Avertir le modérateur

lundi, 16 avril 2007

Voynet est la meilleure

Ce n'est pas moi qui le dit, mais plusieurs associations dans divers domaines. Jugez un peu, Dominique Voynet est classée en tête par les associations suivantes :
- L'Alliance pour la Planète (71 associations environnementales dont France Nature Environnement, le WWF, les Amis de la Terre, la Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace, la Plateforme du commerce équitable...)

- Le Collectif Urgence Planétaire (ONG de développement et d'environnement : CCFD, CRID, Cimade, Secours catholique, Accueil paysan, Attac, Défap, Fasti, Fédération Artisans du monde, Fédération française des MJC, Greenpeace France, Ipam, Les Amis de la terre, Ligue des droits de l'Homme, MRAP, Oxfam France-Agir ici, Peuples solidaires, Plate-forme pour le commerce équitable, 4D,RAC France, Réseau Sortir du nucléaire, Ritimo, Survie...)

- La Ligue des Droits de l'Homme qui «appelle les citoyennes et les citoyens à prendre en compte, dans leur choix... l'importance donnée aux droits de l'Homme dans les positions prises par les candidats... et leur engagement réel»

- Le Collectif pour la santé environnementale.  Des spécialistes de la santé publique à l'origine de la loi Evin de 1991 (professeurs Got, Hirsch, Tubiana, Grémy, Dubois), ont interpellécourant janvier les candidats à la présidentielle en leur présentant «16 propositions pour assurer la protection contre les épidémies industrielles». Elle a d'autre part reçu un «prix spécial avec mention Transparence» par l'association Anticor, associationd'élus qui luttent contre la corruption.

On fait deux reproches majeurs aux Verts. Le premier, c'est qu'ils oubliraient de se concentrer uniquement sur l'écologie en parlant de problèmes jugés "mineurs" comme l'immigration ou l'égalité des droits entre citoyens, le salaire minimum, les conditions de travail, etc. L'autre reproche, inverse, est qu'ils se concentrent trop sur l'écologie et ne pourraient donc pas gouverner vu qu'ils ne s'occupent que de la nature, des trucs d'écolos quoi.

Ces notations d'associations qui agissent dans plusieurs domaines (protection de l'environnement, lutte contre la corruption, aide audéveloppement, solidarité nationale et internationale, défense desdroits de l'Homme) prouvent que le programme des Verts porté par Dominique Voynet ne se limite pas à la caricature qu'on en fait, c'est-à-dire un peu d'écologie saupoudrée de mariage gay. Merci à ces associations qui, au-delà du caractère un brin infantilisant de la "notation" des programmes et des candidats, permet
d'éclairer les programmes des candidats et des partis sous un jour nouveau.

medium_adri.8.jpg

PS : non, je n'ai pas oublié avoir promis de parler des biocarburants dans un billet précédent. Je n'ai pas eu le temps d'écrire un truc convenable, mais c'est en cours...

Commentaires

Bonjour,
Nous sommes PatrickMathieuConseil une société d'étude et de conseil en communication, et à l'occasion de la présidentielle nous lançons de manière exclusive en Europe une nouvelle méthodologie d'étude qui s'appelle : L'EchoTest.
Nous avons appliqué cette méthode sur les 5 principaux candidats à la présidentielle. Comme par exemple celle de Ségolene Royal.

Pourquoi Ségolène Royal a-t-elle changé sa campagne de communication pour "La France Présidente" ?

Tout simplement parce que la précédente, "Pour que ça change fort !", n'a pas permis de corriger son image auprès des Français ! C'est ce que met en évidence l'EchoTest. Découvrez cette méthodologie originale permettant de décrypter les affiches officielles de la campagne présidentielle en fonction du message perçu par les français.

Je vous invite a visiter notre blog sur:
http://www.echotest.fr.
http://www.dailymotion.com/DeborahPMC/video/x1n28i_royal-segolene/1

Écrit par : DéborahPMC | lundi, 16 avril 2007

Moi je vote schivardi comme beaucoup de copains. On est très amusés de voir un schivardi en dessous de 0.5%. Nous on a calculé qu'il y aurait presque un million de voix pour la sortie de l'union européenne, la nationalisation des banques et des production détruites par délocalisation, la nationalisation des services publics privatisés(eau edf gdf, sncf, poste, etc...). Bref on calcul 1 millions pour comprendre que l'on peut trouver un emploi a tout le monde (enfin ceux qui le veulent, et même ceux qui vivent de la rente et qui devront pour une fois se salir les mains ou creuser la cervelle, ou user ses pieds.).
On rigole bien car on sait que ce million est l'avant garde, que ce million va sauver de la barbarie la société française et s'associer a ce genre de millions dans les autres pays européens et un jour plus peut-être. On va sauver de la barbarie car on va exiger que les murs de l'organisation sociale restent debout et ne soient pas liquider dans la folie de fin de cycle capitaliste qui s'annonce pour nous et a bien commencé pour d'autres.
Vous vous souvenez nous étions 100 et par un prompt renfort nous nous retrouvames 1000 au port (approximatif je sais mais j'espère que mon fils fera plus détude moi). et pssst meme a 500 000 on cartonne, mais le million c'est plus beau:)))

Écrit par : jouqueros | mardi, 17 avril 2007

Voynet est certainement la meilleure si son but est d'éliminer avant le second tour la seule candidate capable de parler d'écologie; parce qu'il ne sera pas nécessaire d'en parler si le second tour oppose Le Pen à son propagandiste UMP le plus zélé.
Bien sûr, il y a qqch de pourri dans un système qui oblige ceux qui ne sont pas capables d'atteindre le second tour à se battre au premier non pas contre ceux qui ont des idées opposées aux leurs, mais bien contre ceux qui prétendent être du même bord; et où la réussite dans la défense d'une position consiste à éliminer celui qui n'est pas complètement de l'autre bord. Mais est-il responsable de participer dans ces conditions?

Écrit par : gbo1950 | mardi, 17 avril 2007

Je vous invite à venir voir le spot " La France est à l'image de NOTRE vote" pour les élections présidentielles.
Le synopsis:

"Une série d'artistes se succède dans le cadre pour dire une phrase qui constitue l' histoire d' un français: cette histoire qui pourrait être la leur.
Cette histoire parle de la France et du climat de peur qui règne à la veille des scrutins présidentiels.
Elle parle du désir de garder cette France métissée.
Elle parle de la nécessité et du DEVOIR moral qu'on a d'aller voter cette année plus que jamais."

Cordialement, JLT.

Écrit par : JLT | mardi, 17 avril 2007

Je vous invite à venir voir le spot " La France est à l'image de NOTRE vote" pour les élections présidentielles sur http://myspace.com/lejim...
Cordialement, JLT

Écrit par : JLT | mardi, 17 avril 2007

OUi Voynet est sans doute la meilleure mais même son parti se demande encore en quoi! Son discours est incompréhensible à force de ne rassembler qu une longue lithanie de justifications sur ses positions. On a l impression avec elle que l écologie est une sphère à part, gravitant seul et indépendante d autres contingences...personne n adhère plus à ce discours. Les Verts n ont réussi qu à discréditer l écologie. Même un animateur télé fait meiux qu eux

Écrit par : toinoulepolak | mardi, 17 avril 2007

il est vrai qu'un animateur télé fait plus "popu" que le quelquefois austère discours de Dominique Voynet.
Mais, contrarement à d'autres, elle dit ce qu'elle à dire sur les sujets qui lui importe (EPR, nucléaire, OGM, réchauffement climatqique...) et ne se contente pas d'agiter un drapeau ou pire de proposer un slogan comme "le travail c'est la liberté" qui me rappelle un petit peu trop un "arbeit macht frei" pour que ce soit une coïncidence...
Elle est la seule à défendre ces valeurs qui m'importent à moi aussi ... et, de plus, je ne crois pas que le PS laisserait longtemps exister des verts qui ne présenteraient pas de candidat à la présidentielle, me trompe-je ?

Écrit par : Diane | mardi, 17 avril 2007

Mieux vaut peut-être rire de toute cette farce tragi-comique, comme le fait parfaitement cette chanson :
www.myspace.com/bygaonline

Écrit par : bastienx | mardi, 17 avril 2007

Non là c est sûr Voynet a sa place dans le paysage politique: discours inaudible + autour de 1% au premier tour. Le problème des verts c est qu à force de ne faire que du discours sociétale ( le canabis, le mariage homosexuel par exemple). Je ne dis pas que c est important bien au contraire mais il faudrait peut être commencer par les sujets touchant la majorité comme le chômage, les salaires. Or là dessus les verts sont inexistants. Personne ne peut dire ce que Voynet pense là dessus. Ce que les Verts n ont pas compris c est que malheureusement l écologie ne deviendra un sujet de préoccupation majeure que lorsque les citoyens auraont régler leurs problèmes de vie au quotidien. Car c est bien beau de dire qu il faut manger bio ou installer des équipements à faible consommation d énergie mais encore faut il avoir les moýens de le faire...Voynet a raison quand elle dit que les Verts ont fait leur révolution pour s éloigner de l extrême gauche. Mais à trop se foclaiser là dessus ils en sont arrivés à s éloigner de la gauche tout court

Écrit par : toinoulepolak | mercredi, 18 avril 2007

Dominique Voynet et les verts n'ont pas seulement un discours sociétal, ils ajoutent une vision régionaliste de la France en soutenant tous les séparatismes et en cherchant par les 2 bouts (autonomisme régional et fédéralisme européen) à affaiblir l'échelon politique qu'est l'Etat-nation et qu'ils ne supportent pas :

Voynet ou le démantèlement de la France

Dominique Voynet : pour l’effacement de la Francer

C'est peut-être ce qui explique qu'ils ne retrouvent pas les suffrages promis à Nicolas Hulot?

Écrit par : Emmanuel | jeudi, 19 avril 2007

Site Schivardi : http://www.schivardi2007.com pour approfondir la question, car oser ou ne pas oser telle est la question. Comme dirait Joséphine. :)))

N° 790 - L'éditorial du 19 avril
Et les travailleurs dans tout ça ? http://www.parti-des-travailleurs.org/index.php

La presse a fait grand bruit, voilà quelques jours, d’une prétendue croissance spectaculaire de l’économie dans l’Union européenne, et tout particulièrement en Allemagne, laquelle ferait jeu égal, nous dit-on, avec l’économie des Etats-Unis. Et, bien sûr, de laisser entendre (comme c’est le cas depuis des décennies) que cette croissance serait bénéfique à toute la société, y compris aux travailleurs.


Qu’en est-il en réalité ?


Le Monde (14 avril) livre un petit bout de la mèche : « C’est tout d’abord la restriction salariale négociée entre les syndicats et le gouvernement Schröder (coalition entre le parti social-démocrate et les Verts — NDLR) pendant près d’une décennie qui a permis aux industries allemandes de regagner de la compétitivité. »

Le journal anglo-saxon International Herald Tribune (12 avril) vend l’autre bout de la mèche : « La croissance que connaît l’Allemagne la distingue de ses voisins européens (…). La thérapie a été souvent brutale, incluant des vagues de licenciements et des réductions de coûts entre 2002 et 2005. Mais après avoir repoussé toute augmentation des salaires sur le marché national et délocalisé des industries manufacturières vers des marchés où le coût du travail est plus faible, de nombreuses industries allemandes réalisent des profits records. »


Et les travailleurs dans tout ça ?


« Les consommateurs allemands, ébranlés par les vagues de licenciements, n’ont pas encore rouvert leurs porte-monnaie. Selon les économistes, si la consommation n’est pas relancée, la croissance pourrait s’éteindre. La hausse ininterrompue de l’euro va commencer à avoir des conséquences. »


Résumons : la « croissance » — c’est Le Monde et l’International Herald Tribune qui le disent — procède pour l’essentiel de la destruction des forces productives, aussi bien des usines, des capacités matérielles de production que de la principale force productive, celle du travailleur, chassé de son emploi, réduit au chômage, à la misère, ou encore au travailleur dont le salaire est bloqué et les garanties collectives démantelées.


Où peut nous conduire un système où « croissance » devient un synonyme de destructions et d’appauvrissement généralisé ? Poser la question, c’est y répondre.


Faut-il le préciser ? Les directives européennes, qui, sans exception, enjoignent de ne jamais s’opposer aux licenciements et aux délocalisations (pour cause de « concurrence libre et non faussée ») et de toujours bloquer les salaires, de remettre en cause les garanties collectives et les régimes de protection sociale (au nom du pacte de stabilité et de la recherche de la compétitivité) ne sont pas pour rien dans ce résultat.


Pour qui veut s’opposer à la dérive ininterrompue vers la barbarie et la destruction, peut-il y avoir vote plus utile, dimanche 22 avril, que le vote pour le seul candidat qui ose prôner la rupture avec l’Union européenne, son traité et ses directives comme la condition d’une véritable relance de l’économie fondée sur la satisfaction des besoins du plus grand nombre ?

Daniel Gluckstein

Écrit par : Navajo | vendredi, 20 avril 2007

Le coup du vote utile, on nous le sort à chaque fois.
Mais bon question con, pourquoi les écolos devraient il voter particulierement ségolène royal dans ce cas et au premier tour en plus
.
Pourquoi ne pas faire de ces élections présidentielles, ce qu'elles sont, c est a dire un baromètre, et un outil mobilisateur.

En plus, sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, c est le PS qui a tout fait pour inverser l'ordre des élections présidentielles et legislatives, qui normallement devait aller dans l'autre sens. Donc ne venez pas nous repprocher vos erreurs stratégiques, tactiques ou politiques.

Même avec 2%, le pari serait gagné, car ce n'est pas tant le résultat qui compte , que le fait de pouvoir mettre en avant des différences sur nos projets et nos visions politiques.

Enfin, si au lieu de courir derrière tous les votes, ségolène travaillait déja son projet, pour,le rendre d'une credible, det non pas pas schyzo comme un certain jospin qui nous a sorti des perles ( jceci nest pas un projet socialiste , ...) à chaque fois, on pourrait voter pour elle assez sipmplement.

Seulement, ce nest pas le cas, donc pour le premier tour ca sera Voynet.

Quand au coup de la non présence au deuxième tour, faire peser ça sur les petits candidats, c'est non seulement petit joueur, mais aussi malhonnête.

Désolé, mais Jospin n'a pas fait une bonne campagne, et il s'est retourvé hors jeu.

Pour ségolène on verra bien, mais en tout état de cause, quand on voit, les thunes mise sur la table pour faire campagne par certains, et le peu dont dispose les autres, j ai vraiment aucun problème a voter en mon âme et conscience dominique voynet au premier tour, même si vous restez des alliés potentiels pour un second tour ou pour des legislatives.

Au fait, pour la bonne blague, qui est ce qui a stoppé les négociations politique entre les Verts et le Ps, Francois Hollande, donc merci de ne pas dire tout et n'importe quoi, et de plutot en profiter pour vous concentrer sur votre campagne.

Ecologiquement votre

Écrit par : julien | vendredi, 20 avril 2007

La première décision à prendre est d'abolir le décret COCHET

Écrit par : sebastien | vendredi, 20 avril 2007

Je ne voterai pas Voynet, mais je trouve dommage, et injuste pour elle, que sa campagne ait été torpillée.
Les Verts ont raison de constituer une force politique autonome. Dommage que l'alliance avec le PS n'ait pas eu lieu, car c'est vrai que (pour moi) voter Verts pour une élection présidentielle n'est pas un choix viable. Vivement la proportionnelle, pour que les voix divergentes des grands partis puissent réellement se faire entendre!
Et bravo pour votre campagne, courageuse.

Écrit par : Christine | vendredi, 20 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu