Avertir le modérateur

vendredi, 23 février 2007

Le cimetière des éléphants

Treize, ils sont treize éléphants du PS à rejoindre l’équipe de campagne de Ségolène Royal. Parmi l’équipe du « pacte présidentiel », les trois candidats recalés à l’investiture socialiste, Dominique Strauss Kahn, Laurent Fabius et Lionel Jospin qui fait son grand retour.

Arnaud Montebourg n’avait trouvé qu’un défaut à Ségolène, « son compagnon ». Nous nous lui trouvons deux qualités. Royal n’est ni superstitieuse, ni rancunière. Renforcer son équipe avec treize personnes, dont la plupart ont émis plus que des doutes sur sa capacité à avoir l’étoffe d’un chef d’Etat.

Quoiqu’il en soit, la liste des éléphants qui la rejoignent vaut le détour. Pour les plus jeunes d’entre nous, adressez-vous à vos parents et grands parents pour savoir de qui il s’agit.  Mis à part les trois recalés, on retrouve Martine Aubry, Pierre Mauroy, Bertrand Delanoë, Yvette Roudy, Bernard Kouchner, Henri Emmanuelli et François Hollande, Gérard Collomb, Jean-Marc Ayrault, Jean-Pierre Bel. La dernière fois que tous furent réunis au sein d’une équipe de campagne présidentielle, se fut en 2002 autour de Lionel Jospin.

Le documentaire de Serge Moati sur cette campagne devrait être rediffusé tant il montrait l’ego démesuré de chacun des éléphants, plus préoccupé de tirer la couverture à soi que de contribuer à la victoire du candidat Jospin. Enfin, une question se pose, qui sera parmi ces treize nouveaux arrivants, le Judas de la bande ?

Ségolène Royal déclarait, à l’occasion de son grand oral sur TF1, « dans une équipe où il y a une vingtaine de personnes, il devrait y avoir une à deux personnes handicapés,…sinon c’est de la discrimination », se faisant ainsi la championne de la mixité sociale, du changement de regard de la société sur le handicap. Dommage que Marie-Ségolène ne tienne pas compte de ces propres engagements car dans son équipe de campagne pas, l’ombre d’une personne handicapée et pourtant ils sont trente six.

medium_laurent.2.jpg

 

Commentaires

Bah la deroute de Jospin en 2002 ca a du le mutiler grave...

Écrit par : observateur_alien | vendredi, 23 février 2007

...La critique est facile.
Si elle n'avait pas pris ces éléphants dans son équipe, on aurait dit "elle ne va pas y arriver car elle met de coté les éléphants"....
Bref, le verre est toujours à moitié plein ou à moitié vide.
Toujours est il que faire appel aux expériences des uns et des autres me semblent plus judicieux que de devoir tout décider seul comme un empereur, non?

Écrit par : ecolodujour | vendredi, 23 février 2007

La fête est finie, ramenée au bercail, le conseil des anciens a placée la fugueuse sous tutelle. L'avenir est derrière nous. Bon courage.

Écrit par : La Hire | vendredi, 23 février 2007

Le grand nombre de femmes parmi les 13 m'épate aussi...

A.

Écrit par : Adrienhb | samedi, 24 février 2007

J'avais effectivement relevé avec beaucoup de délectation ce quota "américain" qui consiste à dire qu'une réunion avec vingt personnes doit au moins compter un à deux handicapés pour être représentative de notre société.
Merci à toi de souligner à quel point l'objectif lui semble primordial.
Pensez-vous que je sois pessimiste si je dis qu'on va une fois de plus être déçus par cette élection ? A mon avis, le Grand Chagement, ce n'est pas pour cette fois ... et plus je m'y intéresse à la politique, et plus j'ai envie de m'en désintéresser !!!

Écrit par : Nonsjoke | samedi, 24 février 2007

Avec nicolas sarkozy et

Santini, Balladur, Raffarin, Juppé, Fillon, Pasqua, Raoult, Douste-Blazy, Gaudin, Méhaignerie, Devedjian, Bachelot, Copé . . .

IMAGINONS LA FRANCE D'APRES

(c'est vrai, elle est ringarde ségolène avec son cimetière d'éléphants !! )

Écrit par : pardo | samedi, 24 février 2007

S. royal a eu raison de rameuter le troupeau... Pourquoi ne pas utiliser l'expérience des uns et les compétences des autres? Il s'agit d'une équipe technique; les positions de S. Royal ne changeront guère dans l'ensemble, le programme socialiste et ses 100 propositions ont déjà été officialisés, la ligne politique est maintenant claire et cohérente. Si les "13" ont accepté de la rejoindre, c'est en toute cannaissance de cause et ils auraient pu se désister... si les valeurs à défendre ne l'avaient pas emporter sur toutes les autres considérations. Ils sont là pour elle, pour la gauche, pour la République, pour la France, et contre la rapacité des tenants d'un capitalisme outrancier et indécent, contre l'aventure de la dérégulation ultralibérale, contre les fossoyeurs des avancées sociales, contre l'ambition personnelle au détriment de la collectivité... les électeurs doivent bien prendre conscience que l'individualisme à tout crin finira par se retourner contre eux ou leur descendance...

Écrit par : marti FREDERIC | mardi, 27 février 2007

Et Nicolas Sarkozy et Balkani,
Vous en pensez quoi à l'UNI, c'est le responsable Probité de la campagne de NS ?

On va facilement imaginer la France d'après celle qui a été à l'Ecole Pasqua des Hauts-de-Seine et qui aura l'ensemble des leviers du pouvoir, media compris.

Écrit par : Richard... | mardi, 27 février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu