Avertir le modérateur

jeudi, 12 avril 2007

Ségolène Royal et les jeunes: tango mortel?

Je voulais pousser un petit coup de gueule… Je suis halluciné par les approximations de Ségolène Royal dans son programme pour les jeunes. Quelques exemples :

- Autonomie des universités: elle a commencé par dire qu'elle était pour et puis elle a fait marche arrière, a expliqué que finalement ce serait dans le cadre national et puis marche arrière encore elle n’en parle plus.

- Prêts à taux zéro pour les étudiants : c'était dans le bouquin de Hollande, elle l'avait repris et mis en avant à Grenoble et puis l'UNEF a montré les dents, elle a pris peur et elle n'en parle plus aujourd'hui.

... vous pouvez bien sur vérifier tout cela sur internet.

Dernier élément en date le fameux contrat première chance. Cela devait être le clou de la soirée. D'abord je trouve ça un peu malhonnête. Elle est venue au congrès de l'UNEF et elle n'en a pas parlé. Et puis elle le sort de son chapeau.

Nous, notre programme pour les jeunes est connu depuis longtemps et on n'a pas changé à tout bout de champ. Résultat, en fait, elle proposait un nouveau CPE. Du coup évidemment les étudiants ont hurlé. Mais à la limite, si elle y croit, il fallait le garder. Mais là encore elle a pris peur et elle a plié les cannes et n'en parle plus aujourd'hui.

Je trouve incroyable : amateurisme, absence de sincérité, ajustement en fonction des réactions de l'opinion. Je ne trouve pas ça correct sur un sujet aussi important que l'avenir des étudiants.

medium_laurent.jpg

 

Commentaires

un pas envant et deux en arriere, tout sont programme est comme cela

Écrit par : jsb | jeudi, 12 avril 2007

Mouarf, la paille, la poutre...

Écrit par : X | jeudi, 12 avril 2007

Bonjour,

Je sais qu'à l'UMP, vous êtes obligé de corriger les "aneries" de votre candidat, et donc, vous n'avez pas le temps de lire la presse. Vous devriez.
Pour le CPC, il s'agit d'un accord entre la Région, l'employeur, et le jeune. Toutes les modalités sont sur internet. Mr Chereque, et Mr Julliard (UNEF) ont dit que c'était tres intéréssant, car ils avaient critiqué avant même que ne soient connu le CPC. (ils ont vu Contrat Première Chance, ils ont donc pensé CPE, c'est idiot).

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-892612,0.html Pour lire les modalités sur le site du monde.

Bref, ce CPC ne s'appliquera que sur la base du volontariat. Il s'agit de mettre le jeune dans une petite entreprise (-de 10 ou - de 20 salarié, à négocier). Ensuite, pendant 3 mois, il est formé par l'entreprise, et au bout de ces 3 mois, l'employeur lui propose :
- soit un CDI
- soit un contrat de professionalisation
- soit un contrat d'apprentissage

Et c'est la région qui paie salaire et charges pendant 1 an (les 3 mois, et 9 mois apres)
Si l'accord est rompu, l'employeur doit rembourser les aides.

En clair, cela permet au jeune de trouver un boulot là ou il y en a, et avec de grande perspectives de carrières, car ils pourront se mettre à leur compte plus tard. Et cela permet aux Tres Petites Entreprises de trouver des jeunes qualifiées, car ils ne seront payés par l'entreprise qu'au bout de 1 an.

Cela ne devrait pas couter si cher que cela, car déjà il faut penser que le jeune aurait eu le chomage si rien n'avait été fait. De plus, le reste des crédits (en totalité 1 milliard d'euros) sera pris sur les 68 milliard d'aides aux entreprises versé par l'Etat.

(pas comme l'UMP qui fait "baisser" le chomage mecaniquement car les "baby boomers" vont à la retraite)

Je vous remets le site du monde pour lire les modalités du CPC.

Franck


PS : Mr Sarkozy lui est revenu sur son intention de ne pas privatiser GDF, il est revenu sur les 4 points de PIB de baisse d'impot, et j'en passe.
De plus, il prone l'eugénisme. (cela me rappelle un certain régime en allemagne, entre 1933 et 1945, ou le fuhrer aussi a été élu démocratiquement. la démocratie ne protege pas des tyrans, et des malades.)

Écrit par : Franck Vassal | jeudi, 12 avril 2007

Exellent echange (à part les petites vacheries)

Je veux la suite, ou une réponse à Franck Vassal.

Écrit par : Scan le Gentil | jeudi, 12 avril 2007

oui c clair si ca continue on aura bientot des camps de concentration en france avec monsieur sarco

Écrit par : stephane | jeudi, 12 avril 2007

M. Le député UMP
Vous devriez également lire les réponses du président de l'UNEF après que la mesure ait été explicitée car la presse de vos amis Sarkozystes ne pratique que les approximations et raccourcis. Mais au fait, n'est ce pas Nicolas Sarkozy qui considère le Quebec comme "un pays" alors que c'est une province?
Et ne parlons pas, bien plus grave de ses délires eugénistes !

"Contrat première chance: Julliard (Unef) "satisfait des clarifications"

PARIS, 6 avr 2007 (AFP) - Le président de l'Unef, syndicat étudiant leader de la contestation du CPE, Bruno Julliard, s'est dit vendredi "satisfait des clarifications" apportées par l'équipe de Ségolène Royal sur son "contrat première chance", regrettant néanmoins "cinq jours de flottement". (..)"C'est un dispositif intéressant qui va permettre que des jeunes non qualifiés puissent accéder à un contrat de professionnalisation ou de qualification, c'est le meilleur moyen pour leur permettre d'accéder à l'emploi", a-t-il analysé(..)
"Ca n'a rien à voir avec un nouveau contrat de travail et on aurait pu le dire dès le début pour éviter les incompréhension", a-t-il ajouté.
Pour lui néanmoins, "il faut dans tous les cas changer le nom" de contrat première chance, qui rappelle trop le contrat première embauche qui a jeté des centaines de milliers de jeunes dans la rue il y a un an. "Ce serait un erreur de garder ce nom", a-t-il estimé.
lum/mm/mic "

Écrit par : Sereine | jeudi, 12 avril 2007

Mon Dieu si tous les députés écrivent des aneries pareils... faut d'abord s'informer et puis écrire monsieur le député (on vous a jamais appris ca a l'école ? faudrai peut etre y refaire un ptit tour)

Écrit par : stephane | jeudi, 12 avril 2007

Encore une tentative pour bassement polémiquer. Si vous étiez honnêtes, si vous en aviez ne serait-ce qu'un échantillon sur vous, vous sortiriez les points sur lesquels SARKOZY est revenu après que les personnes en charge du financement de son programme se soient arrachés tous les cheveux. On peut ajouter le nombre de fois ou SARKOZY s'est contredit (1 jours pour l'Europe, l'autre jour contre l'Euro, un jour pour l'intégration, l'autre jour à favoriser le communautarisme....). SARKOZY est tout et son contraire. Mais, bien entendu, si SARKOZY change d'avis (GDF, baisse des charges,etc...), c'est normal. Enfin, j'ajoute que, comme vient de le rappeler très clairement Franck VASSAL, le CPC proposé par S.ROYAL est sans commune mesure avec le CPE ou le CNE que votre candidat souhaite généraliser à tous les salariés. On notera que votre candidat est tellement mal à l'aise sur les questions sociales qu'il fait tout pour occuper les médias sur d'autres sujets comme ces propos honteux sur l'eugénisme. Mais ce doit être plus valoriseant et honnête à vos yeux, membre du fan club de la dictature SARKOZY.

Écrit par : DIABLOTIN | jeudi, 12 avril 2007

de toute facon c'est louche que depuis le début des sondages Sarko est tjs en tete... on a deja vu en 2002 le resultat des sondages. Royal a surement été a un moment ou un autre en tete des sondages mais la peur de la mettre en tete ... On verra bien qui rigolera le dernier le moment venu.

Royal c'est le changement pour la france. Sarko c'est la routine comme depuis toutes ces dernieres annees et ca deviendras encore pire avec lui.

Et esperez que Royal gagne... car si par exemple Sarko venais a gagner la violence augmentera ce qui ammenera automatiquement une tres grande baisse du tourisme ce qui sera magnifique pour l'economie francaise ....

Écrit par : stephane | jeudi, 12 avril 2007

moi je suis juste halluciné des propos déterministes de votre candidat...

Écrit par : marc | jeudi, 12 avril 2007

Un très bon site de Chats sur Internet : www.enlignecitoyens.com
Najat belkacem invitée le 20 avril, à 18h. d'autres invités notamment des directeurs d'instituts de sondages. Tout ceci EN DIRECT ! Pas mal !

Écrit par : ed | jeudi, 12 avril 2007

Un très bon site de Chats en vidéo sur Internet : www.enlignecitoyens.com
Najat belkacem invitée le 20 avril, à 18h + d'autres invités notamment des directeurs d'instituts de sondages. Tout ceci EN DIRECT ! Pas mal ! ya aussi un chat avec un journaliste du Courrier International sur www.arte.tv/planetepresse, samedi 14 avril, à 19h45 !! ca peut etre cool pour ceux qui sont des fidèles de cet hebdo comme moi...

Écrit par : ed | jeudi, 12 avril 2007

Ca y est les gauchistes sont encore en train de donner une leçon de morale, comme si la vierge
socialiste avait le monopole de la morale. Je voudrais juste rappelé à ceux qui accusent Sarkozy d'être
un dictateur, que c'est lui qui prône plus de souplesse pour les entreprises, plus de liberté d'entreprendre pour ceux qui ont des projets. Que c'est encore lui qui feut favoriser et mettre en avant ceux qui envie de se donner du mal pour réussir.
La Liberté ça d'avoir la plus grande capacité d'agir et non de mettre des contraintes dans tous les domaines, comme le fait si bien la gauche. Toujours plus de loi, de contraintes et de moins en moins de liberté.
Un exemple frappant le projet de Fusion Suez GDF ou la gauche avec ces milliers d'amendements voulaient pousser le gouvernement à utiliser l'article 49.3, pour crier au scandale. Or lassée des débats interminables face aux nombres d'amendements ( dont certains avaient pour but de remplacer des mots par des synonymes....). Elle a lâchement abandonnée.
Aux gens qui crient que monsieur Sarkozy est un dictateur, je leur dis qu'il ne connaisse pas le sens de la liberté.......

Écrit par : Liberté d'agir | jeudi, 12 avril 2007

L'amateurisme doit avoir une source génétique, quelle chance que que Nicolas ai les bons gênes !

Blague à part, les dénonciations de l'incompétance, typiquement féminine, non ?, de Ségolène Royal commencent à me barber !
Quel candidat n'est pas revenu sur une déclaration ? Le Pen mis à part ...
Les babultiements de Nicolas Sarkosy sur "je n'ai voulu dire cela", "je n'ai pas tout à fait dit cela" après ses déclarations pro-eugénistes et racoleuses sont beaucoup plus graves, pour moi, que l'explication un peu embrouillée -au départ- de ce contrat jeune.
Notez le bien Monsieur Wauquiez... j'ai un gêne de la mémoire hypertrophié.

Écrit par : Diane | jeudi, 12 avril 2007

Mon chèr Laurent,

Je trouves dommage que sur un espace de liberté ou la parole n'est pas comptabilisé par le CSA, ce billet d'humeur soit seulement écrit pour attaquer Ségolène Royal.

Pourquoi au lieu de l'attaquer (peu importe ce qu'elle dit), vous ne profitez pas de cet espace pour au contraire mettre en avant vos projets, vos idées.....

Ne me dites pas qu'en 3 ans de politique, vous êtes déjà devenu comme tous ces "éléphants" de la politique qui préfère détruire l'adversaire plutot que de valoriser sa candidature.

Vous aviez dit dans votre livre que vous souhaitiez apporté un nouvel élan, un nouveau vent de fraicheur et pourtant avec ce billet, vous ne reproduisez que ce que vous disiez vouloir combattre...


Josselin, petit electeur de haute-loire

Écrit par : Joss | jeudi, 12 avril 2007

Qu'est-ce qui faut pas lire sur Sarko! ET vas-y qu'on le compare a Hitler maintenant, qu'on parle de l'eugénisme (c'est pas une réforme je vous signale ce truc, y a pas mort d'homme), et puis il va faire baisser le tourisme! Mais c'est pire que tout!

Vous êtes complètement dingues de tenir des propos pareils.

Et Royale, elle fait peur a personne? Elle est prete a faire des cadeaux a tout le monde, donc évidemment, en brossant les gens dans le sens du poil, ça va mieux. Et y en a qui tombent dans le panneau en plus. Elle va ruiner le pays avec ses conneries.
Vous croyez vraiment qu'on peut donner de l'argent a tout le monde comme ça? Mais il faut d'abord créer de la richesse dans ce pays avant d'en donner.

Et pour ceux qui font l'éloge du CPC, je crois que vous n'avez pas du lire vraiment le CPE, puisque c'est la meme chose, à part cette histoire de région qui finance. Super.

Vous êtes des assistés à gauche, il faudrait savoir vous débrouiller sans mandier à l'Etat. A droite, il faut pas croire, on est pas forcément riche, on se débrouille comme on peut, et on essaye de s'en sortir avec la politique du moment. On essaye de bosser quoi.
Si Royale est élue, moi je me met au chomage, j'aurai plus à y gagner.

Écrit par : gogo | jeudi, 12 avril 2007

Monsieur le Député,

si vous pouviez nous donner votre avis sur la Scientologie, et la position de Nicolas Sarkozy vis-à-vis de cette secte (sans langue de bois SVP !)

Merci.
Plus d'info sur Nicolas Sarkozy et la scientologie :
http://777socrate.blogspot.com/2007/04/sarkozy-et-la-scientologie.html

Écrit par : Lancelot | jeudi, 12 avril 2007

Ce député UMP attaque Ségolène sur un terrain où il ferait mieux de se faire tout petit. Il a très certainement soutenu le contrat première embauche comme ses potes. Donner des leçons de relations avec la jeunesse quand on a vu le mépris de ce parti envers cette meme jeunesse ça fait carrément rigoler. L'UMP est complètement IMPUISSANTE face aux problèmes de la jeunesse. Sarkozy a beau jouer l'homme d'action il n'a aucune solution à proposer (d'ailleurs le député se garde bien de développer les propositions de Sarko à ce sujet, le contrat unique sur le modèle du CPE par exemple, mais bon là Sarko n'en parle plus trop bizarrement). Cet article a un effet comique au final.

Écrit par : Franklin | vendredi, 13 avril 2007

Pour mon cas je m'en fiche des commentaires des uns et des autres, le débat n'est pas là ! J'ai des convictions et personne ne me fera changer d'idée. Si au lieu de se critiquer sans arrêt, on aidait notre candidat à progresser dans ses propositions avec l'aide des politiques, on avancerait. Cette campagne devient lamentable et épuisante, je me rend compte que les hommes ou femmes politiques engagés ont une soif de pouvoir, ils attendent autour de la table les miettes qui en tomberont. Nos députés devraient être sur le terrain et s'occuper des vrais problèmes de leur département. Nos candidats devraient s'entourer d'un certain nombres de personnes compétentes et laisser les autres bosser. J'ai questionné par le web beaucoup de mes amis à travers la France et je constate que cette campagne est celle des médias. Alors citoyens, réveillez-vous ! Cette campagne est la notre, montrons le clairement en exprimant nos convictions le jour du vote. Arrêtons avec ces étiquettes politiques, ces clivages, ces opportunistes, ces politiques qui n'ont aucune conviction si ce n'est celle de leur intérêt. N'oublions pas les autres échéances qui vont suivre, il faut changer profondemment le paysage politique qui nous entourent. Merci

Écrit par : DD | vendredi, 13 avril 2007

Un bref passage pour vous “ordonner” d’aller faire un tour à cette adresse :

http://impactsblog.blogspot.com/

Je pense que ce texte est l’une des meilleures initiatives de la campagne ! C’est mieux en tout cas que de tout savoir sur les rumeurs autour de Sarkozy.

N’hésitez pas à réagir sur le site.

Écrit par : Impacts | vendredi, 13 avril 2007

M.Vauquiez,

En tant qu’habitant de Haute-Loire (et même du Puy en Velay), ancien président du Collectif des lycéens du Puy (qui a notamment mené la bataille du CPE), en tant que délégué au Conseil de Vie Lycéenne, au Conseil Académique à la Vie Lycéenne et au Conseil National à la vie Lycéenne, et en tant que délégué au Conseil Territorial de l’Education Nationale, en tant qu’animateur fédéral du Mouvement des Jeunes Socialistes (je sais, vous allez vous dire que vous avez compris pourquoi je vous écris, mais pourtant ce n’est ni en ce nom là ni en le nom de mes autres statuts), mais surtout en tant que citoyen, permettez-moi de vous répondre.

Peut-être en effet que Mme Royale paraît plus fébrile que votre bien aimé M Sarkozy, mais cela n’en altère pas pour autant son programme. Une phrase qui s’adresse à tous : apprenez, avant de critiquer un candidat sur l’apparence médiatique de celui-ci, à vous plonger dans son programme.
La phrase qui m’a surtout fait sursauté est celle concernant la gravité du sujet, de l’avenir de nos étudiants. Pensez vous réellement que l’avenir de nos étudiants se construit avec des suppressions de poste à répétition dans l’Education Nationale ? Pensez-vous que des classes à 35 élèves voire à 39 sont les classes idéales pour étudier (et pour enseigner lorsqu’il s’agit des enseignants) ? Pensez-vous que dans un établissement refait à neuf (donc normalement adapté à la situation), il soit normal d’aller chercher des chaises et des tables en début d’année, de les entasser devant les portes (ce qui bafoue toutes les mesures de sécurité à prendre) pour que tous les élèves puissent être assis ? Pensez-vous que devoir travailler en dehors du temps d’études lorsque l’on est à l'Université est un atout pour réussir ses études ? Mais comment faire lorsque l’on n’a pas les moyens de vivre dans un appartement ? On appelle Emmaüs et on leur explique que nous sommes étudiants et que nous ne savons pas où dormir car nous ne pouvons pas avancer les trois mois de cautions, et nous ne pouvons même pas payer le loyer mensuel ?
Il me paraît évident qu’il vaut mieux des propositions qui vont dans le sens du progrès social, c'est impératif aujourd’hui ! Les 64 Milliards d’euros de bénéfice de Total en 2005 ont-il permis une quelconque amélioration des conditions de vie des citoyens français ? Et le dépistage génétique de nos enfants, de nos petits frères et petites soeurs nous aiderait-t-il, nous jeunes, à avoir confiance en la politique, à reconnaître la légitimité d’un état qui se réfugie derrière la « science » lorsqu’il est en manque de solutions et même de suggestions ? Non M.Vauquiez, l’avenir de la jeunesse n’est pas là. Peut-être que les propositions sont fébriles, mais au moins elles sont concrètes par rapport aux besoins.
Les jeunes n’ont pas besoin de mesures révolutionnaires, ils ont avant tout besoin d’être pris en compte, d’être écoutés et que l’on ait confiance en eux. Pas qu’on les teste, pas qu’on les soupçonne, pas qu’on les montre du doigt. La jeunesse a besoin de vivre dans un pays sincère avec elle, dans un pays où elle a sa place, où on lui donne un rôle, un sens. Comment expliquez-vous que le nombre des enfants et adolescents en difficulté sociale et psychologique ait augmenté, en parallèle et même en harmonie parfaite avec les chiffres de la délinquance ? La chute de leur cadre social, de la stabilité de leur foyer est-elle génétique ? Non, aujourd’hui les familles ne s’en sortent plus. Les familles s’endettent devant le regard narquois des quelques Français riches. Devant le mépris affiché de l’économie et de la « loi de la rentabilité ». Tout comme la culture s’effondre face aux logiques libérales de la rentabilité. Mais les institutions ne sont pas là pour faire du profit. Que ce soit l’éducation, la culture, ou encore la médecine, tout cela ne pourra jamais être rentable sauf si ça n’existe plus. Il y a des évidences dans notre société que nous ne pouvons nier. Arrêtons de trouver de fausses solutions à ces vrais problèmes et de vraies solutions à de faux problèmes. Arrêtons de pousser à la psychose une nation qui n’a plus confiance en rien, descendue de plus belle par une politique désastreuse depuis 12 ans. La France est grande, la France est belle, la France est forte, mais pour le moment, la France est seule. Seule sans savoir se gérer. Séparés de vous, le gouvernement et ses représentants. A l’agonie à la vue de certains hommes qui devraient la diriger et qui redistribuent presque la moitié de sa contribution à de simples frais de fonctionnement. A des salaires monumentaux et injustifiés que vous, députés, sénateurs et ministres, vous percevez.
Mais pour en revenir à votre sujet de départ, je voudrais vous souffler, juste comme ça, au creux de votre oreille, que lorsqu’un jeune qui aime sa terre, qui veut la voir vivre, la voir respirer, vous adresse un courrier ainsi qu’au président du Conseil Général en expliquant que la seule animation notable se déroulant sur son « territoire » est en difficulté et a besoin de vous, hommes politiques, même si vous ne réagissez pas sur un plan financier, ayez au moins l’amabilité et la délicatesse de prendre en considération ce jeune. De ne pas le mépriser, et de lui adresser au moins un courrier accusant réception, si c’est le maximum que vous pouvez faire. Mais au moins, s’il vous plaît, faites-lui comprendre, à ce jeune, qu’il n’a pas parlé à un mur, ou au moins, faites-le espérer. Car pour le moment l'impression de ce jeune est bel et bien celle de s’être adressé à un mur, à une fortification, à la forteresse intouchable et imprenable par le peuple de la politique, et de son monde fermé (pour l'instant) que vous représentez très bien. Alors s’il vous plaît, ne venez pas donner des leçons à ceux qui au moins, lorsqu’on leur adresse un courrier, prennent le temps de vous dire qu’il l’ont au moins lu et qui y répondent, et méditez cela : l’autocritique est une chance, peut-être nous rendra-t-elle plus égaux.
Prenez le temps, avant de parler de l’enjeu de l’avenir de nos étudiants, de réfléchir, au moins une fois, et dites vous bien que le statut d’un homme ne change rien à son message, à part à le décrédibiliser un peu plus, parfois.

Thibault THELLEIRE

Ps : vous avez lancer le dialogue, j’y participe à mon tour…

Écrit par : THELLEIRE | vendredi, 13 avril 2007

Monsieur WAUQUIEZ,

Il sera préférable d'être en Haute-Loire et de vous occuper de vos administrés qui en ont bien besoin. Vous avez été élu député de la Haute-Loire et non sbire de SARKOZY (qui prend bien les jeunes pour des ...). Soyez constructif et arrêtez de critiquer. Quand on demande un rendez-vous au député de sa circonscription, c'est lui qu'on veut voir et non pas ses sous-sbires.

Un habitant du PUY EN VELAY qui ne voit toujours rien changer (Barrault est parti mais pas sa vieillerie semble t-il)

Écrit par : didjeanphi | vendredi, 13 avril 2007

Monsieur WAUQUIEZ,

Il serait préférable d'être en Haute-Loire et de vous occuper de vos administrés qui en ont bien besoin. Vous avez été élu député de la Haute-Loire et non sbire de SARKOZY (qui prend bien les jeunes pour des ...). Soyez constructif et arrêtez de critiquer. Quand on demande un rendez-vous au député de sa circonscription, c'est lui qu'on veut voir et non pas ses sous-sbires.

Un habitant du PUY EN VELAY qui ne voit toujours rien changer (Barrault est parti mais pas sa vieillerie semble t-il)

Écrit par : didjeanphi | vendredi, 13 avril 2007

Monsieur WAUQUIEZ,

Il serait préférable d'être en Haute-Loire et de vous occuper de vos administrés qui en ont bien besoin. Vous avez été élu député de la Haute-Loire et non sbire de SARKOZY (qui prend bien les jeunes pour des ...). Soyez constructif et arrêtez de critiquer. Quand on demande un rendez-vous au député de sa circonscription, c'est lui qu'on veut voir et non pas ses sous-sbires.

Un habitant du PUY EN VELAY qui ne voit toujours rien changer (Barrault est parti mais pas sa vieillerie semble t-il)

Écrit par : didjeanphi | vendredi, 13 avril 2007

Mr Wauquiez,

Je trouve tout d'abord que question amateurisme, vous pourriez effectivement donner des leçons à pas mal de monde. Votre billet manque de précision, je dirait même plus : est bourré d'erreurs. je ne reviendrais pas sur le cpc que d'autre personnes ont parfaitement expliqué. ce que je trouve le plus choquant c'est que vous n'avez absolument rien compris. comme vous le dites vous même, concernant le prêt à taux zéro, suite à une rencontre avec notament le syndicat des étudiants : l'unef, elle est finalement revenue sur cette proposition. chose que vous qualifiez de faiblesse.
Cela illustre parfaitement le peu d'estime que vous portez aux étudiants et aux français en général. d'un coté nous avons M. Sarkozy, personnage buté, danereux, qui seul à la parole "divine", qui ignore le sens même du "dialogue social". De l'autre Mme Royal, qui dans son programme s'engage à rendre obligatoire les rencontres avec les partenaire sociaux avant toute décision importante. Au delà de ça, si l'on veut réconcilier les français avec la politique, ce n'est pas en leur imposant des réformes injustes, inégalitaires, liberticides, sans leur donner le DROIT de participer aux décisons. Mais au contraire comme le propose Mme Royal en les associant à la vie du pays.
MM. de l'UMP cessez de mépriser les français, nous ne sommes pas seulement de la main d'oeuvre corvéable et jetable à merci, nous avons également des droits, des devoirs, des projets, des difficultés (d'avantage grâce à vous d'ailleurs) mais également un cerveau, chose très utile d'ailleurs.
M. Sarkozy nous propose une France de la concurrence entre les individus, de l'inégalité, où le plus faible est écrasé par par les nantis.
A l'égalité des chances, (grâce à laquelle chacun est sur la igne de départ soi disant mais, où certains sont à cheval et la d'autres ont un boulet au pied) de Sarko, je préfère l'égalité des droits ( chacun est sur la ligne de départ, et tous prennent le train du progrès) de Ségo.

Écrit par : 1d2d du Puy en Velay | vendredi, 13 avril 2007

Pour le gars du pays des lentilles 5j'en suis aussi un peu:)))
http://www.dailymotion.com/visited/search/schivardi/video/x1o7c8_gerard-schivardi-elysee-2007
Ah si au fait pourquoi l'union européenne est absente du débat actuel, alors que l'euro est passé a 1.35 dollards (+4 en 1 semaine; + 35 % en 5 ans) acentuant encore les délocalisations, la destruction de tout l'outil productif européen, l'offensive contre les droits ouvriers. Ce qui est nationaliste c'est de faire croire que ce fait important n'est pas l'un des premiers faits à prendre en compte dans la campagne. Ce qui est traitre a la cause ouvrière, c'est de faire croire que ce n'est pas important. Ce qui est utopiste c'est de croire que si cela dure encore on ne va pas tout détruire. Ce qui est irréaliste, c'est de croire que cela peut durer indéfiniment.

Vive la candidature pour démontrer qu'il faut vite vite sortir de l'union européenne à la botte des milieux capitalistes. Car chaque jour la barbarie abat les protections des travailleurs en France et en Europe. Convention collectives, prud'hums, hopitaux, securité sociale, services publics, etc... bref tout ce qui fait rager les patrons mais qui protège le travailleur. Votez Schivardi qui propose de nationaliser toute structure de travail qui risque de perdre des emplois. Votez Schivardi qui nationaliserait les banques et reprendrait la politique monétaire des mains des fonds d'investissement (qui d'ailleurs couleront tous à la fin puisqu'ils n'auront plus rien à nous sucer). Votez Schivardi qui propose de sortir de l'union Européenne. C'est quand même mieux que l'immobilisme mièvre navré et les marques de pitiés des autres candidats.

Aujourd'hui la presse fait echo des dépassements d'honoraires, et des patients obligés d'abandonner leurs soins.
Qu'est-ce qui est à l'origine des nouvelles règles de remboursement ? C'est simple, la sécu est considérée par l'union européenne comme un financement public d'une activité économique, pour les libéraux qui commandent l'ue, la sécu c'est trop d'impots, c'est calculé dans les objectifs de maastrich. Or en fait notre sécu, ce n'est que du salaire différé. De plus notre sécu est considérée par l'UE commme un monopole, et si ce n'était du séisme provoqué par la fin du monopole ce serait déja fait. Alors ils attaquent de côté, il mettent la fin des remboursements classiques et mettent en place le système de dépassement d'honoraires. Et petit a petit cela commence a produire les effets qui sont une partie des gens se prive et l'autre partie recherche des garantie chez les assurance (le but de l'union europeenne).
Votez schivardi pour la sortie de l'UE pour sauver notre salaire différé, pour sauver la secu.

J'ai lu un projet europeen proposant comme avenir du massif central : poumon vert de l'europe
allez la haute loire en avant pour schivardi

Écrit par : Navajo | vendredi, 13 avril 2007

pour repondre au site impact. A vouloir voter utile, il y a le glissemment a droite, adroite, a droite ..... Que ne manque pas de vous faire remarquer l'ump avec votre cpc.
Si mitterand disait vrai, "les élections se gagnent a gauche". Le vote utile sera surtout un vote gaspillé.

Écrit par : Navajo | vendredi, 13 avril 2007

Je suis ahurie par le trucage : une note mensongère, écrite dans une langue incroyablement indigente s'agissant d'un "Monsieur le député", simplifiée l'extrême comme s'il s'agissait de se faire entendre par des "jeunes" de 8 ans, et débitant sur ce mode infantilisant des contre-vérités, avec ce culot, cet aplomb insensé, cette détermination à faire croire, à embobiner, à hypnotiser, qui constituerait toute la force, l'unique force, de l'UMP, et son seul plan d'action en direction des plus fragiles, des plus exposés à la précarité, si ce parti venait à gagner. Ces gens font tout simplement profession du mensonge en guise de communication politique. Ils truquent. Ils manipulent. Ils cachent leurs desseins sous des annonces rigoureusement inverses, et consacrent l'essentiel de leur propos à projeter leurs travers sur l'adversaire à déconsidérer.
Bien sûr que les propositions inscrites au Pacte présidentiel PS/ROYAL pour les jeunes restent d'actualité ! Ce n'est pas parce la presse, les médias, n'en parlent pas, ne reprennent pas, préfèrent se focaliser sur le drapeau ou telle polémique stérile entre candidats, que ces éléments ne figureraient plus aux discours de S.ROYAL !
Elle et ses soutiens martèlent les mêmes propositions inlassablement de meeting en meeting, et aussi souvent qu'ils en ont l'occasion devant les médias. Tout le monde peut aller le vérifier sur son site, où tous ces textes sont reproduits,ainsi que nombre de vidéos, à l'appui du programme lui-même. L'ensemble donne à voir l'étendue, le sérieux mais aussi la générosité, ainsi que les ambitions du projet présidentiel le plus immédiatement crédible, pour donner à chacun non seulement les moyens de vivre, mais d'EXISTER enfin, effectivement et non seulement dans les textes, comme citoyen responsable ET solidaire.
Je vois là le principal levier du changement que veut porter ce Pacte Ce qui donne sa cohérence à l'ensemble de toutes les propositions, c'est cette volonté politique de nous mettre enfin TOUS aux pouvoirs, de nous donner tous les outils pour qui nous puissions depuis la famille, l'école, le travail, la vie associative, à tous les niveaux de la société, conjuguer nos expériences, nos intelligences, nos imaginations et construire ensemble cette fameuse France plus juste et de ce fait plus efficace, plus formatrice, plus solidaire, plus qualitative, plus écologique, et en tous points, bien plus conforme à nos idéaux républicains et à l'humanisme qui l'inspire ...
Pour moi, il n'y a pas photo, l'élection de Ségolène Royal à la présidence représente notre chance de libérer une somme incroyable d'énergies et d'enthousiasmes gâchés, broyés par les impitoyables jeux concurrentiels qui dominent jusqu'ici nos systèmes de pensée, d'organisation, de fonctionnement ; de quoi inverser la vapeur et défendre avec optimisme dans le choeur mondialisé notre exception française ; de quoi démontrer les vertues créatrices de la citoyenneté lorsqu'elle n'est plus seulement proclamée au nom du peuple par des puissants qui la confisquent, mais effectivement mise à disposition et investie par un peuple entier.

Écrit par : Muniette | samedi, 14 avril 2007

Assez surprenant tous ces gens qui pronent cette gauche conservatrice, depuis maintenant prés de 60 ans c'est le meme discours.Est ce que nos jeunes comme Mr THEILLERE accepteraient de vivre comme ses grands parents, puisqu'il revendique les memes choses;les temps changent et changeront; la politique politicienne doit s'adapter à la politique géographique,économique,démographique.....A ce jour seul Nicolas Sarkozy nous fait part de sa politique de réforme et d'adaptation;et là le français hostile aux changements a peur et se réfugie derrière des dates:1939-1945-1968 et la meilleure le vote des 35H.Bien sur tout n'est pas parfait dans son programme,et les personnalités de son entourage tel que Laurent sauront l'arreter ou le faire avancer dans ces propositions.
Revenons au billet qui a donné lieu à ces commentaires:la jeunesse.
Le représentant alti ligérien des étudiants pour son lycée neuf doit s'adresser, si je ne m'abuse à la région :Mr Souchon et Mme A A Landau .
Laurent W écrit dans une langue indigente (Muniette) ,ma foi il s'adresse à tous les français, c'est clair ,précis et compréhensible.Il ne s'interesse pas qu'à une classe intellectuelle de gauche qui depuis des décennies noircies des pages "d'idées" indéchiffrables et meme plus utopistes.Notons qu'il a fait des travaux intéressants sur les bourses et la santé des étudiants et que son travail aboutira si nous lui donnons les moyens de nous représenter!
Désolée, je serais absente pour Rachida Dati, mais compte sur nous pour le 22, le 6 et les législatives.

Écrit par : GC | samedi, 14 avril 2007

je trouve les attaques contre laurent deplacees.alors mrs et mmes les gens de gauche cela vous derangent quand on vous dit vos quatres veritees et qu'on critique votre elle n'a que se quelle merite .si elle n'etait pas si arogante et meprisante ,tout comme nos cheres elus de la gauche caviar de la haute loire.quand au petit cherie de la mairesse du puy ,il ne represente qu'un syndicat d'etudiant autoritaire ,qui ne partage rien ,et au dires de certains dans les AG tres anti democratiques

Écrit par : rocher alain | samedi, 14 avril 2007

Ravi que ces posts fassent polémique. M Alain Rocher, je serais ravi de vous rencontrer et vous expliquer comment existe et fonctionne ce qui n'est ni un syndicat (je vous rappel bien légitimement que l'appellation syndicat est réservé au monde salarial, et que nous ne sommes qu'une simple association de Loi 1901), et ni pour les étudiants, puisque nous sommes lycéens (les nuances sont importantes dans ce domaines là, si si je vous assure...). De plus, je vous ferai remarqué que je ne considère pas ses attaques déplacées, l'an dernier, 5000 jeunes ont défilé au puy dans un cortège de 17000 personnes (si si je vous assure, c'est même les RG qui me l'ont confié mais les consignes étaient très claires, pas plus de 15000 personnes avait demander le Ministère de l'intérieur...(étrange les coïncidences, il y a des parcours de vie comma ça que l'on suit partout...) Et à côté de ça, notre cher REPRESENTANT du peuple a soutenu le projet du CPE, et de la LEC en général. Ce qui veut dire qu'il n'a pas représenté une majorité de jeune altiligerien. JE sais que M.Monier nous a déjà dit que nous étions autoritaire, il nous a même expliqué que nous étions fasciste, ou du moins que nous employons leurs méthodes (propos d'ailleurs déplacé pour un homme de lettre et de culture comme lui, mais n'y revenons pas...). Alors toutes mes excuses aux dizaines de milliers de victimes de notre gestapo! Trouvez vous cela drôle? Et je ne sais pas quelle est votre place, votre vie, mais je doute que vous ayez réellement pu suivre le déroulement des opérations en interne...Mais ceci ne serait qu'un dialogue stérile si je le continu ainsi. Et puis d'autre méritent une réponse...
Ah si une dernière chose pour les équipements scolaire. Oui c’est la région qui décide des budgets de rénovation, mais jusqu’à présent, c’est toujours le rectorat qui donne la dotation Horaire Globale. Et si elle est insuffisante, ce n’est pas à cause de la région, ni de la mairie. Et pour le fonctionnement de la région, je ne reviendrais pas sur la réussite monumentale du projet de notre cher Giscard. Hein, vous savez, Vulcania, le Flop de l’Auvergne, dans lequel justement la région est obligée d’investir chaque année pour ne pas le fermer…
GC par exemple, tout d'abord votre lacune historique, en 39, à part l'entrée en guerre de la France, je ne vois à quel évènement vous avez souhaiter faire écho. Je pense que vous vouliez plutôt parler de 36. Mais revenons y un peu justement, plongé vous dans des livres d’histoire de l’époque et vous vous apercevrez que nous ne sommes qu’entrain de réécrire l’Histoire de cette époque. Regarder toutes ces similitude, frappant non ?
Mais, trêve de plaisanterie. Croyez vous que les jeunes ont attendus pour essayer de réapprendre ce que la modernité a effacé ? Regardé autour de vous et dites moi ce qu’ils font ces jeunes. Ils réapprennent les choses simple de la vie, ils arrêtent d’être autant matérialiste que la génération qui aujourd’hui justement a 50-60 ans. Comment expliquez vous que mes grands parents qui ont plus de 80ans trouvent le moyen de m’expliquer qu’ils étaient plus heureux en 1930 que nous aujourd’hui ? Et oui en effet, il y a bien des ressemblances…
Voila, rien ne sert de plus en raconter, juste un dernier point. JE regrette que les chiens de garde de M.Vauquiez sautent sur le gibier. Vous aller l’abîmer pour votre patron…Dommage quand même…Mais je ne désespère pas de le voir un de ces jours pour qu’à son tour il m’explique la vie dans ce monde de con. De toute manière, pour être sincère, qu’ils soient de gauche ou de droite, tous les candidats ont d’énormes défauts…

Thibault THELLEIRE

ps : Alain rocher, j'ai l'impression que vos quatres vérité à vous aussi vous dérangent...non? alors c'est un mauvais argument, revoyez la copie, et on verra plus tard... Et n'hésitez pas à donner vos sources pour vos dites rumeurs, les fondements aident à la crédibilité...

Écrit par : THELLEIRE | samedi, 14 avril 2007

Les propos du plus jeune des démagogues professionnels de l'UMP écrit donc bien dans une langue indigitente - celles des petits maîtres menteurs - sous prétexte de s'adresser "à tous les français" ; c'est vrai que les vraies gens sont si bêtes : il suffirait de simplifier le message à l'extrême (voir l'aboutissement de ces procédés à l'extrême-droite qui vous inspire tant) pour diffuser les plus éhontés mensonges avec le plus grand succès ! Du moins est-ce la stratégie de communication adoptée pour tenter le hold-up suprême : faire défendre les intérêts de votre minorité de privilégiés par la majorité du peuple. L'intelligence du peuple, l'élévation du débat, tout cela ne vous concerne pas. Nous apprécions votre mépris messieurs les petits maîtres des droites françaises. Vous ne parviendrez ainsi qu'à multiplier et renforcer les luttes sociales.
Mais en attendant "la lutte finale", je vous garantie que l'application du Pacte présidentiel éviterait à notre pays bien des déboires tous proches en ranimant non seulement bien des espoirs mais surtout les énergies, l'enthousiasme individuel et collectif à consruire ensemble, un esprit d'entreprendre non seulement économique mais plus largement citoyen. Puisque l'essentiel de ce qui fait la valeur d'une société, à savoir le lien social, n'est toujours pas quantifiable en terme de valeur économique (il le faudra pourtant, il faudra inventer ces formules qui nous permettrons de quantifier, d'évaluer ce qui compte le plus). Bref, nous allons étonner le monde et donner un nouvel et authentique rayonnement à la France.

Écrit par : Muniette | samedi, 14 avril 2007

Je m'associe à mon collègue Thibault Thelleire pour marteler un léger message :

M. Wauquiez, expliquez-moi à quoi sert un tel message. Si vous souhaitez ardemment devenir le défenseur des conditions humaines, allez-y, ce serait formidable.
Mais vous aurez du boulot, oh ça oui. Au lieu d'attaquer la gauche avec une bonne dose d'ad hominem à la stérilité médiocre et triste, attaquez-vous plus à votre droite, oui l'extrême-droite qui rampe de votre côté. Continuez donc à caresser les responsables FN. Si c'est cela le "social", bravo à notre pays, qui, non content d'être en faillite économique, sociale (remercions le dernier gouvernement), est aussi en faillite philosophique et humaniste. Et nous, au milieu, on a 18 ans. Nous au milieu on va essayer de voter dans ce fameux bordel d'attaques personnelles, dans ce vide d'idées à droite comme à gauche, ce vide intolérable qui en devient un non-choix, la gauche virant à droite en même temps que notre pays sombre dans les vieux.

C'est même pas une question de gauche/droite en fait, c'est une question d'intelligence. Critiquer un programme, c'est bien. En proposer un autre c'est MIEUX. Et c'est pas moi qui dit ça, les philosophes des Lumières le disaient déjà il y a plus de deux siècles ! Mais je sais, je suis un "conservateur", c'est ça hum ?

Je m'associe aux remarques de Thibault : où étiez-vous pendant la crise du CPE ?

Cordialement (tout de même),
Sylvain Bruand

Écrit par : Sylvain Bruand | samedi, 14 avril 2007

elle est pas belle la photo du maitre Julliard (gauche caviar) qui dédicace un livre à T Thelleire;
Elle vaut celle de la semaine dernière dans la presse locale ; Mr Barrot dédicaçait son livre à la fois à Mr le Colonel et une éminence Cgtiste de gauche (pléonasme?), est il repentit?

Écrit par : GC | samedi, 14 avril 2007

et oui, mais la presse est incontrolable voyez vous CG, triste de devoir appeller les gens par leurs initiales, pourquoi ne pas parler à visage découvert? Il est bon d'assumer lorsqu'on s'engage...

Écrit par : THELLEIRE | samedi, 14 avril 2007

Lisez le trés bon article concernant Sarko dans marianne de cette semaine
à conseiller à M Wauquiez qui semble ne pas connaitre les contradictions et les dangers que représente son candidat.

Écrit par : PN | samedi, 14 avril 2007

Salut Thibault,

Je vois que tu n'as pas le temps de t'ennuyer pendant ces vacances...heureusement elles se terminent et tu vas pouvoir retourner en classe...


Bonne rentrée !

Nathalie

Écrit par : MIALON | dimanche, 15 avril 2007

Le cpc un clone du cpe (en plus gratuit un an pour les patrons alors que cpe seules les cotisations secu étaient volées par le patron).
Le livret de sego dans son edito parle de nous faire prendre des risques(je suppose que cela se voulait positif).
Moi la sego me fait aussi peur que sarko et bayro
Le vote utile, c'est glissement a droite, a droite, a droite,... Au point que c'est des retraités militants ouvriers qui se mettent a l'abstention.
C'est pour cela qu'il faut faire connaitre la deuxième voie, la voie de la sortie de l'union européenne et de la construction d'une europe des travailleurs contre le chantage au chomage et aux délocalisations. Une europe des travailleurs qui prenne en main la politique économique et industrielle par l'abrogation du traité de maastrich, la nationalisation, l'annulation de la dette crée par et pour les capitalistes.
Aujourd'hui l'union européenne de maastrich a instauré une forme de gouvernement par groupe de pression, au détriment de toute forme de démocratie. Notre parlement enterine, notre gouvernement transpose, notre justice s'incline.
Il suffit de ces methodes de lobbyistes* pour mesurer quand la mesure du cpe, ou de fermeture des maternités a le plus de chance de passer et comment reussir son passage avec la passivité de l'opinion. Il suffit que les lobbistes indiquent aux politiques quelques soient leur couleur (au point qu'on croit tous êtres daltonien) comment gerer les affaires publiques auparavant européenne et de plus en plus locales. Non ce n'est pas la république laique et indépendante, non c'est tout sauf de la democratie c'est a dire du pouvoir au peuple.
Et qu'est-ce qu'on nous dit ? Faut s'adapter, y a des privilégiés sur ton pallier, on va partager les restes selon un calendrier.
Non arrétons le retour aux damnés de la terre, ne redevenons pas des forcats de la faim.
Ces presidentielles ne sont surement pas la lutte finale mais :
Il existe un vote utile, le vote de la révolte contre le cadre antidémocratique, antiouvrier.
C'est le vote Schivardi, qui est le seul vote qui parle de prendre des mesures radicales contre la barbarie capitalistes qui s'installe en France, en Europe, et dans le monde.
Vous êtes travailleurs actuel, futur, ancien, occupé ou inoccupé, Votez Schivardi si vous avez l'instinct de conservation . N'oubliez pas le 29 mai, le jour de la grande tarte qu'on leur a mis.

Navajo

*lobbyistes : Un bon exemple vaut toutes les explications. Voici un morceau de prose de lobbyiste ayant pignon sur rue.
""""""""""""""""""
Le dialogue
Pour agir avant qu'il ne soit trop tard, pour négocier avant qu'une décision ne soit prise, il paraît intéressant de prendre l'initiative du dialogue et de la concertation. Comment réunir sur un sujet donné les acteurs de la décision ? Comment mettre en valeur et défendre vos positions ? Comment rapprocher les points de vue et comprendre les arguments de ceux qui seraient défavorables à vos positions. [Nom du lobbyiste ] organise des Tables Rondes, Rencontres experts, Matinées Thématiques et Matinées Régionales qui permettent de mener un dialogue expert avec les élus.

Le lobbying territorial
Spécialisée dans la connaissance des réseaux territoriaux,[Nom du lobbyiste ] propose des méthodes permettant de préparer, anticiper, construire des démarches avec les décideurs publics locaux et régionaux. Définition de cartographie, travail sur les argumentaires et messages à faire passer en lien avec les problématiques locales, démarche de dialogue et de contacts en région.
""""""""""""""""""""""""""""
Elle est belle la démocratie n'est-ce pas ? heu non dialogue expert est plus approprié.

Écrit par : Navajo | dimanche, 15 avril 2007

M. le Député (?), veuillez faire votre boulot à l'Assemblée - je n'ose pas vous dire nationale - et laissez l'expression libre ici et ailleurs. Vous parlez de tango mortel ? Vous ne manquez pas de toupet. Je pense que vous avez assez de vos salons dorés pour briller, étaler votre science, danser votre propre tango mortel vec les héritiers du Maréchal Pétain, étaler votre tableau de chasse aux immigrés. Je vous rappelle que M. Chirac lui même s'est interrogé un temps sur le point de savoir si le parti vers lequel vous tendez le bras ne devrait pas être interdit. Sa formation politique lui donne maintenant des gages. L'héritage de De Gaulle semble perdu. Après la fusion du FN et du RPR je vous suggère de baptiser votre nouvelle formation le Sarkonazy. Heureusement que Mme Lucie AUBRAC ne verra pas cette élection. Tango mortel ? Jusque dans vos petites feuilles vous empruntez les procédés de l'extrême droite, son verbiage écoeurant, son art de distiller le morbide et la bassesse pour menacer le quotidien et la beauté. Pour un député (?) de Haute Loire, vous avez la mémoire courte. Faitez donc une petite place à la proportionnelle à vos mentors pétainistes. Vous ne serez pas les premiers à le faire. Vous m'écoeurez. Vous et certains des vôtres, vous êtes de bien mauvais français.

Écrit par : de Strasbourg | dimanche, 15 avril 2007

Monsieur le député,
Bonjour,
Je vous avouerai que je reste perplexe devant la constance de vous-même et de vos pairs à défendre à tout prix Monsieur Sarkozy (et à dénigrer systématiquement au passage la candidate de la gauche).
Electrice de gauche, ayant toujours voté à gauche, je voterai pour Ségolène Royal au 1er tour (et au second si tout va bien). Je voterai pour Ségolène Royal par conviction, par adhésion à son programme, mais cela ne m'empêche pas d'avoir des doutes: j'ai des doutes sur son intégrité, j'ai des doutes sur sa sincérité, j'ai des doutes sur sa volonté réelle à "vraiment" vouloir changer la manière dont fonctionne la politique. Je voterai pour elle car j'ai envie de croire en elle, et j'ai décidé de lui donner sa chance. Cela ne m'empêche pas de douter, et surtout, mon intention de vote ne m'empêche pas de la critiquer quand bon me semble.
Ce qui m'étonne chez vous et vos confrères de l'UMP, Monsieur le député, est votre absence (apparente?) de doute vis-à-vis de votre candidat, qui pourtant, de ce que je vois, lis et entends, suscite chez moi beaucoup plus d'inquiétudes que Ségolène Royal. Je ne parle pas ici des projets et des convictions politiques, mais bien de la capacité d'un(e) candidat(e) à rassembler la nation, à gouverner avec raison, justice et honnêteté.
Douter, me semble-t-il, est un acte fondamental à la pensée humaine. Le contraire du doute est le fanatisme (que l'on peut d'ailleurs trouver aussi bien chez les ségolâtres que les sarkolâtres), et me semble dangereux pour la démocratie.
Douter est normal, et nécessaire pour le débat démocratique. C'est au-delà du doute que prospèrent les populismes et les démagogies. A gauche, beaucoup de monde doute de Ségolène Royal, et c'est heureux. Je suis fière d'une gauche qui ne se range pas en rangs d'oignons derrière sa candidate, qui critique, qui remet au cause, qui, et c'est peut-être le plus important, sait douter. Cela ne l'empêche pas d'être forte dans ses convictions et dans son souhait de voir élue la candidate qui la représente.
Il m'arrive de temps à autre de faire une visite sur votre blog, et ma perplexité croît à chaque fois que je vous lis.
Vous arrive-t-il, Monsieur le député, de douter?

Écrit par : Christine | dimanche, 15 avril 2007

Bravo Monsieur le Député !

Moins le talent d'un écrivain celèbre, je ne suis pas d'accord avec ce que vous écrivez ou pensez mais je me batterai pour que vous puissiez l'exprimer.

La période électorale est féconde pour les maladies irruptives. Lisez, regardez, écoutez. Des plaques rougeoyantes se forment de manière aléatoire sur les épidermes, sur l'enveloppe des cortex. Elle fagocient les neuronnes d'une races bovines (selon De Gaulle) : l'électeur ou l'apprenti citoyen.

Il a toujours quelque chose à dire. Surtout dans le désordre. Ses musettes sont plaines de crachas, de pavés, de concepts préfabriqués. Alors, mon ami Laurent, tu devras être lapidé pour avoir pensé !

Quant au postier du bulletin dans l'urne, rien ne lui arrivera. Il n'a pas vu la piscine vide que tu avais creusé pour que l'opposent s'y précipite. L'essentiel pour toi n'est pas la protestation qui vient du fond et qui ne remontera même pas jusqu'à la surface. C'est d'avoir pu évaluer combien de personnes pouvaient être réactives au coup de gueule mezzo voce.

Alors Bravo Monsieur le Député. Toutes vos sorties trainent leur cohorte de "Wauquiétudes" en une armée portant la jeunesse électorale de notre Haute Loire sous les hospices de notre "bonne mère".

Laurent, l'ami Laurent, c'est l'universitaire porté sur les fonds baptismaux politiques par notre mis sur la voie de garage européenne local qui vient de sortir un livre dont le titre est plus évocateur d'une supplique que d'une profession de foi.

Laurent a fait sa place, prend sa place derrière Nikros sur les estrades de meeting. Il hoche du bonnet sous le regard matteur des caméras. Il tappe des mains parce qu'il entrevoit son règne proche. Il tire profit de l'appareil politique.

Il est injuste de lui en vouloir à l'ami Laurent. Il a le droit de faire carrière après avoir joué le role que l'on veut lui attribuer : petites phrases et combats d'arrière garde sous la découpe dentelière (du Velay) du "parlé d'jeuns".

Bien senti "tango mortel" pas loin du "dernier tango à Paris".

Les aromates du plat libéral n'ont jamais eu pour vocation d'éliminer les ingrédients de la recette. Si Monsieur Wauquiez fait partie de la brigade, rien ne garantit qu'il en deviendra un jour le chef.

Tous comptes de campagne faits, Laurent demeure un personnage agréable, charmant et facilement abordable. De nombreux partis politiques avaient des porte flingues moins affables.

Écrit par : Teafortoo | lundi, 16 avril 2007

je susi tout à fait d'accord avec la dernière phrase. Je pense en effet que M.Wauquiez est un home tout à fait abordable. Mais cela n'en enlève pas moins mon amertume de constater que celui ci s'est révélè absent face aux questions qu'a sucité son "billet d'humeur", ou comme il le dit, "son coup de gueule". Je n'en attendais pas hier, tout de même, nous étions dimanche et j'imagine bien que vu le travail que vous donne la campagne(peut être à en oublier votre circonsription d'ailleurs...), vous prenez bien votre dimanche (et pourtant, vous faites bien parti justement de ce côtés politique qui souhaiterait que les commerces travaillent le dimanche...).
Ma fois, je ne désespère pas du fait que vous assumiez votre devoir et votre engagement citoyen qui fait de vous l'interlocuteur et le représentant du peuple.!
Et aussi, je regrette que GC se soit finalement retiré après que je lui ai proposé de nous révellé son identité (pardonnez moi d'ailleurs au passage, j'avais confondu avec le Conseil Général, labsus...révélateur?). Mais qui sait je ne désespère pas de le recroiser lui aussi, pour qu'il vienne assumer à la manière d'un citoyen digne de ce nom et de ses engagements, ses propos...
Thibault THELLEIRE

Écrit par : THELLEIRE | lundi, 16 avril 2007

Moi je vote schivardi comme beaucoup de copains. On est très amusés de voir un schivardi en dessous de 0.5%. Nous on a calculé qu'il y aurait presque un million de voix pour la sortie de l'union européenne, la nationalisation des banques et des production détruites par délocalisation, la nationalisation des services publics privatisés(eau edf gdf, sncf, poste, etc...). Bref on calcul 1 millions pour comprendre que l'on peut trouver un emploi a tout le monde (enfin ceux qui le veulent, et même ceux qui vivent de la rente et qui devront pour une fois se salir les mains ou creuser la cervelle, ou user ses pieds.).
On rigole bien car on sait que ce million est l'avant garde, que ce million va sauver de la barbarie la société française et s'associer a ce genre de millions dans les autres pays européens et un jour plus peut-être. On va sauver de la barbarie car on va exiger que les murs de l'organisation sociale restent debout et ne soient pas liquider dans la folie de fin de cycle capitaliste qui s'annonce pour nous et a bien commencé pour d'autres.
Vous vous souvenez nous étions 100 et par un prompt renfort nous nous retrouvames 1000 au port (approximatif je sais mais j'espère que mon fils fera plus détude moi). et pssst meme a 500 000 on cartonne, mais le million c'est plus beau:)))

Écrit par : o;fhà;)r | mardi, 17 avril 2007

Désolée Thibault mais entre les études et la campagne électorale , il ne me reste peu de temps.Je fais partie des gens pour qui le Dimanche est un jour sacré et doit rester un jour de repos.J'ai fait un choix de vote mais n'adhère pas les yeux fermés à tout le programme. Il faut voir ce qui est réalisable et ce qui ne l'est pas pour le "bien etre" de la plus grande partie de la population.Il faut que le débat reste ouvert à l'intérieur des partis; la chambre des députés reste un lieu de dialogue, il est nécessaire qu'elle reste un "garde fou" et défende les interets de chacun.Un député représente son département mais aussi et surtout la nation toute entière.
Je reste persuadé connaissant Laurent qu'il est trés attaché à la Haute Loire mais ses réflexions dépassent le 43 , c'est un homme de coeur, de progrès et de Valeurs; bien entendu beaucoup de gens n'arretent pas de l'embeter pour une APA, une aide pécuniaire, un coup de piston, il va au delà chercher dans le "système" de quoi il en retourne; quelles sont les lacunes de la loi, pourquoi elle n'est plus adaptée ....
Il serait interessant de créer un débat, une réunion pour les législatives à l'intention des jeunes (ou moins jeunes) A bientot

Écrit par : GC | mercredi, 18 avril 2007

Mr WAUQIEZ, c'est petit votre façon de venir dénigrer ici celle qui d'après beaucoup de sondages peut être face à votre candidat au soir du 1er tour. Vous risquez de vous en mordre les doigts car si vous regardiez un peu mieux les sondages vous devriez plutôt être content de voir Mme ROYAL face à Mr SARKOZY car les sondages le donne gagnant face à elle alors que face à Mr BAYROU et même face à Mr LE PEN, ce n'est sûr qu'il gagne. Oui, même face à LE PEN, SARKOZY peut perdre car la gauche contrairement à 2002 ne votera pas forcément pour votre candidat qui est dans la même lignée que LE PEN. Mr SARKOZY se voit déjà président, mais peut-être que la surprise du 1er tour sera qu'il ne sera même pas qualifié pour le 2ème tour. Alors Mr WAUQUIEZ, arrêtez vos petites mesquineries inutiles et espérez plutôt que Mme ROYAL soit effectivement qualifiée face à SARKOZY.

Écrit par : Nicolas LAURENT | mercredi, 18 avril 2007

Allumer la loupiote verte Schivardi de l'issue de secours.

On est enfermé dans le marécage de la politique antitravailleurs de l'union européenne.
Il faut privatiser(fin des services publics), il faut liquider(1000000 d'emploi en moins), il faut se laisser piller(fond d'investissements pension et autres, retrait du savoir faire).
Le travailleur est considéré comme la variable d'ajustement pour resoudre l'incapacité du système a sortir de la surraccumulation du capital (endettement des etats, suraccumulation de capital par les créanciers: globalisation2 les échos 18 avril).
Alors que les prémices d'une grande recession s'expriment aux usa :“This isn’t just a story about failing subprime lenders and their customers. At the current pace, foreclosures will be a significant part of the real estate economy.raconte le Central Valley Business Times 5 avril 2007 ”,
Les pays européens sont sommés de donner tout leur potentiel public (g7 du 13 avril 2007), et l'union européenne est chargée du sale boulot (G4 du même 13 avril). En fait englué comme nous sommes nous ne pouvons lever un petit doigt pour nous présever des destructions.
Mais SCHIVARDI 1, 2, 3 est là
¤Schivardi 1 sortie de l'union européenne, donc plus d'obligation.
¤Schivardi 2 nationalisation des secteurs clé, renationalisation des services publics, donc embauches massives.
¤Schivardi 3 supression de la dette (on ne garantie plus les obligations d'état, on fige les comptes et on fait une nouvelle monnaie), donc on relance une nouvelle economie hors de la crise financiere internationale grave.

Laissons le fin mot au new york times qui romantiquement déclare dans un article du 16 avril 2007 "Asterix and the odd allergy to the market : ...This state interventionism was remarkably successful, spurring the rapid postwar economic revival known as Les Trente Glorieuses" se hatant ensuite de montrer que c'est impossible.

Alors maintenant je n'ai pas peur.
Pas peur de sortir de l'union européenne.
Pas peur des nationalisations.
Pas peur d'une nouvelle monnaie.

Et donc pas peur des 11 autres candidats qui veulent rester dans le marécage, qu'ils réflechissent.
Et donc pas peur de voter une conviction personnelle contre toute forme de culpabilisation.
Et donc pas peur d'un Lepen éternel épouvantail en voie de remplacement par un Sarkozy.

On ne me fera pas taire. On ne me fera pas voter autre chose que mon choix (ce que je vous recommande).
Pour une issue à la montée de la barbarie, votez SCHIVARDI.

Écrit par : Navajo | mercredi, 18 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu