Avertir le modérateur

vendredi, 20 avril 2007

Dimanche, on vote...

Et voilà. Des mois qu'on se triture les méninges pour certains, qu'on milite pour d'autres. Qu'on débat, qu'on soupèse. En ligne, entre amis, au détour d'un marché, d'une réunion. A un point qui devient presque assourdissant.

Malgré la lasstitude, la vraie fatigue, je voudrais revenir sur quelques éléments de cette campagne en ligne. Pas un bilan, non, juste des coups de coeur, des espoirs, des envies, des frustrations. J'avais vécu la campagne de 2002, en ligne, comme un spectateur attentif mais peu impliqué outre quelques espaces particuliers. J'ai vécu 2007 au coeur, dans une pression et un volume un peu fou.

J'en retiens une immense frénésie, une abondance folle d'initiatives. J'ai fait le compte de mes emails. Plus de 3000 notifications de nouveaux sites, blogs, billets, initiatives, communiqués (sans compter les communiqués de presse des grands partis). Des centaines de sites ont éclôt. On peut gager que peu auront trouvé un succès immense ou un bel écho, mais que tous auront eu des petites responsabilités dans des choix individuels et des réflexions sur le vote. C'est ça, la longue traine : l'immense foule des petits comptes parfois plus que les quelques "gros", dans cette abondance.

Cette frénésie est une fantastique illustration de ce qu'est devenu l'internet : une économie de l'abondance. Je reste déçu du manque d'endroits où l'on parvenait à hiérarchiser, classifier, mettre en valeur, par des mécanismes innovants ou des choix éditoriaux clairs, ce qui se passait. La course à la news, au scoop, au relais de la dernière vidéo a souvent gagné ceux qui auraient du être des guides et des validateurs, des personnes ou des lieux qui aident non à répertorier tout ce qui se fait, mais à trier et sélectionner. J'ai trop vu mille fois les mêmes vidéos partout, les mêmes argumentaires. Souvent jusqu'à la nausée.

La solution, dans ce cas, est le repli là où ça ne se passe pas sous les projecteurs. Le "je garde pour moi". Sous le feu nourri, j'ai pris plus de plaisir, finalement, à lire d'excellents articles et de vraies révélations chez des blogueurs qui avaient peu d'audience et étaient moins exposés que les autres. Se retrouver, comme il y a deux ou trois ans, dans des endroits où les médias n'ont pas accès, où les militants se font rares, où la qualité est préservée... Je pense à certains blogs d'économistes, qui n'ont pas été poussés sous les feux de la rampe. J'ai dégusté leurs billets avec délectation, et le plaisir de ne pas être noyé dans la masse, en plein coeur de cette matrice à faire de l'actu qu'a été l'Internet. Allez, je vous en livre un : Etienne Wasmer se révèle un blogueur passionnant, autant qu'il était déjà un économiste que je respectais. S'il vous plait, n'en faites pas une blogostar !

A coté des sérieux, j'ai parcouru, par périodes, les sphères militantes. J'y ai vu beaucoup d'énergie, eu la révélation de ces échanges incroyables de désirs d'avenir, qui resteront un des véritables phénomènes, à analyser, de cette campagne. Mais je goûte peu le militantisme et l'acharnement à croire. Je n'y suis pas beaucoup resté.

Enfin, j'ai été déçu du manque de créativité dans la satyre et dans la parodie. La vidéo, finalement, est un métier. Produire des contenus qui touchent, ça demande du talent, et il n'est pas forcément répandu. Je m'attendais à une plus grande émergence de talents. Finalement, celui qui a fait mouche a été presidentielles.net, par une équipe qui nous faisait déjà tous rire en 2002. Il y a eu Magne & Viard, qui, pour le coup, furent les révélations. Ipol et son impertinence pertinente. Quelques vidéos éparses ont fait rire avec justesse. Mais de masse de créations nouvelles, d'émergence de talent, point trop.

Drôle de campagne que celle où l'on se retrouve, à moitié malgré soi, plongé au coeur. Fantastique opportunité de rencontres, aussi, parfois trop furtives, tant ça tourne. Rencontres de blogueurs, de militants passionnés ou lucides, de journalistes en train de réinventer leur métier, d'hommes politiques qui osent.

Dans quelques semaines, on ne va pas rentrer chez nous. On va certes remballer tracts, vidéos militantes et affiches. Le boulot va reprendre dans un autre mode. Nous garderons malgré tout de sacrées traces de cette "première vraie netcampagne". Des amis, des découvertes, des enseignements riches pour la suite.

medium_versac.4.jpg

 

PS : un petit message pour remercier l'équipe de 20minutes.fr de m'avoir invité à blogueur ici, et les prier de m'excuser de mon intermittence sur ce blog. Enseignement : il est dur de maîtriser et publier sur plusieurs supports à la fois quand ce n'est pas son métier... Merci. Et bravo pour ce qui est en train de s'inventer sur 20minutes.fr.

20:15 Publié dans Versac | Lien permanent | Commentaires (42)

Commentaires

j' ai honte quand je vois ca: on dirait les témoins de jéhovah

http://www.lesamisdesegolene.org/campagne-perso/phone.php

Écrit par : sophie | vendredi, 20 avril 2007

Fabius 1er ministre si Royal gagne !?

Écrit par : maxou | vendredi, 20 avril 2007

Non, Jean Marc Ayrault premier ministre, celui qui fonctionne comme un soviétique en modifiant le paysage identitaire de Nantes en une métropole d'un micro état utopique et idéologique logotesque. Refusant et balayant toutes les volontés démocratiques du peuple Nantais.

Écrit par : Nadine | samedi, 21 avril 2007

Electeur socialiste depuis toujours, malgré la manipulation des sondages et médiatique je vote F. Bayrou Cette grande campagne médiatique et dans les sondages pour laisser penser que Royal distance Bayrou au premier tour et qu'au deuxième tour elle est à égalité avec N. Sarkosy n'a qu'un but : Voter Royal pour faire élire Sarkosy ! Merci au journal le Monde via Mr Alain Minc, président du conseil de surveillance du journal, partisan connu de N. Sarkosy de faire semblant de soutenir S. Royal. Et maintenant grand scoop dans votre journal : Lepen devant Bayrou. Que c'est bon de sentir manipulé ! Parions d'ailleurs que ces braves gens qui se vantent de nous donner sur le net les estimations des résultats du premier tour avant 20 heures vont confirmer ces affirmations afin de forcer le vote pour Royal. Je ne suis pas inquiet pour la gauche en votant Bayrou : Une refonte du PS ne sera pas un drame ni pour la gauche ni pour la France. Faire élire Sarkosy si !

Écrit par : michel | samedi, 21 avril 2007

ah ah ah
vous me faites tous bien rire ... partisants du PS ou de l'UDF !!! Pour se preserver de Nicolas, il faut voter pour moi plutot que pour l'autre !!! MDR

Exit le programme,
exit les idées,
exit la vision de la France,

et vive la carrière de chacun ...

Écrit par : furiousvince | samedi, 21 avril 2007

Effectivement Ségolène battra Sarkozy.

Écrit par : Kobatchegny | samedi, 21 avril 2007

Ce qui me surprend toujours lors des élections, présidentielles en particulier et plus précisément celle-ci, c'est la hargne qui se dégage d'un grand nombre d'interventions sur la Toile, tous forums, tous blogs, toutes tendances confondus. Qu'il y ait débat contradictoire, heureusement! Mais que le débat en vienne à s'apparenter davantage à un pugilat écervelé qu'à un échange d'arguments me sidère : est-ce de la haine, de la domination, du désenchantement? Difficile à dire mais qu'on se le rappelle tous autant que nous sommes : toute prise de position étayée par le poing et vide d'argument joue en défaveur de la position exprimée. A bon entendeur, salut!

Écrit par : Leendert | samedi, 21 avril 2007

lepen a fond !!!!F COMME FRANCAIS N COMME NATIONAL VIVE LA FRANCE LEPEN AURA ENTRE 22 ET 35 % VOUS VERREZ !! CONTRE SARKO DEUXIEME TOUT SARKO LEPNE VOUS VERREZ DEMAIN !

Écrit par : tfoucher | samedi, 21 avril 2007

A Sophie : Je viens d'aller explorer ton lien. Je pense que c'est une caricature pour ridiculiser l'équipe de "Désirs d'avenir". Je fais parti des "e-militants" depuis le début de la campagne et crois-moi, nous n'avons JAMAIS reçu de "conneries" pareilles. Je vais les prévenir et leur donner ce lien. Si jamais, tu connais ceux qui ont monté ce canular, ils feraient bien de passer à autre chose.... En tout cas merci, si tu es honnête, ça aura servi de vigilance citoyenne ;-)

Écrit par : DN | samedi, 21 avril 2007

A Sophie et a DN : en bas de la page correspondant au lien indiqué par Sophie, il est précisé : "Le 22 au soir, vous pourrez les rappeler pour leur demander comment ils se sentent beaucoup mieux...". "Comment ils se sentent beaucoup mieux", voilà une formulation qui ne laisse aucun doute sur la caractère infantile des auteurs : pas très pro ni très français comme tournure!

Écrit par : Leendert | samedi, 21 avril 2007

Le socialo-chiraquisme a échoué. L’égalitarisme infiltre la pensée politique française. La »fracture sociale « est toujours là, le « modèle français », ruineux et injuste, aucun pays ne veut nous le copier et incite beaucoup de nos jeunes diplômés à s’expatrier en Angleterre ou ailleurs ; nombre de nos jeunes ayant un BAC+5 sont embauchés au SMIC (pourquoi faire encore des études ?) ; la France n’offre plus des perspectives de réussite pour les entrepreneurs ambitieux qui sont vite freinés et pénalisés par l’impôt, les taxes, et pire encore, par la suspicion sociale.
JE VOTE A DROITE pour rendre à nouveau la réussite possible en France :
- pour les jeunes motivés et qui travaillent, quel que soit leur domaine d’activité
- pour les entrepreneurs audacieux qui prennent des risques
- pour qu’aucune intelligence ne soit freinée dans son élan et puisse s’épanouir
- pour que gagner de l’argent, dignement et par l’effort, devienne un objectif louable
- et pour d’autres raisons encore JE VOTERAI A DROITE

Écrit par : manuel | samedi, 21 avril 2007

La mégalomanie de la gauche telle que je la vois: être de gauche c’est être bien pensant, plus intelligent, plus humain, plus solidaire, plus près des problèmes des autres, plus tolérant des différences, plus vertueux, plus respectueux des valeurs démocratiques et des droits de l’homme…. Sous couvert de la légitimité de gauche (certains medias et certains soi disant humoristes ne s’en privent pas) on peut en France, insulter publiquement les autres, mépriser leurs idées, vous empêcher de travailler si la cause leur parait juste, justifier des actes de barbarie dans les lieux publics, et tout cela avec une quasi totale impunité et dans l’indifférence générale. Pourquoi les grèves et les manifs sont toujours épaulées par la gauche ? Qu’est ce que tout cela veut dire ?

Écrit par : manuel | samedi, 21 avril 2007

Si les photos des candidats laissent percer quelque chose de leur psychologie profonde alors je dis NON à Mme Royal. Je ne veux pas d’une France en noir et blanc, d’une France qui a le regard triste ni d’une France d’une autre époque. Le filou de Mitterrand avait été plus perspicace !

Écrit par : manuel | samedi, 21 avril 2007

Tous ces commentaires HS pour verser de la bile anti SR...c'est moche
Versac propose pourtant un bilan interessant de la Net campagne

Écrit par : modafokaa | dimanche, 22 avril 2007

Les gens qui votent Le Pen sont quand-même pitoyables. Il faut les pardonner, les pauvres:)

Écrit par : FreeCase | dimanche, 22 avril 2007

Vive la France! Mais, bye-bye Le Pen!

Écrit par : RéRémonde | dimanche, 22 avril 2007

Nous avons d'excellentes raisons de voter Le Pen, mais pour les comprendre il faut sortir de la bien-pensance, du politiquement correct qui n'est autre que la version moderne des foudres de l'Eglise.

Pour lutter contre l'ultralibéralisme et son fer de lance la pensée unique, votons Le Pen !

Écrit par : fenring | dimanche, 22 avril 2007

LEPEN SERA AU SECOND TOUR VOUS VERREZ !! il est 17H04 CE 22 AVRIL ALLEZ VOIR A CETTE ADRESSE A 18H30

http://www.hebdo.ch/

Écrit par : TFOUCHER | dimanche, 22 avril 2007

LEPEN SERA AU SECOND TOUR VOUS VERREZ !! il est 17H04 CE 22 AVRIL ALLEZ VOIR A CETTE ADRESSE A 18H30

http://www.hebdo.ch/

Écrit par : TFOUCHER | dimanche, 22 avril 2007

FreeCase | dimanche, 22 avril 2007
c'est toi qui est pitoyable traitre a la patrie !

tu vas voter pr une poufiasse toi tu trouves ca mieux pr la grandeur de la france ? pauv' type !c'esta cause de mecs comme toi qaue la france va mal !

Écrit par : eric | dimanche, 22 avril 2007

Votez pour Elle et la France déploira ses elles et ses hirondelles
Voter pour lui et la France se détruite et rien qu'à lui !
Voter pour Elle et le jour sera Soleil
Votez pou lui et la vie sera tragédie
Votez pour lui et le jour sera Pluie
A vous de décidez entre la liberté, l'égalité, la fraternité, l'échange, l'approche nouvelle ou la terreur, la peur, l'autorité, l'idée unique !!!
L'union Mafieuse Populiste est en marche et elle a deux visages ! Celui de la passion et de la follie !!! Un mariage souvent explosive ! Alors Napoleonus Sarkitus Emperinous De Neullous or NOT ! l'appel de la raison vaut mieux que la follie ! Le petit Joe Dalton sait vs séduire ms pensez juste un instant au génération futur et la france mérite elle tant de douleur !

Écrit par : NoBrutus for Francia | dimanche, 22 avril 2007

22 avril, 18h58
Nicolas Sarkozy: 30%
Ségolène Royal: 26%
François Bayrou: 20%
Jean-Marie Le Pen: 12%

Écrit par : qjsdkfh | dimanche, 22 avril 2007

AU secours les éléphants reviennent !

Écrit par : geraldine | dimanche, 22 avril 2007

Le retard de Mme Royal à prendre la parole en dit long sur sa personnalité ….

Écrit par : manuel | dimanche, 22 avril 2007

eric | dimanche, 22 avril 2007

Apparemment, tu ne représentes que du 11% de la patrie. Les autres sont tous des traîtres comme moi?

:)

Écrit par : FreeCase | dimanche, 22 avril 2007

Sarkosy? NON,Merci!

Écrit par : RéRémonde | dimanche, 22 avril 2007

Bonjour à tous,
Jean-Marie Le Pen a été insulté, critiqué, traité de raciste, fasciste etc pour avoir dit la vérité. Tout ce qu'il avait prévu et redouté depuis 30ans est en train de se passer, maintenant que tous les candidats du centre et de droite qui l'ont critiqué s'aperçoivent qu'il avait raison, ils lui piquent ses idées. Sachez que si Le front national était raciste, le parti aurait été interdit ou que si Le pen était raciste il lui aurait été interdis d'être président du front national.
J'aimerais vous dire que les médias et tous les politiques ont pris plaisir à diaboliser Le Pen, il se sont dit, il parle de l'immigration, nous allons tomber dans la caricature du raciste... et ça a marché. Certains peuvent lui reprocher d'avoir fait des "dérapages" mais ce ne sont pas vraiment des dérapages, vous savez, en sortant les choses de leur contexte, il est très facile de faire passer quelqu’un pour ce qu'il n'est pas. Exemple, l'inégalité des races: il a simplement dit que les noirs courraient plus vite que les blancs mais que les blancs étaient plus présents en natation.
Avant de le juger, de le critiquer, prenez la peine de lire son programme, rappelez vous-en Dimanche.
Lien pour lire son programme sur le site du front national: http://www.frontnational.com/doc_programme.php
Vous pouvez aussi aller voir mon blog: http://fn-jmlp.skyblog.com/

Écrit par : anthony | lundi, 23 avril 2007

[2007/7] Odebi invite les internautes à prendre connaissance des positions internet et libertés qui lui ont été transmises par les candidats

Libertés sur internet : Bilan du quinquennat et questions aux candidats.

La Ligue Odebi, organisation indépendante de défense des droits et libertés dans la Société de l’information, a publié un bilan du quinquennat, démontrant les graves atteintes qu’a porté la majorité sortante, et en particulier Nicolas Sarkozy, à ces droits et libertés.

L’irruption d’internet est une révolution majeure pour les démocraties, et il est à ce titre particulièrement regrettable que le thème des libertés numériques n’ait pas eu l’attention qu’il convient de la part de médias soumis à des pressions économiques ou politiques, et qui perdent inéluctablement leur crédibilité.

Le rôle d’information d’Odebi n’en a que plus d’importance : à ce titre, la Ligue a proposé aux candidats de réagir à 11 points du bilan internet et libertés, et a oeuvré pour obtenir ces réponses et les faire connaître.

Une précision : en ce qui concerne Nicolas Sarkozy, aucune réponse n’était attendue. Le bilan démontre largement en quoi ce candidat est dangereux pour les libertés fondamentales, et une réponse de sa part n’eut été qu’hypocrisie, reculade électoraliste, ou confirmation de son idéologie liberticide.

Chronologiquement, le Front National a été le premier à répondre : les réponses sur le fond sont globalement inattaquables, mais ce parti n’a pas souhaité s’avancer sur la limitation de la liberté d’expression en ligne imposée par l’article 1 de la loi pour la confiance dans l’économie numérique.

Puis le PCF a répondu, ne faisant par ailleurs que confirmer des positions déjà exprimées, puisque ce parti est le seul à avoir présenté dès le départ un programme clair et complet en matière de libertés numériques : cela n’étonnera pas les internautes qui ont participé aux grandes batailles contre la LCEN, les brevets logiciels, ou le DADVSI, et qui savent que le PCF a toujours été à leurs côtés, effectuant par ailleurs un travail parlementaire de résistance constante qui ne peut qu’être objectivement constaté.

Enfin, François Bayrou a répondu personnellement à Odebi, démontrant son engagement clair et lisible dans la défense des libertés numériques, et sa capacité à affirmer cet engagement dans une période extrêmement tendue.

Odebi a pour règle de considérer des faits, et base ses positions sur des principes fondamentaux: cette ligne de conduite l’amène donc à devoir exprimer sa totale désapprobation quant à la décision du PS d’imposer un blackout sur la publication de la réponse au bilan internet et libertés. Refuser de publier une réponse à des citoyens à la veille d’un scrutin est une décision indéfendable, quelles que puissent en être les raisons internes. De plus cette non publication ne peut que générer des inquiétudes pour l’avenir en ce qui concerne les positions qui seront tenues par le PS en matière de défense des libertés numériques. Promettre des débats est une chose, savoir affirmer ses convictions fondamentales sur des enjeux majeurs en est une autre.

La Ligue invite donc les internautes à venir s’informer sur www.odebi.org du bilan internet et libertés de la majorité sortante, et des propositions qui lui ont été transmises par les candidats.

Odebi ne prétend en aucune manière influencer le vote de chacun, et propose simplement des éléments d’information, qui pourront consolider ou non un choix, ou encore permettre à des indécis de prendre en compte des positions importantes pour l’avenir de la Société de l’information.

Pour finir, Odebi met en garde contre des manipulations sondagières en cours, et en particulier à ne pas prendre pour argent comptant les résultats en ligne : ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend la grimâce.

Écrit par : Le billot | lundi, 23 avril 2007

Il était des professions de foi…

Je viens d’achever la lecture annotée des douze professions de foi. L’impression d’un fourre-tout sur format imposé qui tente, avec plus ou moins d’efficacité, le panorama des thèmes majeurs.

Le Pen : les « cinq ans désastreux pour notre pays » qu’il décèle lui fait naturellement oublier le passage calamiteux de membres de son parti à la tête de municipalités.

Schivardi : Son monde aberré. Chez lui, « tout devient possible » en anéantissant la baraque UE, en se torchant avec ses directives, en s’asseyant sur notre signature des traités.

Bové : l’apologie du pire dans la IVe République (sous couvert du bâton à droite pour faire croire à une VIe) avec « la proportionnelle intégrale ».

Besancenot : Il faudrait rappeler deux évidences à l’intégriste révolutionnaire : partir de ces pays en s’en remettant aux bonnes volontés nationales, c’est l’assurance d’une guerre civile totale suivie d’une partition de l’Irak, dramatique pour la région, et d’une reprise en main sanguinaire de l’Afghanistan par les talibans.

Laguiller : Vive la politique de l’autruche-Laguiller qui veut nous retirer des théâtres internationaux pour enfler davantage les services publics intérieurs. Belle preuve de générosité internationaliste !

Buffet : elle paralyse la raison avec sa fumeuse stigmatisation des « privilégiés », caste (on n’est pas loin de l’accusation ethnique) qui, avec ses « 20 milliards d’Euros » peut se la couler douce « pour 1000 ans ».

De Villiers : avec son département en bandoulière, avec son programme à œillères et avec son anti-construction européenne, il préjuge de sa qualité à la place de Président par un syllogisme branlant.

Voynet : « sans pesticides (…) sans OGM (…) sans incinérateurs (…) sans nouvelles autoroutes (…) sans nouvelles centrales nucléaires ». En lisant trop vite la fin, l’attention encore impressionnée par ce cumul, on repère un dernier souhait « sans écologistes ! » certes précédé dans la même phrase par un « On ne fera pas d’écologie ». Si ce n’est pas du nihilisme ça !

Nihous : il faut « obliger les parlementaires à avoir un mandat local » ! Formidable projet démocratique qui obligerait les électeurs, sans doute avec un canon de fusil de chasse sur la tempe, à élire maire ou conseiller municipal leur p… de député-technocrate.

Sarkozy-Royal : c’est de l’ordre un peu juste chez l’une et juste de l’ordre chez l’autre ; du tout qui devient possible chez l’un et du possible en tout chez l’autre ; une « France présidente » pour l’une et le « Président d’une France » pour l’autre…

Bayrou : Ce français François qui, seul, nous adresse, de sa main, son « affection ».

Pour un tour d’horizon intégral, cf. http://pamphletaire.blogspot.com

Écrit par : Decrauze | lundi, 23 avril 2007

Concernant cette botte secrète pour ceux qui seraient intéressés, le site a été déposé par un certain Bobulesco Jean Francois de la sté Production On Demand, 117 rue du cherche midi à Paris, tél: 08 70 70 78 00 et 06 63 79 78 00



Pour vérification :

http://www.raynette.fr/services/whois/index.php?action=domain_info&domain=lesamisdesegolene.org

de cette information

Écrit par : Danton | lundi, 23 avril 2007

Mr Bayrou doit réfléchir certes mais il ne peut pas réfléchir à la place de ses électeurs et encore moins guider leur choix comme s’ils étaient des incapables majeurs. Le même raisonnement s’applique aux autres perdants de ce premier tour. Ce sont les électeurs qui doivent prendre leurs responsabilités. Qu’elle déception pour les électeurs de Mr Bayrou qui après avoir prôné la morale en politique s’apprête, confortablement installé dans sa gondole, à négocier le bout de gras ou je ne sais pas quoi encore de moins avouable peut être. Monsieurs les hommes politiques, cessez de prendre les électeurs en otage, ce n’est pas parce que nous vous donnons notre vote que nous aliénons notre jugement. Mr Bayrou devrait aller se reposer dans son Béarn.

Écrit par : manuel | lundi, 23 avril 2007

madame royale est beaucoup plus dangereuse que monsieur sarko car elle promet tout et n'importe quoi et ne pourra evidemment pas tenir ses promesses elle veut jouer les maitresses d'ecole si vous n'obeissez pas je vous punie le faite de prononcer son nom me donne des boutons elle ne s'engage pas faite moi confiance on verra c'est lamentable et puis il faut du nouveau mais surtout des jeunes au gouvernement et non pas retrouver tous les vieux renards de la politique

Écrit par : legier | jeudi, 26 avril 2007

LA MASCARADE SOCIALO CENTRISTE. C'EST TRISTE

Ils n'avaient qu’à débattre avant le premier tour. Ces socialos sont prêts a n'importe quoi après avoir dit tout le mal qu'ils pensaient de Bayrou... La segosphère est devenue un pot de chambre, la gauche est devenue ambidextre et les cocos ont perdu le nord. Pauvre Marx..

Écrit par : manuel | vendredi, 27 avril 2007

LA GAUCHE AMBIDEXTRE

Nous allons bientôt pouvoir assister sur BFM TV à la naissance d’une nouvelle gauche. La gauche ambidextre. Aussi habile du coté droit que du coté gauche. Quand il s’agit de "prendre aux riches" il n’y en a pas assez des deux mains… La configuration génétique et la viabilité de cet organisme est douteuse et résulte d’une manipulation tenue secrète pour l’instant. J’espère que les demi-frères, exclusivement gauchistes, accepteront le nouveau venu et offriront leurs voix en cadeau à l’heureuse maman tout sourire.

Écrit par : manuel | vendredi, 27 avril 2007

En ce 1er Mai mes pensées vont à Monsieur Bérégovoy qui nous a quitté un autre 1er Mai, il y a 14 ans déjà. C’était un socialiste convaincu, un homme honnête, respectable et respectueux de ses adversaires politiques. Il a été mortellement blessé, broyé et dévoré par cette horde médiatique nourrie par une presse diabolique qui encore aujourd’hui, sème la haine et repend l’infamie et le discrédit de nos représentants politiques sous couvert de la liberté d’expression. La liberté d’expression ne justifiera jamais la liberté de nous avilir publiquement jusqu'à l’indécence la plus inhumaine. Plantu et les autres n’ont sans doute pas compris la colère du message de François Mitterrand pour qui « toutes les justifications du monde ne justifieront pas que l’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme » Un vent nouveau doit souffler en France après le 6 Mai...

Écrit par : manuel | mardi, 01 mai 2007

Je ne comprends pas comment peut-on voter pour une personne vulgaire! aucun politicien normal ne parle de telle façon; mais bien sûre si nous aimons la politique americaine nous savons pour qui voter! la peur, la menace, la vulgarité, la pression quoi de plus? Il faut arrêter et ouvrir les yeux, où va t-on? comme disait un auditeur une fois sur une radio "il faut être faible d'esprit pour adhérer à ce qu'il dit". Repérer les délinquant à 3ans, être pédophile c'est génétique, se permettre de griller les feu rouge parcequ'on est au deuxième tour mais n'importequoi!!! et puis quoi encore c'a yest on se sent roi supprême; Même après avoir lu l'article dans Marianne les gens sont aveuglés par je nsai quoi! tout cela est pitoyable, déjà que la france est vue d'un mauvais oeil par les pays étranger ca sera encore pire! comment peut on en arriver à voter pour une telle personne? ce n'est pas question de voter SEGO ou SARKO car les projets, c'est toujours du blablatage, mais voter le DANGER POUR LA FRANCE NON JAMAIS!

Écrit par : lolo | mardi, 01 mai 2007

LA METHODE ROYAL

La candidate de la gauche aura fait toute sa campagne avec la peur comme argument, laissant planer la menace du totalitarisme le plus brutal et d’un danger pour la paix civile. Convaincre avec des arguments politiques aura été le moindre de ses soucis. Elle aura préféré certaines méthodes de manipulation mentale bien connues par les studieux de sectes. Ces habiles procédés d’intimidation avec des anathèmes très durs qui diabolisent l’ennemi et touchent toujours l’affectivité des gens surtout lorsqu’ils sont proférés les bras ouverts, le visage illuminé par un sourire venu d’ailleurs et de habits blancs dignes d’une déesse. Les « faites moi confiance », « l’ordre juste », « la France Présidente » et autres expression de ce type fréquemment utilisées par la candidate déplacent subrepticement le discours politique vers le terrain spirituel ou la foi est reine et la raison s’éclipse; le «prenons nous la main et aimons nous les uns les autres » de son dernier meeting en aura été le paroxysme. Le but c’est la séduction; tant pis si après ses discours personne est capable d’en restituer la moindre proposition. Royal veut qu’on lui donne le pouvoir, les yeux fermés, pour nous sauver des démons.

Écrit par : un electeur | mardi, 01 mai 2007

En ce 1er Mai mes pensées vont à Monsieur Bérégovoy qui nous a quitté un autre 1er Mai, il y a 14 ans déjà. C’était un socialiste convaincu, un homme honnête, respectable et respectueux de ses adversaires politiques. Il a été mortellement blessé, broyé et dévoré par cette horde médiatique nourrie par une presse diabolique qui encore aujourd’hui, sème la haine et repend l’infamie et le discrédit de nos représentants politiques sous couvert de la liberté d’expression. La liberté d’expression ne justifiera jamais la liberté de nous avilir publiquement jusqu'à l’indécence la plus inhumaine. Plantu et les autres n’ont sans doute pas compris la colère du message de François Mitterrand pour qui « toutes les justifications du monde ne justifieront pas que l’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme »

Écrit par : un français qui vote à droite | mercredi, 02 mai 2007

Je suis outrée quand j'entends la gauche critiquer les soutien de sarko par Tapie qui a fait de la prison, par Juppé qui a fait de la prison, quand j'entends Segolene parler de morale de la politique...
Comment aucun opposant ne leur rappelle le sang contaminé sous un gouvernement de gauche et là c'est plus grave que des emplois fictifs : ils ont des morts sur la conscience !!!!!!!!!!!!
Madame Georgina Dufoix a eu la dignité de se retirer de la politique mais FABIUS lui en plus se présente souvent en donneur de leçon quelle honte!!!!
Messieurs de droite osez leur rappeler ils ont la mémoire courte .

Écrit par : ELIETTE | jeudi, 03 mai 2007

CARTON ROUGE POUR ROYAL :


Ce débat était plein d’embûches pour Mr Sarkozy car la candidate de la gauche était bien décidée, par tous les moyens, à accréditer l’image d’un homme brutal et misogyne. Elle n’y est pas parvenue.
Non seulement elle a échoué à faire trébucher son adversaire mais elle a montré son vrai visage.
Le visage de l’ignorance des dossiers
Le visage du flou et du brouillard dans les idées
Le visage de l’incapacité à proposer des solutions, laissant aux « partenaires sociaux » le soin de les trouver à sa place
Elle a voulu déstabiliser son adversaire par un coup de boule à la Zidane. Pathétique ! Les français, seuls arbitres, l’auront bien compris et dimanche prochain elle sera sanctionnée par un carton rouge. Elle le mérite bien « pour l’ensemble de son œuvre »

Écrit par : un français qui vote à droite | jeudi, 03 mai 2007

Ce sera serré! L’un(e) ou l'autre sera élu(e), et il y aura quand même presque la moitié des français qui ne sont pas d'accord. Ça craint!

Écrit par : eh... | jeudi, 03 mai 2007

le site sarkononmerci.fr lance un appel à la révolte...

http://sarkononmerci.fr/files/appel%20a%20la%20revolte.html

Écrit par : dedalus | vendredi, 04 mai 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu