Avertir le modérateur

vendredi, 27 avril 2007

Certains ont-ils intérêt à transformer cette campagne en vaudeville ?

Je suis halluciné par le jeu auquel se livrent certains. Nous avons eu dimanche une belle étape pour la démocratie : forte participation, beau score de premier tour et net recul d FN. Tout pour faire pendant 15 jours un beau débat entre deux projets.

Et depuis que se passe t il ? Une pièce de tartuffe ! Il y a 10 jours Ségolène Royal critiquait avec violence Francois Bayrou ; aujourd'hui elle soutient qu ils ont des convergences. On nous prend pour des ânes. Segolene royal tombe dans le jeu des combinaisons politiciennes ! Elle déjeune en ville avec DSK pour la jouer "aimons nous folle vie". Pendant ce temps Nicolas Sarkozy est en visite dans un chantier du bâtiment ... No comment !

Le plus scandaleux, ce sont les accusations de pression sur la PQR ou Canal plus. En résumé, ils jettent en l'air des rumeurs pour faire croire que Nicolas Sarkozy a exercé des pressions sans avancer la moindre preuve. C'est juste digne des procès de Moscou. On lance une rumeur et on vous dit "prouvez votre innocence" ! C'est parfaitement honteux !

Ségolène royal a par exemple dit que le patron du syndicat de la PQR avait ete convoqué par Nicolas Sarkozy ... Sauf que comme il l'a lui même indiqué dans une dépêche AFP, le dit-patron était à un meeting devant 500 personnes. Je suis surtout énervé parce que je ne voudrais pas que l'on nous fausse ce débat de 2ème tour qui doit être un débat sur le fond entre deux projets et pas un vaudeville.

medium_laurent.jpg


 

Commentaires

"scandaleux", "halluciné", "procès de Moscou"...

Certes la meilleure défense, c'est l'attaque mais vous ne croyez pas que vous en rajoutez pas un peu trop !

M. Wauquiez, on ne prête qu'aux riches et Sarkozy semble particulièrement aimer les pressions sur les médias (source: des dizaines et des dizaines d'articles et de livres convergents sur le sujet depuis 2002 voire 1995 et la fameuse campagne Balladur).

Militant UDF "de base", je commence à en avoir marre du sur-activisme douteux de l'UMP depuis lundi pour récupérer ma voix. Certes les socialistes sont aussi ridicules mais, eux, ils n'exercent pas de pressions, pas de chantage, pas de menaces (ils n'en ont pas les moyens d'ailleurs).

Je suis très inquiet d'un éventuel état UMP hégémonique qui pourrait se mettre en place dès le mois de juin, pouvez-vous me rassurer ?

Écrit par : anto77 | vendredi, 27 avril 2007

Par pitié, relisez-vous ! Ou faites-vous relire !

C'est quoi toutes ces coquilles, c'est absolument insupportable !

Et Laurent, vous voulez du débat d'idées ? Mais insufflez-les les idées ! Développez, passez à la TV ! Ne faites pas que sourire derrière votre candidat pour montrer votre bobine aux JT !

Et sinon, lisez donc ce texte sur Sarkozy, peut-être cela vous fera de quoi argumenter ;-)

http://777socrate.blogspot.com/2007/04/tout-sur-sarkozy.html

L.

Écrit par : Lancelot | vendredi, 27 avril 2007

Il y a comme un parfum d'évitement dans la campagne socialiste. Que n'utilisent-ils leur temps et leur énergie à défendre le projet de leur candidate ?

A propos du débat, Canal+ dément toute pression, le CSA dément toute pression, ceux qui l'avancent ont un intérêt politique à le faire...

On dit aussi que Jean-Marc Ayrault a accusé Nicolas Sarkozy en brandissant une feuille blanche. C'est grotesque. Le procédé est archi-connu (qui déjà l'Assemblée avait sorti une feuille en disant : "j'ai les noms !" ?). Mais en toute objectivité, pourquoi JM Ayrault s'abstiendrait-il de rendre public une preuve de ce qu'il allègue, à dix jours du deuxième tour ? Franchement...

Manipulation !

Écrit par : koz | vendredi, 27 avril 2007

Haha, le coup de la feuille blanche .. "On dit que " : "Vous dites".
Le dossier contre Sarko et ses tendances à l'intimidation (FR3, ... ) est déjà lourd, et cela donne du relief aux accusations de Bayrou et le PS.
Que ce soit Bayrou qui accuse, cela énerve beaucoup, car oui dans ses accusations, il y à plus de crédibilité qu'aux autres.
La crédibilité de Bayrou + Le dossier déjà très lourd de Sarko = !! .. On y croit .. (ou tout du moins notre subconscient).
Sur le diner de Ségo avec DSK en // de la visite de Sarko : No comment, je vous croyais plus fort Mr Wauquiez (surtout après avoir lu votre livre ...).

Écrit par : Sylvain | vendredi, 27 avril 2007

Koz,

Non content de mépriser le bas peuple (pardon, le "mobile vulgus" comme on dit chez vous) sur votre propre blog, vous venez militer sur 20 minutes.
Etant donné que je n'irai plus commenter chez vous vu votre sectarisme, je vous le dis ici franchement: votre mauvaise foi n'a d'égale que votre agressivité grandissante.

Ce n'est pas Bayrou ce matin qui a révélé quoi que ce soit, cela fait des années qu'on parle des rapports malsains de Sarkozy avec la sphère médiatique. C'est tout de même curieux ces 2 annulations en 24 heures d'un événement qui agace au plus haut point notre nouveau Napoléon. Avec le passif qu'a Sarkozy en la matière, il est normal qu'on soit un peu parano.

Sarkozy n'est pas un homme de droite comme un autre. C'est un OVNI politique sans équivalent depuis 1945. Il est scandaleux que vous (Wauquiez, Koz) qui faites partie de l'élite à un titre ou à un autre, vous lui serviez la soupe aussi servilement, y compris dans ses postures de victimisation qui me font bien rigoler (qui, au juste, a passé son mois de janvier et de février à taper sur Ségolène-Bécassine-nunuche-et-sans-programme ?)

Écrit par : steph73 | vendredi, 27 avril 2007

C'est rigolo, parce que ce jeu politique ne m'étonne pas, moi. Il y a de quoi s'en amuser. Je me demandais, Laurent, si, en européen convaincu, vous n'étiez pas un peu ulcéré de votre coté, par le fait que votre candidat explique que la baisse de la TVA pour les restaurateurs, ce n'était pas si compliqué, vu que les slovènes, eux, avaient baissé l'IS. Je me demandais pourquoi vous ne semblez pas vous en inquiéter.

Mais après tout, on peut bien sacrifier pas mal de l'idéal européen sur le front dune candidature, non ? Ca doit être ça...

Écrit par : versac | samedi, 28 avril 2007

Bine quel est l'esprit des régles du CSA:

Assurer l'équité entre le temps de paroles entre candidats afin d'avoir un débat démocratique sain.

Canal + propose un temps de parole équivalent (respecte l'esprit de la loi) : Refus de Mr Sarkosy.
Conséquence = Pas de débat --

Ou comment détourner l'esprit de la loi de façon légale astucieuse mais aussi de façon politicienne pour empécher une expression démocratique.

Pour le reste le Syndicat majoritaire des journalistes soutiennent les propos de François Bayrou.

Écrit par : prevalli | samedi, 28 avril 2007

Sinon pour le president du PQR, il intervenait au congrés à 10h30. Ce monsieur faisant certainement partie de la france qui se léve tôt je pense qu'il a eu le temps d'en faire des choses entre 08h00 et 10h30.

Sinon il existe les portables et les SMS.

Écrit par : prevalli | samedi, 28 avril 2007

LA FRANCE MERITE MIEUX COMME DEBAT
Je viens de tomber par hazard sur le site de Madame Ségolène Royal et Je ne comprends vraiment pas comment en 2007 lors d'éléction présidentielle, il est encore possible que tant de gens en france se laisse abuser par de la diabolisation de bas étage.
Une partie de son site fait clairement de l'anti-Sarkosysme primaire, est ce vraiment digne d'un débat sur les projets, les idées ?
Vraiment je ne comprends pas cette stratégie basée sur la haine et le simplification des idées de l'autre.
Si encore dans le camp de Sarkosy on pouvait trouver la même chose on pourrait comprendre et ce faire une raison mais la vraiment c'est pas normal, c'est pas juste, pas démocrate, pas constructeur, pas digne de la France et des 84% de votants au 1er tour .....
Espérons que la blogosphère réagisse puisque les médias sont muet sur ce sujet.

Écrit par : hugo | samedi, 28 avril 2007

Cher monsieur le Député
Vous êtes halluciné?
Laissez-moi vous dire ce qui m'hallucine, moi.
Je suis hallucinée par la violence des réactions du côté de l'UMP à ce débat, de sa proposition jusqu'à sa tenue.
Je suis halluciné par le fait que certains n'acceptent pas qu'une candidate à l'élection présidentielle puisse mener sa campagne comme elle l'entend, ce qui veut également dire qu'elle peut débattre avec qui lui plaît.
Je suis hallucinée par le contraste, frappant, entre la sérénité et le respect mutuel exprimé par les deux débatteurs malgré leurs désaccords (avec notamment quelques piques bien senties de part et d'autre), et le mépris éructant de Nicolas Sarkozy sur leur "bavassage".

Ne vous en déplaise, ces deux-là viennent de donner à Nicolas Sarkozy et à ses soutiens au sein de l'UMP une cinglante leçon de démocratie.
Désolée pour vous que vous n'acceptiez pas cette gifle salutaire. C'est vrai qu'elle doit faire mal. Remettez-vous, mon garçon, et potassez vos cours d'instruction civique, cela vous ferait le plus grand bien.

Écrit par : Christine | samedi, 28 avril 2007

Etes vous vraiment stupide ou bien seulement malhonnête?

Écrit par : bambou | samedi, 28 avril 2007

La Ligue des droits de l’Homme appelle à voter et à faire voter, le 6 mai 2007, pour Ségolène Royal.

http://www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=1445

«Pendant qu'il en est temps, la LDH appelle les électeurs à choisir la solidarité et non la peur, le respect et non les menaces, l'égalité et non les discriminations», dit l'association dans un communiqué diffusé samedi.

Diabolisation?

Écrit par : Dudule | samedi, 28 avril 2007

@ Hugo qui "vient de tomber par hazard sur le site de Ségolène Royal"
(et qui ferait mieux de tomber sur un manuel d'orthographe),

Vous n'êtes tombé sur rien du tout pour la bonne raison que ce que vous dites est FAUX.
La page d'entrée du site de Royal est consacrée essentiellement à son agenda, ses vidéos et à son pacte présidentiel (décliné en piliers).

@ Laurent Wauquiez,
Jamais je n'ai vu, depuis les années 1990, autant d'arrogance et de haine dans le staff d'un candidat à l'Elysée. Grâce à vous, on en revient au niveau de 1981 (Grand capital vs. bolcheviks moscovites). A croire que vous êtes briefés par votre chef lui-même (cf. Dati (le must en la matière !!), Pécresse (méprisante et arrogante sur BFM TV ce midi), Morano, Devedjian, Copé, etc...).

Le débat Bayrou-Royal a été un exemple de courtoisie, d'écoute et de calme. Tout le contraire de votre candidat et de toute son équipe de hyènes.

Écrit par : steph73 | samedi, 28 avril 2007

@bambou
Les deux sans doute...
Je m'étonne seulement que des gens aient été assez bêtes pour voter pour ce garçon. Je doute qu'ils recommencent.

@koz
Décidément, london est la seule personne sensée sur votre blog avec laquelle on peut discuter sereinement, et non stupidement. Vous devriez relire (comme je l'ai fait) vos billets de début de campagne, et les comparer avec le ton que vous employez aujourd'hui. Peut-être que cela vous ouvrirait les yeux. Peut-être.

Écrit par : Christine | dimanche, 29 avril 2007

Welcome to our website for you World of Warcraft Gold,Wow Gold,Cheap World of Warcraft Gold,cheap wow gold,buy cheap wow gold,real wow gold,Power Leveling sell wow gold, ...Here wow gold of 1000 gold at $68.99-$80.99 ,World Of Warcraft Gold,buy wow gold,sell world of warcraft gold(wow gold),buy euro gold wow Cheap wow gold,cheapest Power Leveling wow gold store ... buy euro gold wow wow gold--buy cheap wow gold,sell wow gold.welcome to buy cheap wow gold--cheap, easy, wow gold purchasing.World of Warcraft,wow gold Super ...
We can have your wow gold,buy wow gold,wow gold game,world of warcraft gold, wow Gold Cheap wow, Cheap wow gold,world of warcraft gold deal,Power Leveling Cheap WOW Gold ...Welcome to our website for you World of Warcraft Gold,Wow Gold,Cheap World of Warcraft Gold,wow gold,buy cheap wow gold,real wow gold,sell wow gold, ... Here wow gold of 1000 gold at $68.99-$80.99,World Of Warcraft Gold,buy wow gold,sell world of warcraft gold(wow gold),buy gold wow lightninghoof instock Power Level Cheap wow gold,cheapest wow gold store ... wow gold--buy cheap wow gold,sell wow gold.welcome to buy cheap wow gold--cheap, easy, wow gold purchasing.World of Warcraft,wow gold Super ...Power Level Wow gold- Gold for buy gold wow lightninghoof instock EU-Server: ...wow Gold EU: starting from 84,99?; 3000 WoW Gold EU: starting from 119,99?. wow Gold- Leveling Services: ...We can have your wow Gold,buy wow Gold,wow Gold game,wow gold, Cheap wow Gold, Cheap World of Warcraft Gold,Power Level world of warcraft gold deal,buy cheap wow gold,Cheap WOW Gold ...Here wow Gold of 1000 gold at $68.99-$80.99,World Of Warcraft Gold,buy wow Gold,sell world of warcraft gold(wow gold),Cheap wow gold,cheapest World of Warcraft Gold store ...

Écrit par : xiaoxinwow | dimanche, 29 avril 2007

Qu'en pense Alain genestar, ex de Paris Match ? Il aime son indépendance ?
Le président du SPQR est directeur de Nice Matin...qui appartient à qui ???
vous êtes des rigolos à l'UMP !
De plus, c'est Bayrou qui a fortement attaqué Sarko, pas Royal..mais vous ne tapez plus sur Bayrou parce que vous avez besoin de ses voix

Écrit par : fred | dimanche, 29 avril 2007

'Nous avons eu dimanche une belle étape pour la démocratie : forte participation, beau score de premier tour et net recul d FN."

Je pense plutôt que c'est une catastrophe pour la démocratie. Beaucoup d'élécteurs du FN sont effectivement venus vers l'UMP, mais pas parce qu'ils ne sont plus convaicus des idées de Le Pen!! Ces gens ont voté Sarkozy parce qu'il a repris à son compte ces idées. Par conséquent : il n'y a vraiment pas de quoi être fier. La démocratie et la République ne sortent vraimement pas grandies de ces élections.
HONTE à l'UMP et ceux (soi-disant démocrates et républicains) qui choisiront de continuer à être dans un parti qui désormais revendique les idées d'extrême droite.

Écrit par : Antoine | lundi, 30 avril 2007

Vous devriez vérifier vos citations, M. Wauquiez, et réviser vos classiques !

- "Tartuffe" n'est pas un "auteur de pièce", mais un personnage de la comédie "Tartuffe ou l'Imposteur", de Molière.

- Et ce n'est pas non plus "aimons nous folle vie", mais "Embrassons-nous, Folleville !". Réplique qui a donné son titre à cette comédie-vaudeville d'Eugène Labiche.

Ces "à peu près" seraient-ils révélateurs de l'(in)exactitude des autres références de votre post ?

Écrit par : Philippe | mardi, 01 mai 2007

Je ne comprends pas comment peut-on voter pour une personne vulgaire! aucun politicien normal ne parle de telle façon; mais bien sûre si nous aimons la politique americaine nous savons pour qui voter! la peur, la menace, la vulgarité, la pression quoi de plus? Il faut arrêter et ouvrir les yeux, où va t-on? comme disait un auditeur une fois sur une radio "il faut être faible d'esprit pour adhérer à ce qu'il dit". Repérer les délinquant à 3ans, être pédophile c'est génétique, se permettre de griller les feu rouge parcequ'on est au deuxième tour mais n'importequoi!!! et puis quoi encore c'a yest on se sent roi supprême; Même après avoir lu l'article dans Marianne les gens sont aveuglés par je nsai quoi! tout cela est pitoyable, déjà que la france est vue d'un mauvais oeil par les pays étranger ca sera encore pire! comment peut on en arriver à voter pour une telle personne?

Écrit par : lolo | mardi, 01 mai 2007

Calomnier ses adversaires pour masquer ses faiblesses, tel est le programme du ps. C'est triste, nuisible et malhonnête.

Que la laudatrice de la justice chinoise prétende que Nicolas Sarkozy est un danger pour les libertés fondamentales est au mieux une fantaisie, au pire et surement, un acte irresponsable.

Royal c'est l'incarnation de la démocratie de la mode, de la pensée unique et de l'incompétence.
Son seul souci c'est sa popularité, or gouverner c'est prendre les mesures qui s'imposent et non les mesures qui plaisent.
Vive Nico

Écrit par : Benoit | mardi, 01 mai 2007

Vous avez tout à fait raison.
D'ailleurs il ne s'agit pas de transformation mais de métamorphose.
Tenez par exemple, Nicolas, votre protégé, devrait vous inquiéter beaucoup plus.
En effet, il ne jure plus que par le peuple, les ouvriers, les handicapés.
On sent qu'il voudrait parler de "fracture sociale" mais quelque-chose le retient.
Ce quelque-chose serait peut-être que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ??
Promettons, promettons, il en restera toujours quelquechose.
A ce petit jeu, le seul gagnant, pour l'instant est le show à l'américaine, c.a.d les médias.
Le lendemain de fête risque d'être moins euphorique.

Écrit par : Domi | mardi, 01 mai 2007

ça y est pour ma part, c'est décidé ...
jusqu'ici à l'UMP et fidèle à De Gaule, je ne peux cautionner les propos et le projet déguisé de son actuel patron et de sa cours :
- dépister la délinquance dès le jeune âge !!
- nous faire croire qu'on n'est génétiquement programmé pour tel ou tel destion. S'il n'y avait pas d'espoire pourquoi pas rétablir la peine de mort !! Heureusement que Chirac (un gualiste lui) vient d'inscrire l'abolition de la peine de mort dans la CONSTITUTION
- nous faire passer pour des fégnants, alors qu'on fait que travailler. On est même plus efficace que les anglais apprend-on par des économistes.
- faire la guerre dans le monde au côté de Buch
- expulser les enfants de sans papiers alors qu'ils sont scolarisés à l'école de la République (peut être leur seul espoire d'en sortir des souvenirs horribles de la guerre civile vécue dans leur pays et peut-être aussi notre espoir d'avoir la paie dans le monde à travers ces enfant devenus adultes dans l'avenir)
- limiter nos libertés et celles des médias

De Gaule était le contraire de tout ça : rassembleur, concilliant, humaniste et opposé à Vichy.

JE QUITTE L'UMP ET JE VOTE BLANC AU 2EME TOUR. Mais je reste fidèle à De Gaule et confiant dans la création d'un nouveau parti au centre droit qui représenterait mieux les gaulistes dont je suis.

Écrit par : Antoine | mardi, 01 mai 2007

Un barbecue dans une pinède en pleine canicule ... :


Confier le pouvoir à Sarkozy, c’est " comme organiser une barbecue-party en plein été dans l’Esterel ".

Tel est l’avis de Chirac, selon l’article paru dans " Marianne " que vous n’avez peut-être pas eu la chance de lire (le numéro s’est arraché) mais qu’on trouve en ligne.

Pour François Goulard, ministre libéral, " Son égotisme, son obsession du moi lui tient lieu de pensée. La critique équivaut pour lui à une déclaration de guerre qui ne peut se terminer que par la reddition, l’achat ou la mort de l’adversaire. "

Selon ceux qui gravitent autour de lui, " Sarkozy écrase tout sur son passage. Si les Français savaient vraiment qui il est, il n’y en a pas 5% qui voteraient pour lui. " ; " Il a un compte à régler avec la vie qui le pousse à créer de l’affrontement partout, et non à rassembler. ".

Pour Dominique de Villepin, " sa violence intérieure, son déséquilibre personnel, l’empêchent d’atteindre à la hauteur de la présidence. "

Pour un autre, député UMP issu de l’UDF, officiellement intégré à la mouvance Sarkozy, " On dit qu’il est narcissique, égotiste. Les mots sont faibles. Jamais je n’ai rencontré une telle capacité à effacer spontanément du paysage tout, absolument tout ce qui ne renvoie pas à lui-même. Sarko est une sorte d’aveugle au monde extérieur dont le seul regard possible serait tourné vers son monde intérieur. Il se voit, il se voit même constamment, mais il ne voit plus que ça. "


On avait déjà eu un aperçu des convictions du personnage après ses déclarations sur l’origine génétique de la délinquance et des pulsions suicidaires, qui nous ramènent presque un siècle en arrière et aux théories eugénistes qui ont été à la base des lois ségrégationnistes sur l’immigration aux Etats-Unis, qui ont inspiré plus tard les Nazis, et ont justifié l’extermination des homosexuels, des Juifs et des Tziganes. Ces propos ayant été tenus après l’annonce de la création, en cas de victoire de la Droite, de la création d’un ministère de l’intégration et de l’identité nationale, dont l’extrême-droite autrichienne elle-même a dénoncé les " nauséeux relents. ", on est en droit de s’interroger sur ses convictions intimes.


Quand on lit l’article de " Marianne ", on ne peut s’empêcher de frémir à l’idée que le pouvoir suprême soit un jour confié à un individu capable, en privé, de ce qu’on nous décrit : agressions verbales de journalistes, coups de téléphone à leurs patrons, menaces, intimidations, insultes, le tout cautionné par une " garde rapprochée " qui terrorise dans son propre parti comme à l’extérieur. Pour l’une de ses victimes au sein de l’UMP, " Jamais peut-être un leader politique n’avait aussi systématiquement pris son pied à assassiner, les unes après les autres, les personnalités de son propre camp pour, après le carnage, rester seul entouré de ses chaouches. ".


Bref, ce qui résume le mieux le personnage, c’est ce qu’il a dit dans le Figaro en mai 2005 : " Maintenant dans les réunions publiques, c’est moi qui fais les questions et les réponses et, à la sortie, les gens ont l’impression qu’on s’est vraiment parlé. " Un vrai démocrate, quoi …

Écrit par : ehim | mardi, 01 mai 2007

Dualité à Troie

L’élimination de dix candidats n’a pas affadi l’effervescence. L’affectif Bayrou a réussi, avec l’ardent soutien de la caisse de résonance médiatique, à capter une bonne part des feux de la rampe d’entre deux tours. Le retour de la classique bipolarisation n’a pas encore émergé, ce qui aurait effacé, par la même, le coup de tonnerre d’il y a cinq ans.
Après l’extrême droite qui a imposé la mobilisation des UMP, PS and Co pour le même candidat, le centre révolutionne le second tour, obligeant chacun des deux prétendants à l’intégrer à sa stratégie de conquête d’un électorat élargi.
Pour Nicolas Sarkozy, la volonté affichée de passer par-dessus les bouclettes de François Bayrou pour redynamiser le vote pavlovien de ses électeurs historiques. Ses coulisses, elles, grondent du « débauchage » frénétique des élus UDF inquiets pour leur devenir politique. Bien sûr, ces ralliements opportunistes répondent à des convictions indubitables…
La posture de Bayrou exhale un petit quelque chose de plus digne que les déserteurs de la dernière heure, même si, là aussi, l’ambition personnelle explique ses coups de billard à trois bandes.
Avec Ségolène Royal, l’art du retournement élocutoire vit des heures glorieuses. L’« imposteur », meneur de cette révolution centriste, s’est transmué en fréquentable allié potentiel. Le T.S.S., dont se sont rengorgés à la va-vite les LCR, LO et autre Bové ratiboisés, doit avoir aujourd’hui l’infect goût de la compromission à la sauce centriste…
Passionnante campagne qui éclaire la valeur de chacun empêtré entre ses convictions et les nécessités du jeu démocratique.
Le grand débat final du 2 mai ne fera pas oublier l’urticante petite finale du 28 avril sur BFM TV. Pour résumer le double objectif du français François : démontrer que de forts points de convergence existent avec Madame Royal pour rendre incontournable la nouvelle place de Bayrou comme leader, de fait, d’une opposition au pouvoir sarkozyste. Cela suppose aussi, comme finalité consubstantielle, de ne pas renforcer la candidate pour qu’elle s’essouffle en vue du 2 mai et sa grand messe contradictoire sur écran plat. Machiavélisme naturel pour toute personnalité qui veut parvenir au pouvoir hexagonal suprême.
Les performances rhétoriques de Royal et Sarkozy penche, sans conteste, vers ce dernier, comme l’ont confirmé leur passage alterné sur les plateaux de TF1 et France 2. Ainsi, passé au crible chamalowté de Bachy et Poivre d’Arvor, dans Face à la Une, les deux candidats à la présidence ont pu laisser s’exprimer leur personnalité et exposer leurs idées sans la présence de féroces déstabilisateurs.
Le ressenti, la subjectivité laissent poindre en soi quelques impressions, au-delà des programmes respectifs. Le candidat Sarkozy révèle un plus grand enthousiasme, déroulant un discours aux intonations plus captatrices. A l’inverse, prestation d’une Royal tétanisée à la monotonie jospiniste. D’un côté, que l’on partage ou non son argumentaire, une volonté presque instinctive de convaincre, de séduire, d’aller au bout de son schéma, de l’autre, une rhétorique mécanique, sans flamme, sans saillance lumineuse…
Sans doute chacun peut avoir une équipe gouvernementale solide, compétente et prête au dépassement d’elle-même pour appliquer le programme de l’élu-e. On ne peut pourtant pas occulter que la Ve propulse à la maîtrise du pays une personne qui doit, au minimum, apparaître crédible intrinsèquement.
Quel que soit le résultat, et si (divine ou dramatique ?) surprise il devait y avoir, la campagne présidentielle aura réconcilié l’électorat avec l’idée d’une utilité cardinale de la politique et que ses incarnations nouvelles ne sortent pas du même moule, sans aspérités distinctives.
Pour achever dans la nécessaire auto-critique : pas si rasante que ça cette campagne au sang neuf. Et d’épiques empoignades et rebondissements en perspective…
(http://pamphletaire.blogspot.com)

Écrit par : Decrauze | mardi, 01 mai 2007

Juste pour ceux qui n'arrête pas de renvoyer à Ségoléne Royal ses propos sur la justice chinoise.

L'ambassadeur de France en chine a décoré au nom du ministre des affaires étrangéres la semaine derniére de la légion d'honneur, un haut fonctionnaire chinois, membre du PCC.

Ses fonctions sont : CHEF DE LA CENSURE.

D'un coté on reporche des mots, ici ce sont des ACTES.

Salutations républicaines.

Écrit par : prevalli | mercredi, 02 mai 2007

oui !!! EN avant pour le National Sarkozysme !!! Des veaux, des stats, de la FUREUR !!

Écrit par : Adolf | vendredi, 04 mai 2007

le site sarkononmerci.fr lance un appel à la révolte...

http://sarkononmerci.fr/files/appel%20a%20la%20revolte.html

Écrit par : dedalus | vendredi, 04 mai 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu