Avertir le modérateur

vendredi, 06 avril 2007

C’est Pas de Chance

Le Contrat Première Chance de Ségolène Royal est le dernier avatar du n’importe quoi en matière d’accès à l’emploi pour les jeunes. Cette mesure « phare » du programme de la candidate socialiste illustre le vide sidéral de son approche de la jeunesse. Par son CPC, Madame Royal stigmatise les jeunes en considérant à priori comme perdu ceux qui sortent du système scolaire sans qualification.

 Non contente de subventionner la précarité, Madame Royal, jusque dans le choix du nom de ce nouveau contrat gadget : CPC, montre qu’elle n’a tiré aucun enseignement de la crise du CPE. Je reste sans voix devant sa capacité à vouloir infantiliser les Français en particulier les plus jeunes d’entre nous. Nous ne voulons pas être pris par la main mais que soient créées, en France, les conditions favorables pour nous permettre de devenir adulte, de pouvoir construire, d’avoir le sentiment de réussir, d’être autonome.

Si, militant de l'UNI, j’ai décidé de soutenir Nicolas Sarkozy, c’est parce qu’il veut nous sortir de la spirale de l’assistanat en remettant le travail au cœur de la société et en faisant de la formation un enjeu national. Madame Royal avec son C’est Pas de Chance nie les valeurs qui sont celles que je partage avec tous les jeunes : liberté, dignité, mérite, effort et goût du risque alors que Nicolas Sarkozy les incarne. Ce que je veux, ce que les jeunes veulent c’est qu’ensemble tout devienne possible.

medium_medium_laurent.2.jpg

Commentaires

Haha un militant de l'UNI qui s'appuie la "crise du CPE" pour sa critique d'un contrat qui n'a pas grand chose à voir. Quand on connait le rôle de ce syndicat et de ses opérations coup de poing sur les facs en mars 2006 pour défendre un contrat qui était la négation de ces valeurs de liberté (quelle liberté pour l'employé qui peut se faire jeter n'importe quand ?), de dignité (comment parler de dignité quand on place l'employé sur un siège éjectable ?), mérite (quel mérite pour un patron de jeter sans motif un employé ?), effort et goût du risque (quel risque pour le patron d'employer quelqu'un comme un kleenex ?)
merci de pas parler à la place des jeunes, les jeunes du XVI à la limite.

Écrit par : Franklin | vendredi, 06 avril 2007

BAHIJA 14 ANS JOLIE ET BELLE ETEDIENT AZLAFN AZILAL

Écrit par : BAHIJA | vendredi, 06 avril 2007

Franklin, mais déjà avant le cpe on pouvait jetter des gens comme kleenex !!! Et il n'y a pas que les jeunes qui sont concernés.
Par contre, la formation continue est un atout majeur pour être libre : pouvoir quitter son entreprise si l'on ne s'y sent pas bien ou si elle connait des risques de délocalisation.
Il faut que les français qui ont peu ou pas de diplôme n'hésitent pas à se former. Des métiers manquent de main d'oeuvre...
Je rejoins Laurent, sauf qu'il est regrettable que l'UMP est boycotté DUPONT AIGNAN, candidat certainement loyal et non ultra libéral. Pourquoi SARKO ne l'a t'il pas soutenu comme il l'a fait pour LE PEN et BESANCENOT pour les signatures...L'UMP décidemment a beaucoup changé....

Écrit par : GAULLISTE | vendredi, 06 avril 2007

Cher militant de l'UNI...J'aurais bien entendre ta demonstration en faveur de Nicolas sarkozy lors de la revolte du CPE.Pourquoi etais tu caché?

manuel navarro

Écrit par : navarro manuel | vendredi, 06 avril 2007

Bon déjà ça existait pas dans les memes termes avant. Le CPE facilitait des pratiques déséquilibrées. Et si il existe des usages vicieux du code du travail il n'y a pas de raison de les faciliter.
Si des métiers manquent de main d'oeuvre, ils augmentent les salaires ou améliorent les conditions de travail, c'est aussi ça la loi de l'offre et de la demande. La loi du marché ne marche pas que dans un sens.

Écrit par : Franklin | vendredi, 06 avril 2007

"Madame Royal avec son C’est Pas de Chance nie les valeurs qui sont celles que je partage avec tous les jeunes"

Cher Laurent,

ça ne vous dérange pas de parler au nom de "tous" les jeunes ? En tout cas, c'est au moins "tous" sauf moi, je vous remercierai de bien vouloir faire la modification ! Pourquoi pas "tous" les français ou "tous" les humains tant que vous y êtes ????

Je me marre, avant de donner des leçons, un peu de modestie s'il vous plait : "Ce que je veux, ce que les jeunes veulent", ça va les chevilles ????

J'espère que vous me répondrez !

Luc

Écrit par : Lancelot | vendredi, 06 avril 2007

Première Chance ou Contrat Première Embauche !

Même démarche de bon sens!

Et pour une fois que Dame Royal sort quelque chose d'intelligent elle se fait jeter!

Diplomes ou pas, quand on a quelque chose dans le ventre on ne demande qu'une seule chose: qu'on vous donne une chance le prouver!

Tout le reste n'est que trotskisme dégénéré!

Bernard

Écrit par : Bernard | samedi, 07 avril 2007

Monsieur l'administrateur,

Permettez-moi d'attirer votre attention sur mon blog de réflexion qui se propose de réhabiliter le bon sens et la raison dans l'analyse des concepts et des faits.
Avec éclectisme et sans perdre le sens de l'humour.
Actualité oblige, je donne priorité en ces jours à la politique, avec des articles comme "QUAND LA BAUDRUCHE SE DEGONFLERA" (Marie-Ségolène, bien sûr),
et "QUAND LA GIROUETTE S'EPUISERA" ( Nicolas, cela va de soi).
Mais ce blog comprend aussi des études en cours sur les religions, L'ISLAM, "LES CATHOLIQUES FRANCAIS : UNE ESPECE EN VOIE DE DISPARITION ?", des chroniques sur "LE PEUPLE SOUVERAIN", "VERITES ET VALEURS", "L'INDIVIDUALISME", "LA RAISON", etc.

http://fxgg.over-blog.com

Si ce blog retient votre attention, merci de le faire connaître autour de vous.

Écrit par : gaetan | samedi, 07 avril 2007

Nicolas Sarkozy pris en flagrant déli(re) de mensonge !!!!
La preuve en image : http://777socrate.blogspot.com/2007/04/sarkozy-menteur.html

Écrit par : Lancelot | samedi, 07 avril 2007

Merci de préciser que le CPE s'adressait à TOUS les jeunes de moins de 26 ans et concernait toutes les entreprises dans lesquelles les jeunes pouvaient postuler. La période d'essai est de 2 ans et le licenciement pouvait avoir lieu a tout moment. Avec le projet de CPC, il s'agit de donner un emploi à un jeune sans diplomes ou au chomage afin qu'il ait une premiere expérience afin de lui permettre d'obtenir un emploi par la suite. Sans expérience, il n'y a quasiment pas de chance de trouver un emploi. Il est utile de rappeler que le CPC aura une durée de 6 à 12 mois et non de 2 ANS comme ça aurait été le cas avec un CPE et comme c'est le cas actuellement avec un CNE, l'autre contrat précaire qu'à mis en place l'UMP. L'objectif n'est pas le meme, il ne s'agit pas d'offrir la précarité à tous les jeunes avec le CPC, contrairement au CPE. Le CPC s'adresse à certains jeunes et doit leur permettre, via une période COURTE mais suffisante (6 à 12 mois) de trouver un emploi. Coté entreprises, ces dernieres, si elles jouent le jeu, seront exonérées de charges jusqu'à 1 an. Alors attention aux discours mensongers tenus dans certains quotidiens et certains médias, le CPC, ça n'est pas pour tous le monde, et le but n'est pas de faire plus de précarité, mais moins de précarité chez les jeunes. Quand au "contrat unique" proposé par Nicolas Sarkozy, il va accroître la précarité au travail pour tous : création d’un contrat de travail UNIQUE basé sur le C.P.E qui concernera TOUS les salariés avec tous les risques et toutes les conséquences négatives que cela comporte en terme d’emploi, difficultés à trouver un crédit et un logement (période d'essai "équivalente" qui peut aller jusqu'à 2 ans...), endettement des ménages et d’indemnisation du chômage que devront payer les contribuables.

Écrit par : nico_du_77 | lundi, 09 avril 2007

Ségolène Royal vient d'inventer le salarié gratuit!! C'est Pas Cher!

Écrit par : sonia | mardi, 10 avril 2007

Cet article et certains commentaires illustrent parfaitement la mauvaise fois dont les anti-ROYAL font preuve. A écouter SARKOZY, il suffit de vouloir pour pouvoir, comme si un salarié, un jeune, un demandeur d'emploi pouvait décrocher un entretien d'embauche qd, sur l'annonce, il est démandé une expérience. Un comble non? On fait comment? Le demandeur d'emploi fait le "pied de grue" devant l'entreprise jusqu'à décrocher un entretien? C'est du "GRAND N'IMPORTE QUOI". La proposition vise à ce que l'employeur embauche un jeune, avec ou sans diplôme. Il est regrettable de devoir en arriver la pour qu'une personne soit embauchée sans expérience. Mais que faire d'autre? Que proposez vous? Un CNE pour tous comme le prévoit SARKOZY et qui permettra à l'employeur de licencier à tout moment sans justificatif? Vous trouver ça mieux? Mais dans quel monde vivez vous? Vous semblez déconnecté de la réalité. Je ne considère pas la proposition de S.ROYAL comme de la précarité car l'engagement de l'employeur est d'embaucher la personne à terme en CDI. Est-ce cela que vous appelez la précarité? Une fois de plus, vos propos sont mensongés. Ce que vous considérer comme "infantiliser les jeunes", moi j'appelle celà un coup de pouce. Un système gagnant/gagnant: le salarié se doit de remplir sa mission sérieusement, professionnellement et le patron rempli sont engagement et l'embauche en CDI. C'est une bonne mesure principalement pour les TPE/PME plus en difficulté à embaucher. La projet de S.ROYAL est tout sauf de l'assistanat.

Écrit par : DIABLOTIN | mardi, 10 avril 2007

LE CLAN SARKOZY :
Sarkozy, ce n'est pas parce que le renard se couvre de plumes qu'on va le prendre pour une poule !
video à l'appui ici : http://www.dailymotion.com/video/x1p41b_duel-sarkozy-bayrou-le-clan-sarko

DUEL SARKOZY BAYROU : LE CLAN SARKOenvoyé par sarkozy_bayrou

Écrit par : davaro | vendredi, 13 avril 2007

Enfin un militant de l'UNI qui rêve de " schlage ".J'espère qu'il ne sera pas déçu sur ce plan si son champion l'emporte.quant à trouver à coup sûr un boulot peut-être changera-t-il son fusil d'épaule en avril 2012, après une période de RMI virtuel, car le vrai aura disparu puisque l'assistanat est voué aux poubelles de l'Histoire.
rowali.skyblog.com

Écrit par : rowali | mardi, 17 avril 2007

Sais-tu que le désir ultime de Sarkozy est de précariser à terme tout le travail. A commencer par les plus faibles socialement, les plus faciles à soumettre mais les plus sensibles aussi : les chômeurs et autres déterminations, la France "d'en bas" comme son "père" le disait en son temps.. . Sa valeur travail n'est qu'une dé-valeur, une forme altérée du travail... Tu ne veux pas l'admettre. Il ne saura rendre des comptes qu'au MEDEF, sa seule valeur intégrée, sa seule passion incarnée du pouvoir de l’argent. Sarkozy ne sera pas un nouveau messianisme mais une régression continuée dans l'ordre des choses, que la droite a su mettre en place toutes ces années...

indfrisable

Écrit par : indfrisable | jeudi, 19 avril 2007

Sais-tu que le désir ultime de Sarkozy est de précariser à terme tout le travail. A commencer par les plus faibles socialement, les plus faciles à soumettre mais les plus sensibles aussi : les chômeurs et autres déterminations, la France "d'en bas" comme son "père" le disait en son temps.. . Sa valeur travail n'est qu'une dé-valeur, une forme altérée du travail... Tu ne veux pas l'admettre. Il ne saura rendre des comptes qu'au MEDEF, sa seule valeur intégrée, sa seule passion incarnée du pouvoir de l’argent. Sarkozy ne sera pas un nouveau messianisme mais une régression continuée dans l'ordre des choses, que la droite a su mettre en place toutes ces années...

indfrisable

Écrit par : indfrisable | jeudi, 19 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu