Avertir le modérateur

dimanche, 25 mars 2007

Vote utile… identitaire ou stratégique ?

Le vote utile sera un des déterminants des comportements électoraux de l’électorat de gauche le 22 avril. Dans ce domaine, deux logiques s’affrontent : celle du vote utile « identitaire » et celle du vote utile « stratégique ». La clé du premier tour tient de cet arbitrage. Le vote utile « identitaire » doit s’entendre comme le réflexe de l’électorat de gauche d’éviter un nouveau 21 avril, et l'absence de la gauche au second tour. Ce comportement réduit l’espace politique de la gauche de la gauche (7% aujourd’hui pour 10,4% le 21 avril 2002 selon le dernier sondage Ipsos) et profite à la candidate socialiste. Il constitue sans doute un argument majeur de vote en faveur de Ségolène Royal, qui lui permet d’afficher aujourd’hui un taux de mobilisation des sympathisants PS (70%) meilleur que celui recueilli par Lionel Jospin le 21 avril 2002 (47%).

Le vote utile « stratégique » peut se définir quant à lui comme le vote privilégiant la meilleure solution pour battre Nicolas Sarkozy. Il profiterait à François Bayrou, mieux placé dans les enquêtes d’intentions de vote second tour et expliquerait le ralliement d’une partie des sympathisants socialistes à l’élu béarnais. Que de tels électeurs stratèges existent ne fait pas de doute. Pour autant, ce vote utile stratégique nous semble moins important que le vote identitaire, et en perte de vitesse. En effet, la publication régulière depuis janvier d'enquêtes de second tour donnant Ségolène Royal battue face à Nicolas Sarkozy, et qui dans le même temps mesurent François Bayrou en tête, devrait alimenter le siphonage de l'électorat de gauche vers le leader centriste. Or, si au plus fort de sa percée François Bayrou captait le soutien de 25% des proches du PS, ce taux est aujourd'hui retombé à 15%. Après une progression de 10 points en un mois et demi sur l'ensemble de l'échantillon Ipsos (jusqu'à 24%), il en a perdu 5 cette semaine (19% au dernier pointage).

L'explication de ce reflux se trouve peut-être dans les pronostics de victoire. Malgré les enquêtes favorables, la conviction que François Bayrou pouvait gagner ne s’est pas imposée dans l’opinion, y compris au sein de son électorat : le 16 mars, seuls 22% des personnes déclarant une intention de vote pour lui au premier tour pensaient qu’il serait élu le 6 mai (Ipsos). Au final, la résistance actuelle de Ségolène Royal dans les enquêtes, alors même qu’elle s'est trouvée un temps à égalité avec Bayrou, et la dynamique défavorable cette semaine du candidat de l’UDF dessinent assez nettement à un mois du premier tour la prévalence d’un vote identitaire politique sur un vote stratégique transgressant les appartenances.

medium_medium_lefil.jpg

 

Commentaires

Un sondage a un instant T ne signifie pas grand chose, ce qui compte c'est tous les sondages et leur évolution sur le long terme.
Cette semaine, le sondage dont vous parler note une baisse de François Bayrou, mais dans le même temps les candidats à la gauche de Ségolène Royal n'ont pas encore atteint le niveau qu'il devrait avoir, et c'est à elle et à personne d'autre qu'il prendront des voix.
Le vote utile "identitaire" c'est la meilleure façon, pour ceux qui le pratique de se retrouver avec la gueule de bois le soir du 22 avril.
Si maintenant on se projette sur le 2nd tour, on note que la majorité des sondages montrent qu'en cas de 2nd tour Sarkozy / Royal, Sarkozy gagne largement ; ce qui n'est pas le cas face à Bayrou.
Faire le choix du vote utile "identaire" c'est donc en fait faire un vote "stratégique" pour faciliter la victoire de Sarkozy. A méditer.

Écrit par : amazin | dimanche, 25 mars 2007

Le point important de cette analyse ne me semble pas etre que l'opinion est moins sûre que bayrou soit capable de batre sarkozy au deuxieme tour, mais plutot ce qui est dit par ommission : Royal perdra face a Sarkozy au second tour c'est de plus en plus certain : depuis janvier elle n'a pas renversé la vapeur.
Ne pas oublier que le jour du vote , les gens peuvent brutalement passer d'un vote identitaire a un vote strategique si leur interet pour Royal n'est pas assez fort.

Écrit par : fred | dimanche, 25 mars 2007

Seul François Bayrou peut battre Nicolas Sarkozy alors ça fait peur à droite et ça fait peur à gauche

Français réveillez vous ! et sortez des lignes définies (gauche/droite) pour gagner !

La France a tout à perdre en continuant sur cette voix là !

Bayrou peut rassembler et la France a besoin de rassemblement !

Écrit par : martine | dimanche, 25 mars 2007

Il y a une chose je crois que nombre de commentateurs politiques oublient :

- L' ETAT particulièrement délabré du fonctionnement de la DEMOCRATIE en FRANCE

- le niveau de CORRUPTION existant dans le pays profond et particulièrement dans nombre de collectivités locales, qui fait que nous avons rien à envier aux Pays Africains, ou à nombre de pays de l'ex empire URSS

- l'aberration du fonctionnement de la décentralisation, alors que cette évolution aurait du créer une meilleure gestion de l'argent public, on ne cesse de créer des centaines de postes de fonctionnaires, sans supprimer les postes au niveau de la fonction publique d'ETAT

- le faible niveau de nos " élites " politiques, qui pour la plupart sont en place depuis 25, 30 ou 35 ans ! On ne cesse de nous parler des 40 ans de politiques de Chirac, mais à 53 ans les Bayrou, Sarkozy, Royal ont déjà 30 ans de magouilles politiques derrière eux, et quand on voit un Bayrou exonéré d' ISF pour la simple raison qu'il se déclare comme activité principale agriculteur : parce qu'il éléve des chevaux de courses...on prend vraiment les français pour des CONS !

Je crois sincèrement qu'on est pas à l'abri d'un résultat le soir du 22 avril proche de ces chiffres :
- Le Pen 21 %, et les 3 autres dans une fourchette entre 20 et 21 % mais derrière LE PEN...

Venez en Province les journalistes et vous verrez que le PEUPLE de FRANCE en a marre d'être plumé par des NOTABLES dont le seul souci est d'assurer leurs mandats locaux, et de placer leur famille dans les différentes instances locales !

La FRANCE mérite une véritable NUIT DU 04 AOUT, pour abolir les priviléges de ces nouveaux RICHES grâce à leurs indemnités d'élus, leurs avantages en nature et leur démagogie !

Écrit par : Ricko | dimanche, 25 mars 2007

Libéralisation et recadrage :les deux mamelles du sarkochiracisme

Si le sujet est le profit la droite française, veut tout libéraliser au nom de notre sauvegarde par la compétition. Y compris l’évasion fiscale.
S’il s’agit de nous la société française, la droite veut tout verrouiller, tout recadrer.

Recadrages de la nationalité française,
Recadrage de l’histoire,
Recadrage du comportement civique des enseignants qui défendent le droit de l’enfance, y compris par la force!
Recadrage des services publiques français,
Recadrage du droit du travail.
Recadrage des racailles, etc…

Sarkozy, se fait maîtresse de la politique libérale sans borne, de Bush, en concentrant ses objectifs sur deux points :
1) Profit illimité de la nébuleuse des riches,
2) Développement de la puissance de feu de la défense.
Le prétexte de l’insécurité est commode pour cautionner le recadrage de tout et de tous.. Le grand capitaliste a toujours besoin de défendre... ce qu’il a pris.

Moi je n’ai besoin de rien. Je suis socialiste. Je n’ai pas d’ennemi ni en France ni ailleurs. Sauf la politique de droite. Il n’y a que des dialogues inachevés entre les hommes. Les solutions doivent être évolutives, en mouvement. La recherche doit être permanente. Il existe d’autres moyens que le surarmement et le recadrage menaçants, incessants des hommes qui souffrent, pour arriver à vivre ensemble. Beaucoup en meurent chaque minutes...

Alors ? Quand est ce que le droit à s’exprimer des pauvres va-t-il être libéralisé pour de vrai ?
Quand le pouvoir de parler des possédants va-t-il se mettre au niveau des pauvres ?
Quand les nantis vont-ils être recadrés pour ne plus s’évader dans les paradis fiscaux avec le consentement des politiques ?
Quand les nantis vont-ils être recadrés pour ne plus s’évader avec les ressources de productions du pays pour s'enrichir chez les autres pauvres, moins défendus encore que chez nous ?

L’Europe, la sécurité du travail et des revenus, l’égalité des chances, le droit à l’égalité du regard, le droit à ne plus se cacher, de ne plus avoir peur du pouvoir, de l’administration, des voisins ? C’est pour quand ?
Jusqu’à maintenant on a fait confiance à la politique. Un recadrage est il nécessaire ? Pour que La France et l’Europe stoppent la dérive ?

Le Sarko-chiracisme,c'est le déclin de la France en Europe .La vrai perte de notre identité.
--
Manuel Navarro

Écrit par : manuel navarro | dimanche, 25 mars 2007

Je ne fais pas partis d’un parti politique ;
Pour moi tout les partis il est beau, et intelligent,
Mais quand je regarde les informations à la télé.
Je comprends pourquoi il y a des guerres dans le monde
J’imagine, les hommes et femme politique français en petit chef de tribut, voulant a tout pris prendre le pouvoir, heureusement que nous sommes en France sinon nous serions en pleine guerre civile, alors pour comprendre et me faire une idée de ce que l’on nous proposait j’ai lus tous les livres qui sont sortis sur les personnes qui se présente aux élections présidentiels,
Et la je fus étonnes de voir que les livres sortis sur madame royal OMBRE ET LUMIERE, et CONNAISSEZ MADAME ROYAL étais de la dynamite, elle critique les employeurs filous et voleurs, elle ce quelle a fait elle a payer c’est employées en liquide sans les déclarées, et a oublier de les payées pendant plus de deux mois, sachant que pendant ce temps elle touchait en salaire net 33.271,41 euros pour elle seule, et avec son amis HOLLANDE, qui lui n’aime pas les riche qui touchent 4000 euros, mais se fait tout de même plus de huit fois quatre mille euros (30387,43/4000=7.5), et a tout les deux cela fait tout de même un salaire brut mensuel de 63659,84, je pense que si je touchais se salaire je serait comme lui je n’aimerais pas les riche. Je me demande de qui ont se fous, lui et sa princesse nous prennent pour des billes, et ils se disent près des pauvres, je pense qu’ils se sont trompes de partis, de plus lorsque l’ont écoute bien les débats madame royal ne fait que de se contredire un jour c’est blanc et le lendemain c’est noir, exemple les jeunes délinquants serons encadres par les militaires le lendemain c’est portes parole change, hollande dit je m’aime pas les riches et que les impôts seront augmenter a partir de 4000 euros, mais pas les leurs car eux sont pauvres ils ne touchent que pour madame 33271.41 euros, et monsieur 30387.43 euros net par mois. Maintenant je comprends que royal fait taire sont concubin car elle gagne plus de 3000 euros de plus, comme je dis je ne fait pas de politique, mais la sur aucun autre partis je n’es vue que l’ont se foutaient de nous a se point, je pense que la place est plus que bonne. Lorsque je lis les livres sur DE GAULE qui lui payait sont électricité a l’Elysée et payait les réceptions, maintenant nous en sommes loin depuis Mitterrand et Chirac, les promesses non tenues et les dépenses sans comptes car c’est bien nous qui payons pour eus, pour ma par il faudrait vraiment une personne très honnête pour remettre la France sur pied ou un organisme priver pour contrôler c’est politiques et hauts fonctionnaires qui font se qui veulent car ils sont intouchables. Pour moi ces gens qui sortes de l’ENA ont du apprendre command s’enrichir sur le dos des pauvres

Écrit par : jsb | dimanche, 25 mars 2007

Le vote stratégique pose plus de questions qu'il n'y réponds.

1) Comment intepréter un vote Bayrou? UDF? Centre? Droite? gauche? défiance? Contestataire?

2) Quelle pourrait-être l'alternance après Bayrou? Le contraire du centre? le contraire de la droite et la gauche réunie? le parti Unique et démocratique !
la gauche? la droite? Et dans ce cas qui porterait la responsabilité des orientations prises pendant 5 ans? L'UDF ou son remplacant?

3) Un vote contre Sarko est-il vraiment utile? La politique des 5 ans à venir peut-elle être orientée sur ce seul critère?
En 2002, 85 % ont voté contre Le pen? Est-ce convaiquant comme dynamique pour construire et gouverner?

4) La stratégie peut-elle être dictée par les sondages? En ce cas, l'effet Bayrou pourrait être interprété comme il y a qq mois le choix de Ségolène Royale pour représenter le PS? la seule qui pouvait battre NS? Aujourd'hui ca fait rire dans les mêmes sondages.

5) Le vote identitaire n'est-il pas seul en mesure de poser clairement au niveau national le problème de représentativité en France?
Aujourd'hui, les partis de gouvernement représentent moins de 45% des élécteurs. Sans proportionnelle et le système est verrouillé au niveau du parlement. Or il y a plusieurs candidats qui entendent s'attaquer à la question institutionnelle.

Écrit par : tanais | dimanche, 25 mars 2007

Bravo pour cette analyse qui explique bien certaines "anomalies" apparentes dans les intentions de vote. J'y ajouterai une dimension que les candidats Bayrou, Royal et Sarkozy se disputent: le désir de changement ou de rupture. Or Sarkozy, adoubé par Chirac, peut difficilement symboliser ce changement. Bayrou fait office d'homme neuf. J'y pensais encore en lisant:"c'est tous les cinq ans et c'est ce soir: chroniques du quinquennat Chirac". Dans cette rétrospective, faite par un caricaturiste, Sarkozy est omniprésent et pour cause: il a occupé tour à tour plusieurs strapontins...

Écrit par : nicodico | dimanche, 25 mars 2007

Vote utile ? Quelle utilité ? Pour faire quoi ? Accentuer les méfaits du libéralismes ?

Comme beaucoup d'anciens sympathisants PS, je ne voterai plus pour ce parti.
Son engagement aveugle pour le OUI en 2005, avec comme argument principal un débonnaire "c'est mieux que rien", l'a coupé de son électorat naturel.

Je suis persuadé que les sondages actuels sous-estiment la réalité de la carte politique d'aujourd'hui, quant à la vraie (nouvelle) gauche.
La situation des français ne s'est pas améliorée en deux ans, bien au contraire.
Airbus, Alcatel et consœurs en apportent la preuve.
Aucune éthique chez les dirigeants du CAC 40. Les bénéfices à l'heure des tentes rouges sont révélateurs.
Même "l'exemplaire" AXA ignore ses investissement dans les mines "antipersonnel". Quel scandale !

Et si mes calculs sont bons, Ségo, Bayrou et Sarko vont se partager moins de 45% des votes.

Beaucoup vont tomber de haut au soir du premier tour.
A vos calculettes.

Écrit par : Aetius | dimanche, 25 mars 2007

le problème principal des élections cet la corruption, car ce la corruption le principal elemment de la de la dérive budgétaire. la corruption existe dans le ministere de la éducation, l'économie comme de la culture, le clientelisme fait plus de gaspilleurs que la sécurité social, par contre personne mentionne la corruption, car en fait peu être ce exclusivement ça qui existe dans tout les tettes, qui va privilégier qui! quelle candidat choisir pour avoir plus de privilèges. personne reflechie vraiment sur la nation, les gens ou les enfants a venir. on pense que a soi, a ce soir a demain a notre être a l'argent que ont reçoive une fois notre candidad choisi deviendra president. a les futures pprivilèges!

Écrit par : bremont | dimanche, 25 mars 2007

Vote "utile" ? "Stratégique" ?

Prêter une logique collective au corps électoral c'est oublier que le vote est individuel et non collectif.

A se demander si les journalistes, commentateurs et relayeurs de sondages, ne devraient pas plutôt ouvrir des officines de bookmakers plutôt que des colonnes dans la presse.

Écrit par : Simon | dimanche, 25 mars 2007

Depuis quelques jours, ce texte à l'air de minimaliser ce fait, Nicolas Sarkozy baisse, mais ce n'est pas étonnant! Il fait l'objet de toutes les attaques les plus virulentes pour le faire passer pour un affreux jojo ! On n'arrête pas de lui mettre sur le dos le moindre fait pour le discréditer (ex.: Affaire de l'école maternelle à Paris... alors qu'il n'y est pour rien comme le démontre les communiqués "justice" et "syndical", ou alors on le fait passer pour un Bush, ce qui est une ineptie évidente, etc...).
Comme aujourd'hui le temps de parole est réglementé, il ne peut plus occuper le terrain pour se défendre des boules puantes imaginaires que ses adversaires lui mettent sur le dos (La défense nécessite plus de temps que l'attaque) . Que faire? Je crois que le seul moyen dont il dispose c'est d'agir comme ses adversaires, leurs envoyer des salves de peaux de bananes. Mais je doute qu'il en vienne à cette extrémité étant un vrai démocrate et républicain.

Écrit par : G3R | dimanche, 25 mars 2007

Ce qu'il faut voir aussi c'est l'intérêt de la France dans le monde, et pas seulement ce que promet tel ou "telle" comme monts et merveilles Sur la scène intérieur. Et je peux dire que Bayrou ne lâche rien pour ce qui est de la place de la France dans l'Europe et a fortiori dans le monde. Si on veut garder un rayonnement français dans le monde, ce n'est pas en distribuant des drapeaux dans les maisons, c'est en optant pour un vote stratégique : Bayrou au premier tour pour garantir le second.

Écrit par : boozid | dimanche, 25 mars 2007

@ G3R
Un vrai démocrate et républicain ne souhaite pas ficher les habitants de son pays.

@ boozid
La place de la France dans le monde !? La belle affaire.
Je préfère vivre dans un pays où les gens sont heureux sur leur sol, où ils ne se demandent pas comment demain sera fait, que d'être un donneur de leçons aux étrangers.
Pour se permettre de rayonner, il faut être clean avec soi même, avec les siens, ce qui est loin d'être le cas de nos gouvernants qui se foutent complètement du bonheur de leur peuple et qui ne bossent que pour les bénéfices du CAC 40.

Écrit par : Aetius | dimanche, 25 mars 2007

Je ne vois pas ce qu'il y a d'utile à apporter au premier tour quelques voix de plus pour des candidats qu'on pense assurés d'être présents au second. Le vote utile, c'est celui de vos idées. Il faut donc voter pour le candidat qui se rapproche le plus de vos opinions, sans faire de calcul. C'est ainsi que le résultat reflettera au mieux ce que demandent les électrices et électeurs

Écrit par : Marc | dimanche, 25 mars 2007

Le vote utile est très simple!

Pour ceux qui veulent Sarkozy comme Président Votez Sego ou sarko! Pour ceux qui ne veulent pas de Sarkozy il faut votez Bayrou,le seul qui peut faire obstacle a Sarko!

Le reste c'est de la litterature!

Écrit par : Mandrin | dimanche, 25 mars 2007

Vous croyez quoi a propos du vote utile ? qu'elire un president a plus de 80 pour cent est un symbole de democratie ?

Le seul vote utile c'est celui des electeurs et si c est le Pen qui passe ce sera le vote utile qu'a choisi le peuple.

Et si cest un autre ce sera pareil.
Mais si le peuple a choisi et que les autres pretendent influer le vote du second tour comme en 2002, ils seront deçus..
On se fait rarement avoir deux fois de la meme maniere....

Écrit par : Camgus | dimanche, 25 mars 2007

Et si nous commencions par le 2e tour. On pourrait ainsi formuler un vrai choix utile.
Et 2 semaines après, nous pourrions exprimer une préférence, ce qui serait une bonne préparation aux législatives
Une proposition à faire à nos dirigeants.

Écrit par : Gidé | dimanche, 25 mars 2007

Ton idée n'est pas totalement idiote, Gidé.
Un troisième tour, délivré de toute stratégie ou calcul, permettrait à chacun d'exprimer réellement son choix.
Ce troisième tour, réalisé en même temps que le second (pour éviter une autre journée d'organisation et de déplacement) pourrait servir de premier tour de législatives (proportionnelle).
C'est effectivement démocratique et révélateur de la réelle opinion.

Écrit par : Aetius | dimanche, 25 mars 2007

Francois Bayrou ten points - Schivardi 8 pts (!) - Royale 6 pts - Bové 4 pts - x 2 pts.
Voila comme j'aimerai voter . Ca fait carément eurovision et alors ? cela pourrait etre appellé l'eurocratie = démocratie pour le continent européen . Et etre appliqué a l'élection d'un parlement qui aurait enfin un pouvoir de proposition de lois . I had a dream today oh boy ...

Écrit par : mumu | lundi, 26 mars 2007

Le Nationalisme Français a toujours été anti-allemand.
Est ce que les Français rèvent encore de 1914 ?

Écrit par : Bayrou.de | lundi, 26 mars 2007

Oui mumu. Le vote que tu évoques s'appelle le "sac de billes".
Chacun dispose d'un nombre de billes et les réparti comme il l'entend.
Avec notre système actuel de dépouillement, je te dis pas les heures nécessaires pour connaître les résultats, mais avec un système électronique, pourquoi pas, à condition que ce soit plus "fiable" qu'aux States.

Écrit par : Aetius | lundi, 26 mars 2007

Le 22 avril , lorsque le Pen est passé au 2ème tour à côté du socialo Ben Shirak , j'ai eu alors mon 1er orgasme télévisuel.


Vivement le 2ème !

Écrit par : Gros-Chacal | lundi, 26 mars 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu