Avertir le modérateur

mardi, 20 mars 2007

Les jeunes et la politique

Dimanche se tenait au Zenith le grand meeting de Sarkozy. Il nous avait réunis, autour de 10 000, tous moins de trente ans, pour parler politique. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser en regardant la salle à toutes les stupidités que l'on a pu entendre sur le rapport de la jeunesse à la politique : les jeunes ne s'intéressent pas à la politique, cette génération est dépolitisée, c'est fini, ce n'est plus le bon vieux temps où on soulevait les pavés. Foutaise.

Dimanche, en tout cas, ils avaient tous répondus présents. Je regrette d'ailleurs un peu que les autres candidats ne fassent pas le même effort, proposer au moins un temps dans la campagne pour parler à cette génération. Dimanche, en plus, Nicolas n'avait pas choisi la voie de la facilité. Il a tenu un discours exigeant, sans jamais faire la moindre démagogie, pas la moindre attaque sur ses concurrents. Un discours sur sa vision de la place de la jeunesse dans la société. Un discours sur l'amour même, du jamais vu quoi où on a parlé de Guy Môquet ou Martin Luther King.

Plus que jamais sans doute cette génération s'intéresse à la politique. Elle répond présent à tous les rendez-vous qu'on lui propose. La veille, Nicolas était allé parler directement sur Skyrock, le média des 15-25 ans avec l'animateur Difool. Si l'on veut parler avec la jeune génération, il faut aller vers eux et ne pas les attendre tranquillement dans son bureau. C'est amusant d'ailleurs de voir à quel point dès qu'on propose un événement tourné vers les jeunes tout le monde s'affolle : pas contrôlable, mais qu'est-ce qu'ils vont poser comme question, est ce que ça risque pas de déborder ... Là encore foutaise. Dimanche, j'étais heureux que Nicolas soit passé par dessus tout cela.

medium_laurent.jpg

Commentaires

Oui, réellement. Sarkozy est plus à l'aise le dimanche au Zénith qu'en semaine en banlieue, où il est toujours attendu.

Il a tenu un discours exigeant ? Effectivement, il faut se pincer pour entendre parler d'amour et citer Martin Luther King celui qui va chercher des enfants dans les écoles de la République pour les expulser. A moins d'avoir du fromage blanc entre les oreilles, bien sûr !

La veille, Nicolas était allé parler directement (à la jeunesse) sur Skyrock : la belle affaire ! Combien de jeunes ont zappé, simplement à ses premières paroles ?

Foutaise tout ça. De la pure comm, qui heureusement prend de moins en moins.

Alors heureux du week end, Laurent ? C'est bien. A la niche à présent.

Écrit par : Aetius | mardi, 20 mars 2007

Ouais, en même temps, Bayrou et Royal aussi sont allés sur Skyrock. Et ils sont allés vers les jeunes de banlieues ou du salon de l'Etudiant, au lieu de faire seulement venir les jeunes à eux.
C'est un peu léger comme billet...

Écrit par : Lisette | mardi, 20 mars 2007

Laurent, tu as lu le dernier billet d'Eolas ?
Plutôt que de t'enorgueillir sur un meeting certes réussi, tu devrais prendre fait et cause pour que le siège de campagne de diffuse plus des absurdités pareilles, vous finirez par ne pas être crédibles :
http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2007/03/20/572-c-est-un-fou-il-repeint-sa-peine-plancher

Écrit par : Enarque | mardi, 20 mars 2007

"Guy Môquet ou Martin Luther King.", oui donc l'amour c'est de gauche c'est ça?

Ca me fait penser au moment où Chirac commémorait les 100 ans de l'affaire Dreyffus et qu'il cita les noms de ses défenseurs. Haha, le canard l'avait d'ailleurs relever. Ce n'était que des gens de gauche, extrème gauche et anar, haha.

"Nicolas n'avait pas choisi la voie de la facilité. Il a tenu un discours exigeant, sans jamais faire la moindre démagogie, pas la moindre attaque sur ses concurrents"

La démagogie c'est seulement ça? Enfin ça veut dire que la moitié de la classe politique, vous compris, est démagogique, puisqu'il n'y a pas une journée où l'on entend pas des attaques sur des concurrents.

Écrit par : Ellaurenzovfoot | mercredi, 21 mars 2007

M. Wauquiez, votre mauvaise foi n'a pas de limite: 10 000 jeunes de 18 à 25 ans... Mais bien sûr...

Je note 2 incohérences:
1) Le Zenith n'a que 7000 places (à plus ou moins 300 prêt)
2) J'ai vu passé de nombreux militants qui avait plus 35 ans que 18 pour venir voir le Sarko-show

Mais bon, continuez à enfumer ce blog de vos émerveillements, c'est au moins un plaisir de voir tant d'enthousiasme pour votre candidat contrairement à certains de vos ainés (Chirac & Villepin). On sens la sincérité.

Écrit par : Fabien-Pierre NICOLAS | jeudi, 22 mars 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu