Avertir le modérateur

mardi, 03 avril 2007

Stop EPR, ou le non au nucléaire (2/2)

Dédicace aux activistes de Greenpeace qui ont montré la grande sécurité de nos centrales nucléaires! Je finissais mon dernier billet sur le chiffre énorme de 80 % d'électricité française d'originenucléaire et l'importance de ce mode de production d'énergie pour la lutte contre le réchauffement climatique. C'est parti pour une battue en brêche de ces arguments... plutôt fallacieux.

En effet, en France, 80 % de l'électricité produite est d'origine nucléaire. C'est un fait que personne ne conteste, même si on peut vouloir changer la donne. Seulement, l'électricité n'est pas la seule source d'énergie consommée. En tout et pour tout, le nucléaire ne représente en France que 18 % de l'énergie totale consommée. Le chauffage et le transport, pour prendre deux activités très énergivores, consomment surtout du pétrole (fioul ou essence/diesel). Ramenée à l'échelle de la planète, l'énergie nucléaire représentemoins de 5 % de la consommation d'énergie mondiale. Même avec les futures centrales chinoises, on ne monte pas bien haut.

Vous en conviendrez aisément, les deux éléments que je viens de citer, le chauffage et les transports, sont non seulement de gros consommateurs de pétrole, mais également de gros pollueurs en raison de leurs émanations de CO2.Rien que les transports représentent plus d'un quart des émissions degaz à effet de serre. Où serait l'apport du nucléaire là dedans ? Les transports électriques ? Si l'on voulait remplacer tous nos moteurs à explosion par des moteurs électriques, il faudrait construire unecentrale par département. Qui souhaite 90 centrales nucléaires sur le territoire français? Imaginez alors pour la Chine et l'Inde avec lescentaines de millions de véhicules...On le voit, pour faire face à la fin du pétrole et au réchauffement climatique, le nucléaire n'est pas la bonne solution. Un commentaire sous mon précédent billet le remarquait fort justement: la meilleure énergie est celle qu'on ne consomme pas.

Voyons d'abord ce qui est inutile, où peuvent se faire les économies. Dans la domaine du logement, ces gisements d'économies sont légions : ampoules,appareils électriques en veille, chauffage. Avec ce dernier élément par exemple, on peut décider de mieux isoler les logements neufs et defaire isoler les logements anciens. Que d'économies d'énergie ! Que d'argent en plus pour la vie !
Pourquoi produire plus d'énergie, polluer pour des milliers d'années les sols et  pourir l'existence de nos descendants alors qu'il suffitd'économiser, de rester sobre dans notre consommation ?

Pour sortir du nucléaire, en plus des économies d'énergie, il existe une multitude de solutions. Il ne s'agit pas de couvrir la Franced'éoliennes ou de panneaux solaires, mais de bâtir des habitations etdes bureaux, des usines, non seulement peu gourmands en énergie mais surtout producteurs d'énergies !La clef se trouve dans la diversification énergétique : solaire,éolien, géothermie, mini hydraulique, force des marées, force du flux et du reflux, chauffe-eau solaire... Autant de techniques à l'essai ou éprouvées, qui n'attendent qu'un coup de pouce pour se développer et être utilisées au mieux.

Les commentaires du billet précédent me reprochaient de ne pas proposer de solutions, j'espère avoir donné là des bribes de début de possibilité. Continuer dans le nucléaire, c'est subir une bureaucratie lourde, centralisée, une culture du secret et du mensonge. Sortir du nucléaire, c'est permettre une production locale de l'énergie, avecles emplois qui vont avec.

La prochaine fois, je parlerai des biocarburants.

 

medium_adri.6.jpg

 

Commentaires

"On le voit, pour faire face à la fin du pétrole et au réchauffement climatique, le nucléaire n'est pas la bonne solution." Vous ne démontrez absolument rien !
Oui il faut diminuer toutes nos consommations d'electricité , de gaz et de petrole. Mais on aura toujours besoin d'électricité . Et pour en produire, le nucléaire est actuellement le meilleur compromis (je n'ai pas dit le meilleur tout court !) . Et pour un bon bout de temps encore.
Votre opposition frontale au nucleaire vous marginalise. Les francais ne vous ecoutent pas plus que si vous vouliez supprimer l'armee francaise... Vous feriez mieux de ne plus parler du nucleaire et de concentrer tous vos efforts sur les économies d'énergies ( et aussi la pollution , autre sujet important). Il y a là enormement a faire !

Écrit par : fred | mardi, 03 avril 2007

J'ai le sentiment que Fred est prêt à accueillir les déchets nucléaires dans son jardin.
Grand bien lui fasse, à lui et à sa progéniture.

Écrit par : Aetius | mardi, 03 avril 2007

J'ai le sentiment que Aetius est prêt à accueillir une eolienne bien laide et bien bruyante dans son jardin.
Grand bien lui fasse, à lui et à sa progéniture.

Écrit par : fred | mardi, 03 avril 2007

J'ai le sentiment que Aetius est prêt à accueillir une eolienne bien laide et bien bruyante dans son jardin.
Grand bien lui fasse, à lui et à sa progéniture.

Écrit par : fred | mardi, 03 avril 2007

J'ai le sentiment que Fred adore les pylones haute tension, les déchets millénaires. J'ai aussi l'impression que Fred adore retourner le débat par des contre arguments foireux.
Fred ignore aussi que les Français ne sont pas si pro nucléaires que ça : http://www.agirpourlenvironnement.org/campagnes/c18sondage.htm

Écrit par : Adrien | mardi, 03 avril 2007

Les arguments de Fred ne sont pas foireux, ils sont bêtes.
Le pourcentage de la recherche sur les énergies renouvelables ne représente en France que moins de 1% des sommes consacrées à la recherche du pétrole, ressource poluante s'il en est.
De plus, le pétrole est actuellement connement cramé au lieu d'être réservé à de la recherche, puisqu'on découvre encore des applications intéressantes de ses molécules.
Quant aux éoliennes, bien sur que je suis pour.
http://www.windside.com/old/france/fraframe.htm
http://www.eolienne-direct.com/price%20list.htm
Elles sont désormais petites et à la portée de ceux qui en veulent.
Mais fred préfère avoir un petit fils avec trois bras : ça lui paiera sa retraite, entre ses cures d'iode et sa chimio.

Écrit par : Aetius | mardi, 03 avril 2007

Les arguments de Fred ne sont pas foireux, ils sont bêtes.
Le pourcentage de la recherche sur les énergies renouvelables ne représente en France que moins de 1% des sommes consacrées à la recherche du pétrole, ressource poluante s'il en est.
De plus, le pétrole est actuellement connement cramé au lieu d'être réservé à de la recherche, puisqu'on découvre encore des applications intéressantes de ses molécules.
Quant aux éoliennes, bien sur que je suis pour.
http://www.windside.com/old/france/fraframe.htm
http://www.eolienne-direct.com/price%20list.htm
Elles sont désormais petites et à la portée de ceux qui en veulent.
Mais fred préfère avoir un petit fils avec trois bras : ça lui paiera sa retraite, entre ses cures d'iode et sa chimio.

Écrit par : Aetius | mardi, 03 avril 2007

Les éoliennes polluent.
Les médias vantent continuellement l'avantage énorme des éoliennes : elles ne polluent pas. C'est vrai si l'on considère leur utilisation. Mais c'est totalement faux si l'on compare la quantité de CO2 émise pour faire une éolienne par rapport à la quantité de CO2 émise par une centrale électrique fonctionnant au pétrole pendant 20 ans. Je précise 20 ans, puisque c'est la durée de vie moyenne d'une éolienne.
A côté les centrales nucléaires n'émettent aucun CO2, mais elles produisent des déchets dont le temps de demi vie se comptent en centaine d'années. Est ce vraiment un problème? Les centrales de nouvelle génération, qui devrait être mises en place dans quelques décennies, produiront des déchets et pourront recycler les anciens déchets pour obtenir des éléments à faible temps de demi vie.
Enfin, il ne faut pas oublier que les éoliennes ne peuvent pas fonctionner seules. Quand y'a plu d'vent, y'a plu d'jus!! Pour chaque parc d'éoliennes, il faut adjoindre des turbines à GAZ...

Écrit par : max87 | mardi, 03 avril 2007

Que de méconnaissances, pour rester soft, dans les propos de max87 !

Une centrale au "pétrole" polluerait en 20 ans moins que la fabrication d'une éolienne !
Les déchets nucléaires n'émettraient de radioactivité que sur quelques siècles !
Les centrales "nouvelle génération" consommeraient les déchets stockés !

Avant d'écrire de telles conneries, il serait bon de se renseigner sérieusement, max.

Adrien, un message est passé à la trappe sur ton dernier sujet ?

Écrit par : Aetius | mardi, 03 avril 2007

@aetui : tu as l'air de connaître les éoliennes, vu que tu brasses du vent...
Blague à part, si tu t'informais un peu, tu te rendrais compte que les éoliennes sont extrement rentable d'un point de vue financier, avant d'être rentable écologiquement. Je te dis qu'elles sont polluantes lors de leur fabrication, ne me crois pas si tu veux. D'un point de vue financier, sache qu'EDF est obligé (par la loi) de racheter l'électricité des éoliennes bcp plus chère que le prix auquelle elle la revendra. Peut être que les "écolos" privés qui mettent en place des éoliennes ne sont pas si écolos que ça, ils pensent peut être plus à leur portefeuille.
Informes toi un peu sur les capacités des nouvelles centrales nucléaires, avant de critiquer bêtement. Le réacteur à neutrons rapides mis en place sur la 4e génération de centrales nucléaires permet de produire cinquante à cent fois plus d'électricité avec la même quantité d'uranium que les réacteurs actuels. Ces réacteurs permettent aussi d'incinérer une partie de leurs propres déchets, les plus critiques, voire même de recycler des déchets antérieurs. Le recyclage, que nous pratiquons déjà à La Hague, permet de réutiliser le plutonium des déchets en le réutilisant avec de l'uranium dans les réacteurs à neutrons rapides ou sous forme de combustible MOX. Il existe aussi certains recyclages qui réduisent le temps de demi vie par transmutation.

Écrit par : max87 | mercredi, 04 avril 2007

Bien sur que construire un parc éolien c'est polluant, mais construire une centrale à charbon ou à gaz, construire une centrale nucléaire c'est poulluant également. Le pollution est même augmentée pour les éoliennes offshore.

Néanmoins sur le long terme (même à très court terme c'est vrai), la pollution généré par des éoliennes est très très faible par rapport à celle créée par des centrales à énergies fossiles (pour la même quantité d'electricité produite). De tete ca doit être de l'ordre de 1 à 15. Sans compter que les énergies fossiles, ne sont pas inépuisables et sont souvent sources de conflits.

Pour le nucléaire, ce n'est pas une énergie propre. Maintenant qu'on entend (enfin) parler du réchauffement climatique on a l'impression que toutes les autres pollutions disparaissent comme par magie. Certe en terme d'émissions carbone, le nucléaire est très bien placé (seul l'hydroelectrique est devant), mais il y'a beaucoup d'autres effets négatifs.

Écrit par : Wylke | vendredi, 06 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu