Avertir le modérateur

vendredi, 23 février 2007

La galère des petits candidats

Si Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal font la course en tête pendant que François Bayrou et Jean-Marie Le Pen se disputent la troisième place, derrière, ça rame. Sous-exposition médiatique ou effet "vote utile", toujours est-il qu'aucun des autres candidats testés depuis octobre 2006 par les six principaux instituts de sondages n'a jamais dépassé la barre des 5%.

Selon la dernière mesure réalisée par BVA les 19 et 20 février, Marie-Georges Buffet mène le gruppetto à 4% d'intentions de vote, juste devant Olivier Besancenot, Arlette Laguiller et Philippe de Villiers à 3% ; José Bové est à 2%, Dominique Voynet à 1%, et Corine Lepage est crédité d'un astérisque, renvoyant vers un diplomatique "résultat non significatif"...

Au-delà de la variation des scores d'un institut à l'autre, consécutifs à une offre électorale plus ou moins large (Ipsos propose l'offre la plus complète en testant également Nicolas Dupont-Aignan, Frédéric Nihous et Gérard Schivardi), le fait est qu'aucun des petits candidats n'arrive à percer. Ce n'était pas le cas en 2002, le rapport de force était beaucoup plus serré.

La Sofres avait mesuré dans ses intentions de vote de février Arlette Laguiller à 7,5% (le 23), Robert Hue à 6,5% (le 2), Noël Mamère à 7% (le 15), alors que Jean-Marie Le Pen et Jean-Pierre Chevènement oscillaient autour des 10%. Ipsos obtenait des résultats comparables. A cette époque, derrière Jacques Chirac et Lionel Jospin, cinq candidats pouvaient prétendre au podium.

Les petits candidats sont-ils aujourd'hui condamnés à rester en fond de cale ? Le sujet fait débat. Avec Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui captent toujours à eux deux environ 60% des intentions de vote, contre moins de 50% pour le total Chirac+Jospin en 2002, la marge de manœuvre est plus étroite.

D'autant plus que derrière, le candidat "ni gauche ni droite" de 2007 est plus haut que celui de 2002 (de 15 à 17% selon les instituts pour F. Bayrou, contre à peu près 10% pour J.P. Chevènement en février 2002), et que Jean-Marie Le Pen est lui aussi en avance sur ses temps de passage (+ 3 points en moyenne). C'est peut-être une conséquence du 21 avril, les candidats des grands partis mobilisent beaucoup mieux leur camp cette année. Plus de 80% de l'électorat UMP choisit Nicolas Sarkozy dès le premier tour (on était autour des 60% pour Jacques Chirac en 2002), les deux-tiers des sympathisants socialistes choisissent Ségolène Royal (moins de 60% en moyenne pour Lionel Jospin, et à peine un peu plus de 50% à l'approche du scrutin), François Bayrou est aujourd'hui soutenu par 60% des proches de l'UDF (40% en 2002) ; Le Pen reste à 80% de soutien dans son camp.

Avec un électorat moins dispersé, on se rapproche des "parts de marché" des différents partis, si l'on se réfère aux niveaux des proximités partisanes relevés par les sondeurs dans leurs échantillons. Pour autant, tout n'est pas joué. Les municipales 2008 en point de mire, les maires hésitent à parrainer qui que ce soit. Le couperet des 500 signatures devrait alors clarifier l'offre électorale et aider les candidats qui auraient gagné leur ticket d'entrée. Surtout, la campagne officielle n'a pas encore commencée. L'égalisation des temps de parole profite aux moins connus, et bouleverse parfois l'ordre établit.

En avril 2002, les Français découvraient Olivier Besancenot, qui gagnait alors soudainement 4 points d'intentions de vote, pour se retrouver tout près du seuil des 5%, qui fait passer le remboursement des frais de campagne de 5 à 50% des dépenses (plafonné selon le cas à  800 000 ou 8 millions d'euros). Ils étaient 7 à en bénéficier en 2002 (Chirac, Le Pen, Jospin, Bayrou, Laguiller, Mamère et Chevènement), pas sûr qu'en 2007 ils soient aussi nombreux.

•• Notre prévision : tous fauchés ! ••

medium_lefil.jpg

Commentaires

Les appareil nationaux de l’UMP et du PS demanderaient aux présidents des conseils généraux et aux présidents des communautés d’agglomérations d’exercer un chantage à la subvention pour empêcher les maires de remplir leur mission pourtant prévue par la loi : parrainer qui bon leur semble sans avoir à se justifier. Pour moi cela signifie trois choses:

- L’opacité des règles de fonctionnement des collectivités territoriales autorise un financement à la tête du client

- Il existe des représentants du peuple sans moralité.

- Il manque un contrôle citoyen à la base.

Ne pas oublier de signer la pétition sur http://www.pluralisme.org

Écrit par : Alain | samedi, 24 février 2007

Le système de parrainage vient de montrer ses limites, et la fasciste tendance des tenants du pouvoir à éliminer les candidats, faut d'idées et de propositions. C'est un retour à la 4ème république qu'il essaient de faire passer, et s'ils pouvaient supprimer les élections ils le feraient.

Les menaces aux subventions faites par des conseils généraux, montrent bien, que cette institution a un grand besoin d'être réformé, dans son mode de financement ( impots locaux disparates et très élevés) , sa représentation ( non représentativité des électeurs au sein des conseils généraux départementaux), et son fonctionnement, puisque la redistribution a l'air de se passer plus au sein des clans que vis à vis de la population qui a payé.
La menace aux subventions doit être considérée comme un chantage, et doit être punie par la loi. C'est inadmissible ce qu'il se passe, et ces manoeuvres doivent être sanctionnées, car on parle d'argent public ici, et non privé.

Divers candidats commencent à réfléchir sur l'organisation territoriale en France, et envisagent la suppression de ce type de collectivité avec le transfert de compétences à la région. Ce sera un bien pour tous, car on supprimera ces roitelets, et le recentrage des collectivités permettra des economies très attendues de la part de ces collectivités territoriales qui sont devenues de véritable gouffres financiers.

Écrit par : stephan | lundi, 26 février 2007

Beaucoup moins transparent qu'il ne le prétendait le père Noël, CYCLISTE à SES HEURES...

D'autres révélations croustillantes et inédites demain 2 Mars sur le blog www.thedino.org

L'article s'intitule "ENCORE DES POSTICHES"

Bisous,

Écrit par : TOUT SUR MAMERE | jeudi, 01 mars 2007

Kan on demande aux femmes de l'ump, pourkoi vous votez pas Ségolène? Elles disent qu"elle est incapable, incompétente, qu'elle n'a pas la stature d'un Président", plus macho tu meurs. La voix de son maître; un cheval de Troie, femme dehors, mec dedans.
Elles ne se rendent pas compte de ki elles parlent, de ki elles sont dans leur parti. Quand on a besoin d'un perroquet ou d'un faire valoir, on leur laisse de la place, comme une esclave. Elles ont vu pourtant comment MAM a été écartée, elles ont vu ki a voté la parité, ki détourne le plus la loi, ki est traditionnellement pour l'émanscipation des femmes et des autres minorités et ki relève l'économie. Elles vont jusqu'à reprendre les insultes sexistes! C'est la domination interiorisée comme le Noir ki reprend les insultes raciales sur les Noirs. Car il n'y a que des insultes sexistes sur Ségolène, ils ne savent dire que ça, avec un bilan minable qu'ils n'assument pas, la mauvaise foi et jouer sur les peurs... La grammaire inconsciente homme/ femme, toute la structure de la société phallocratique, masculin/ féminin, dominant/ dominée, maitre/ esclave, riche/ pauvre repose sur l'écrasement de l'autre. Un train de vie toujours plus élevé, des mondanités en veux tu en voila aux frais du contribuable, la désignation du bouc émissaire n'effacent pas le profond malaise, bien au contraire. Ségolène a un programme fort et novateur, elle défend un Etat modeste et économe pour mieux redistribuer et un déploiment de toutes les énergies jusqu'ici gaspillées, enfermées. Il n'y a pas de différences, de séparations hiérarchiques, pas de structure phallocratique, elle est au service des Français et rend au mot toute la force de sa dignité.
Ségolène est deux fois plus compétente que les autres car c'est une femme et il lui a fallu deux fois plus de force, de courage, de détermination et de talent pour passer les obstacles des phallocrates et arriver là ou elle est aujourd'hui.

cynthiabiquette.skyblog.com

Écrit par : cynthia | jeudi, 15 mars 2007

Kan on demande aux femmes de l'ump, pourkoi vous votez pas Ségolène? Elles disent qu"elle est incapable, incompétente, qu'elle n'a pas la stature d'un Président", plus macho tu meurs. La voix de son maître; un cheval de Troie, femme dehors, mec dedans.
Elles ne se rendent pas compte de ki elles parlent, de ki elles sont dans leur parti. Quand on a besoin d'un perroquet ou d'un faire valoir, on leur laisse de la place, comme une esclave. Elles ont vu pourtant comment MAM a été écartée, elles ont vu ki a voté la parité, ki détourne le plus la loi, ki est traditionnellement pour l'émanscipation des femmes et des autres minorités et ki relève l'économie. Elles vont jusqu'à reprendre les insultes sexistes! C'est la domination interiorisée comme le Noir ki reprend les insultes raciales sur les Noirs. Car il n'y a que des insultes sexistes sur Ségolène, ils ne savent dire que ça, avec un bilan minable qu'ils n'assument pas, la mauvaise foi et jouer sur les peurs... La grammaire inconsciente homme/ femme, toute la structure de la société phallocratique, masculin/ féminin, dominant/ dominée, maitre/ esclave, riche/ pauvre repose sur l'écrasement de l'autre. Un train de vie toujours plus élevé, des mondanités en veux tu en voila aux frais du contribuable, la désignation du bouc émissaire n'effacent pas le profond malaise, bien au contraire. Ségolène a un programme fort et novateur, elle défend un Etat modeste et économe pour mieux redistribuer et un déploiment de toutes les énergies jusqu'ici gaspillées, enfermées. Il n'y a pas de différences, de séparations hiérarchiques, pas de structure phallocratique, elle est au service des Français et rend au mot toute la force de sa dignité.
Ségolène est deux fois plus compétente que les autres car c'est une femme et il lui a fallu deux fois plus de force, de courage, de détermination et de talent pour passer les obstacles des phallocrates et arriver là ou elle est aujourd'hui.

cynthiabiquette.skyblog.com

Écrit par : cynthia | jeudi, 15 mars 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu