Avertir le modérateur

jeudi, 12 avril 2007

Cons Sensés

Au gré de ses bulles intimistes, Wayne nous fait partager les élucubrations et interrogations d'un citoyen et électeur plongé au quotidien, bon gré mal gré, dans le grand bain électoral... 

 
medium_wayne.jpg

16:10 Publié dans Wayne | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : bd

Commentaires

Si vous aimez les fables et les dessins humouristiques :

QUELQUES IDEES de dessin sur cette video

Ce n'est pas parce que le renard se couvre de plumes qu'on va le prendre pour une poule !

http://www.dailymotion.com/video/x1p332_le-clan-sarkozy-sarko-par-bayrou

Écrit par : davaro | vendredi, 13 avril 2007

VENEZ VOTER SUR BLOGZINE EN CLIQUANT SUR L ADRESSE CI DESSOUS POUR VOTRE CANDIDAT PREFERE :
http://titi78.blog.mongenie.com

Écrit par : blogzine | vendredi, 13 avril 2007

Puisque 11 sont contre et un seul est pour, voici la proposition schivardi de sortir de L'union européenne.
http://www.dailymotion.com/visited/search/schivardi/video/x1o7c8_gerard-schivardi-elysee-2007

Écrit par : Navajo | vendredi, 13 avril 2007

Puisque 11 sont contre et un seul est pour, voici la proposition schivardi de sortir de L'union européenne.
http://www.dailymotion.com/visited/search/schivardi/video/x1o7c8_gerard-schivardi-elysee-2007

Écrit par : Navajo | vendredi, 13 avril 2007

non a l'union européenne il faut en sortir

Écrit par : jacqueline | samedi, 14 avril 2007

Le cpc un clone du cpe (en plus gratuit un an pour les patrons alors que cpe seules les cotisations secu étaient volées par le patron).
Le livret de sego dans son edito parle de nous faire prendre des risques(je suppose que cela se voulait positif).
Moi la sego me fait aussi peur que sarko et bayro
Le vote utile, c'est glissement a droite, a droite, a droite,... Au point que c'est des retraités militants ouvriers qui se mettent a l'abstention.
C'est pour cela qu'il faut faire connaitre la deuxième voie, la voie de la sortie de l'union européenne et de la construction d'une europe des travailleurs contre le chantage au chomage et aux délocalisations. Une europe des travailleurs qui prenne en main la politique économique et industrielle par l'abrogation du traité de maastrich, la nationalisation, l'annulation de la dette crée par et pour les capitalistes.
Aujourd'hui l'union européenne de maastrich a instauré une forme de gouvernement par groupe de pression, au détriment de toute forme de démocratie. Notre parlement enterine, notre gouvernement transpose, notre justice s'incline.
Il suffit de ces methodes de lobbyistes* pour mesurer quand la mesure du cpe, ou de fermeture des maternités a le plus de chance de passer et comment reussir son passage avec la passivité de l'opinion. Il suffit que les lobbistes indiquent aux politiques quelques soient leur couleur (au point qu'on croit tous êtres daltonien) comment gerer les affaires publiques auparavant européenne et de plus en plus locales. Non ce n'est pas la république laique et indépendante, non c'est tout sauf de la democratie c'est a dire du pouvoir au peuple.
Et qu'est-ce qu'on nous dit ? Faut s'adapter, y a des privilégiés sur ton pallier, on va partager les restes selon un calendrier.
Non arrétons le retour aux damnés de la terre, ne redevenons pas des forcats de la faim.
Ces presidentielles ne sont surement pas la lutte finale mais :
Il existe un vote utile, le vote de la révolte contre le cadre antidémocratique, antiouvrier.
C'est le vote Schivardi, qui est le seul vote qui parle de prendre des mesures radicales contre la barbarie capitalistes qui s'installe en France, en Europe, et dans le monde.
Vous êtes travailleurs actuel, futur, ancien, occupé ou inoccupé, Votez Schivardi si vous avez l'instinct de conservation . N'oubliez pas le 29 mai, le jour de la grande tarte qu'on leur a mis.

Navajo

*lobbyistes : Un bon exemple vaut toutes les explications. Voici un morceau de prose de lobbyiste ayant pignon sur rue.
""""""""""""""""""
Le dialogue
Pour agir avant qu'il ne soit trop tard, pour négocier avant qu'une décision ne soit prise, il paraît intéressant de prendre l'initiative du dialogue et de la concertation. Comment réunir sur un sujet donné les acteurs de la décision ? Comment mettre en valeur et défendre vos positions ? Comment rapprocher les points de vue et comprendre les arguments de ceux qui seraient défavorables à vos positions. [Nom du lobbyiste ] organise des Tables Rondes, Rencontres experts, Matinées Thématiques et Matinées Régionales qui permettent de mener un dialogue expert avec les élus.

Le lobbying territorial
Spécialisée dans la connaissance des réseaux territoriaux,[Nom du lobbyiste ] propose des méthodes permettant de préparer, anticiper, construire des démarches avec les décideurs publics locaux et régionaux. Définition de cartographie, travail sur les argumentaires et messages à faire passer en lien avec les problématiques locales, démarche de dialogue et de contacts en région.
""""""""""""""""""""""""""""
Elle est belle la démocratie n'est-ce pas ? heu non dialogue expert est plus approprié.

Écrit par : Navajo | dimanche, 15 avril 2007

Le cpc un clone du cpe (en plus gratuit un an pour les patrons alors que cpe seules les cotisations secu étaient volées par le patron).
Le livret de sego dans son edito parle de nous faire prendre des risques(je suppose que cela se voulait positif).
Moi la sego me fait aussi peur que sarko et bayro
Le vote utile, c'est glissement a droite, a droite, a droite,... Au point que c'est des retraités militants ouvriers qui se mettent a l'abstention.
C'est pour cela qu'il faut faire connaitre la deuxième voie, la voie de la sortie de l'union européenne et de la construction d'une europe des travailleurs contre le chantage au chomage et aux délocalisations. Une europe des travailleurs qui prenne en main la politique économique et industrielle par l'abrogation du traité de maastrich, la nationalisation, l'annulation de la dette crée par et pour les capitalistes.
Aujourd'hui l'union européenne de maastrich a instauré une forme de gouvernement par groupe de pression, au détriment de toute forme de démocratie. Notre parlement enterine, notre gouvernement transpose, notre justice s'incline.
Il suffit de ces methodes de lobbyistes* pour mesurer quand la mesure du cpe, ou de fermeture des maternités a le plus de chance de passer et comment reussir son passage avec la passivité de l'opinion. Il suffit que les lobbistes indiquent aux politiques quelques soient leur couleur (au point qu'on croit tous êtres daltonien) comment gerer les affaires publiques auparavant européenne et de plus en plus locales. Non ce n'est pas la république laique et indépendante, non c'est tout sauf de la democratie c'est a dire du pouvoir au peuple.
Et qu'est-ce qu'on nous dit ? Faut s'adapter, y a des privilégiés sur ton pallier, on va partager les restes selon un calendrier.
Non arrétons le retour aux damnés de la terre, ne redevenons pas des forcats de la faim.
Ces presidentielles ne sont surement pas la lutte finale mais :
Il existe un vote utile, le vote de la révolte contre le cadre antidémocratique, antiouvrier.
C'est le vote Schivardi, qui est le seul vote qui parle de prendre des mesures radicales contre la barbarie capitalistes qui s'installe en France, en Europe, et dans le monde.
Vous êtes travailleurs actuel, futur, ancien, occupé ou inoccupé, Votez Schivardi si vous avez l'instinct de conservation . N'oubliez pas le 29 mai, le jour de la grande tarte qu'on leur a mis.

Navajo

*lobbyistes : Un bon exemple vaut toutes les explications. Voici un morceau de prose de lobbyiste ayant pignon sur rue.
""""""""""""""""""
Le dialogue
Pour agir avant qu'il ne soit trop tard, pour négocier avant qu'une décision ne soit prise, il paraît intéressant de prendre l'initiative du dialogue et de la concertation. Comment réunir sur un sujet donné les acteurs de la décision ? Comment mettre en valeur et défendre vos positions ? Comment rapprocher les points de vue et comprendre les arguments de ceux qui seraient défavorables à vos positions. [Nom du lobbyiste ] organise des Tables Rondes, Rencontres experts, Matinées Thématiques et Matinées Régionales qui permettent de mener un dialogue expert avec les élus.

Le lobbying territorial
Spécialisée dans la connaissance des réseaux territoriaux,[Nom du lobbyiste ] propose des méthodes permettant de préparer, anticiper, construire des démarches avec les décideurs publics locaux et régionaux. Définition de cartographie, travail sur les argumentaires et messages à faire passer en lien avec les problématiques locales, démarche de dialogue et de contacts en région.
""""""""""""""""""""""""""""
Elle est belle la démocratie n'est-ce pas ? heu non dialogue expert est plus approprié.

Écrit par : Navajo | dimanche, 15 avril 2007

sarko mito tu sera pa president car c pas un fils de pute qui le devien

Écrit par : karim | dimanche, 15 avril 2007

Il existe une 13eme possibilité, une grève générale, un appel de la rue a une constituante

Écrit par : ojavan | lundi, 16 avril 2007

Site Schivardi : http://www.schivardi2007.com pour approfondir la question, car oser ou ne pas oser telle est la question. Comme dirait Joséphine. :)))

N° 790 - L'éditorial du 19 avril
Et les travailleurs dans tout ça ? http://www.parti-des-travailleurs.org/index.php

La presse a fait grand bruit, voilà quelques jours, d’une prétendue croissance spectaculaire de l’économie dans l’Union européenne, et tout particulièrement en Allemagne, laquelle ferait jeu égal, nous dit-on, avec l’économie des Etats-Unis. Et, bien sûr, de laisser entendre (comme c’est le cas depuis des décennies) que cette croissance serait bénéfique à toute la société, y compris aux travailleurs.


Qu’en est-il en réalité ?


Le Monde (14 avril) livre un petit bout de la mèche : « C’est tout d’abord la restriction salariale négociée entre les syndicats et le gouvernement Schröder (coalition entre le parti social-démocrate et les Verts — NDLR) pendant près d’une décennie qui a permis aux industries allemandes de regagner de la compétitivité. »

Le journal anglo-saxon International Herald Tribune (12 avril) vend l’autre bout de la mèche : « La croissance que connaît l’Allemagne la distingue de ses voisins européens (…). La thérapie a été souvent brutale, incluant des vagues de licenciements et des réductions de coûts entre 2002 et 2005. Mais après avoir repoussé toute augmentation des salaires sur le marché national et délocalisé des industries manufacturières vers des marchés où le coût du travail est plus faible, de nombreuses industries allemandes réalisent des profits records. »


Et les travailleurs dans tout ça ?


« Les consommateurs allemands, ébranlés par les vagues de licenciements, n’ont pas encore rouvert leurs porte-monnaie. Selon les économistes, si la consommation n’est pas relancée, la croissance pourrait s’éteindre. La hausse ininterrompue de l’euro va commencer à avoir des conséquences. »


Résumons : la « croissance » — c’est Le Monde et l’International Herald Tribune qui le disent — procède pour l’essentiel de la destruction des forces productives, aussi bien des usines, des capacités matérielles de production que de la principale force productive, celle du travailleur, chassé de son emploi, réduit au chômage, à la misère, ou encore au travailleur dont le salaire est bloqué et les garanties collectives démantelées.


Où peut nous conduire un système où « croissance » devient un synonyme de destructions et d’appauvrissement généralisé ? Poser la question, c’est y répondre.


Faut-il le préciser ? Les directives européennes, qui, sans exception, enjoignent de ne jamais s’opposer aux licenciements et aux délocalisations (pour cause de « concurrence libre et non faussée ») et de toujours bloquer les salaires, de remettre en cause les garanties collectives et les régimes de protection sociale (au nom du pacte de stabilité et de la recherche de la compétitivité) ne sont pas pour rien dans ce résultat.


Pour qui veut s’opposer à la dérive ininterrompue vers la barbarie et la destruction, peut-il y avoir vote plus utile, dimanche 22 avril, que le vote pour le seul candidat qui ose prôner la rupture avec l’Union européenne, son traité et ses directives comme la condition d’une véritable relance de l’économie fondée sur la satisfaction des besoins du plus grand nombre ?

Daniel Gluckstein

Écrit par : Navajo | vendredi, 20 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu