pour un beauf aux yeux d'un couillon, c'est un plasir de fin détracteur! que vous ne connaitrez sans doute pas!

Écrit par : Enzo | dimanche, 11 février 2007

5 jours après, je me reconnecte Q Delmas ne m'a pas toujours pas répondu, et quand je vois le peu de commentaires sur les posts récents, je crois que c'est fini, blog2007 ne deviendra jamais un espace de débat, désolé pour vous

Écrit par : raph | jeudi, 15 février 2007

bah Raph, tu es assez naïf je trouve!! ce blog c'est juste une pièce de réception bien rangée des gauchos du canard gratos qu'on distribue aux endormis du petit matin pour les shooter avec leur dose d'idéologie de gauche! histoire que leur cerveau s'impregne bien durant le reste de la journée! c'est le kellogs des idées!! l'actimel politique! si tu espérais un débat ici, tu t'es trompé d'adresse!! ici, c'est un labo pour jeunes apprentis journaleux en quête de notoriété à petits frais! le vrai débat, il est dans la rue! tien! regarde, moi, ce soir je suis à ste geneviève des bois pour une rencontre UMP, demain à st michel pour une réunion préparatoire pour les municipales, etc etc..dimanche, je suis sur un marché pour discutter avec les gens. Crois moi Raph, fais comme moi, le meilleur moyen de prendre de la hauteur, c'est de commencer par regarder ses pieds bien posés sur le sol.

Écrit par : Enzo | jeudi, 15 février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu