Avertir le modérateur

mercredi, 02 mai 2007

Sarkozy favori, sauf révolution copernicienne

Au-delà de la mobilisation démocratique saluée par tous, et de la fiabilité prouvée des enquêtes d’opinion sur lesquels nous ne reviendrons pas, trois enseignements politiques essentiels se dégagent du scrutin du 22 avril :

1. Le premier tour place très nettement Nicolas Sarkozy en position de favori. Le candidat de l’UMP a réussi la mobilisation de toutes les droites et bénéficie d’un rapport de force électoral (même en partageant l’électorat de François Bayrou) particulièrement favorable dans la perspective du second tour.  
2. L’extrême gauche a raté une occasion historique de prendre place dans le paysage politique français, du fait de ses divisions. Rassemblée autour d’un seul candidat, elle aurait pu talonner, voire dépasser le FN, ce qui aurait constitué un événement considérable. Ses querelles de clocher et de leadership l’en ont empêché.
3. La logique du vote utile identitaire a porté Ségolène Royal. Le souhait de voir la gauche présente au second tour a prévalu sur toute autre considération. Le Sondage Sortie des Urnes d’Ipsos est particulièrement clair sur ce point : quand 60% des électeurs sarkozystes disent que leur principale motivation de vote fut « le projet », 52% des électeurs de Ségolène Royal mettent d’abord en avant « l’appartenance politique » de la candidate.

Les enquêtes de second tour, auxquelles ont peut faire confiance au vu de la justesse de celles du premier tour, la situent autour de 46% : un handicap qui nous paraît impossible à renverser en quinze jours, dans un contexte où les réserves abstentionnistes sont nulles et où le taux de fermeté du choix pour le second tour dépasse les 90%. En France comme aux Etats-Unis, le débat d'entre-deux tours n'a jamais inversé le rapport de force; en général il conforte simplement les électeurs de chaque camp. Les quinze jours de campagne ne pourront donc suffire à inverser une tendance clairement favorable à Nicolas Sarkozy. Du coup, seul un «accident» ou un acte politique lourd peuvent modifier le cours des choses. Deux hypothèses sont envisageables pour ce type de scenarii:

•    une lourde erreur de comportement de Nicolas Sarkozy, qui le ferait apparaître comme trop «nerveux», ou «brutal», en réactivant ses traits d’image négatifs : disons le nettement, nous n’y croyons guère au vu de son excellente capacité à se maîtriser, à maîtriser sa communication et son discours. Nicolas Sarkozy paraît trop «fort» pour commettre les erreurs attendues par ses adversaires.

•    un pari stratégique et politique de la part de Ségolène Royal, celui d’annoncer dans les jours qui viennent aux Français qu’une fois élue elle nommera François Bayrou Premier ministre. Cela est peut-être pour elle la seule manière de s’assurer un report suffisant –c'est à dire quasi intégral- des voix centristes du premier tour sur son nom. Au vu des reports de voix dans les enquêtes d'intentions de vote second tour, ni son projet, ni sa personnalité ne suffisent. Une initiative de ce type ne rendrait pas la victoire certaine mais à l’évidence la défaite moins sûre, si l’on se souvient que tous les sondages pointaient François Bayrou largement vainqueur dans l’hypothèse d’un duel de second tour avec Nicolas Sarkozy. Cette stratégie, qui consiste à remettre en cause  quarante ans d’alliances et de comportements politiques pour conserver une chance de l’emporter, nous parait toutefois très peu probable. Sous réserve de ce retournement d'alliances, nous pensons que Nicolas Sarkozy sera le prochain Président de la République française.


medium_medium_medium_lefil.jpg

Commentaires

Sarkozy critique la Suisse à tort

DELOCALISATION. L’actionnaire incriminé d’Arena est en fait domicilié à Milan.

Source: Jean-Louis Richard, Le temps
Mercredi 2 mai 2007

C’était jeudi dernier sur France 2. Nicolas Sarkozy évoquait le cas du fabriquant de maillots de bain Arena qui vient de biffer 180 emplois après la délocalisation de son usine de Libourne (33) en Asie. Le candidat à la présidentielle française a précisé que l’entreprise «appartient à un fonds de pension italien localisé en Suisse», avant de critiquer ces actionnaires qui délocalisent du jour au lendemain et en «se moquant du tiers comme du quart de l’avenir des salariés».

Après vérification, le propriétaire d’Arena depuis février 2006 est BS Private Equity, une firme domiciliée à Milan et non en Suisse. Accessoirement, il ne s’agit pas d’un fonds de pension, mais d’un fonds d’investissement.

Arena, initialement propriété d’Adidas, a été vendu au début des années 90 à une banque allemande, car le propriétaire du groupe aux trois bandes, Bernard Tapie, avait besoin d’argent. A l’époque, l’homme d’affaires et ancien ministre français, qui soutient aujourd’hui Nicolas Sarkozy, avait déjà envisagé la fermeture de l’usine de Libourne, affirme un ancien dirigeant de la holding suisse qui a chapeauté Arena jusqu’à l’année dernière. «Nous avons retardé le démantèlement d’une quinzaine d’années», relève-t-il.

«La délocalisation en Asie ne s’imposait pas, car l’entreprise était déjà très rentable avec son site français», estime cet ancien dirigeant.

Source : letemps.ch
http://www.letemps.ch/template/economie.asp?page=9&article=206172

Écrit par : lucie | mercredi, 02 mai 2007

Rien n'est joué, les electeurs de Bayrou ne sont pas l'électorat udf, et il ya un effet referendum non negligeable et même certain.

Écrit par : Alfred Nobel | mercredi, 02 mai 2007

Si c'est vrais , c'est triste pour la France............
Tant pis, on va fermer les yeux pendant 5 ans.

Écrit par : mat | mercredi, 02 mai 2007

Il ne reste plus qu'à prouver que ceux (lire l'UMP) qui prennent les Français pour des cons peuvent encore se ramasser une belle claque bien méritée au soir du 6 mai...

Écrit par : 6toyen | mercredi, 02 mai 2007

Il y a deux tours, aux Etats-Unis? Vous ne comparez tout de même pas l'élection des grands électeurs à un premier tour, j'espère?

Écrit par : fb | mercredi, 02 mai 2007

J'espere que tout ce passera comme vous le dites car si c'est ségolène royal gangne, c est le retour de l'ommobilisme. Comme pour le referundum europeen on nous promet toujours beaucoup a gauche mais on attend toujours.
En gros c'est soi 5ans de réforme necessaire soit 5ans d'immobilisme

Écrit par : choun | mercredi, 02 mai 2007

Il n'y a rien de TRISTE ! Si SARKOZY est PRESIDENT, c'est parce que les FRANCAIS l'auraient choisit. C'est un vote DEMOCRATIQUE que tous nous devrions accepter et RESPECTER. Alors, à tous ceux qui traitent SARKO de Dictateur, de facho, etc.. etc..., à tous ceux qui disent que ça va "pêter" dans les banlieues, etc.. etc..., ce sont eux qui FONT PEUR. CAR ILS NE RESPECTENT PAS LA DEMOCRATIE, LE CHOIX DES FRANCAIS. En plus, j'estime que c'est une INSULTE pour tous ses français qui auront voté NICOLAS SARKOZY. VIVE SARKOZY, VIVE LA FRANCE, VIVE LE CHANGEMENT.

Écrit par : Danielle972 | mercredi, 02 mai 2007

Ba c'est deux la ne sont mais alors pas du tout partisant... Il faut faire taire ces sondeurs partials et imcompétent!!!

Écrit par : Renaud | mercredi, 02 mai 2007

Bonjour !
Vous axez vos prévisions coperniciennes sur le critère de la solidité caractérielle du candidat de la droite (et accessoirement de l'extrême-droite). Désolé, mais vous avez tout faux. Et même si l'analyse des reports de voix ne vous donne pas entièrement tort quant au résultat à sortir des urnes, ous aurez conscience de votre erreur d'analyse quand vous constaterez sa méthode de gouvernement lors de crises sociales majeures qu'il ne manquerait pas de générer, dès le mois de juin.

Bonne journée, et rendez-vous lundi matin :)

Écrit par : Sceptique | mercredi, 02 mai 2007

voilà la France de merde, avec sa presse pourrie, ses sondeurs qui puent, qui essaient de nous vendre ça comme le seule chose commestible....c'est affligeant...y'en a qui vont devoir retourner leur veste ( on leur fait confiance pour ça) vite fait dès dimanche....

Écrit par : gratmo | mercredi, 02 mai 2007

@choun
pour toi 5 ans de grammaire me parait approprié

Écrit par : bernardo | mercredi, 02 mai 2007

Pas certain que la perspective d'une nomination de Bayrou plaise beaucoup à l'électorat le plus à gauche de Ségolène!!!
La part qui va être gagnée au centre sera peut-être reperdue à gauche... A méditer.

Écrit par : Manu | mercredi, 02 mai 2007

Dejà que ca fait 12 ans qu'on les a fermé les yeux, ca me ferais pleurer de les fermer encore 5 ans surtout que ca pique un peu les yeux....

Écrit par : cedric | mercredi, 02 mai 2007

Rien n'est joué. INTOX ORDINAIRE il y a un débat ce soir et le peuple francais saura trancher :
- sur les programmes ET sur la personnalité des candadats. (y a pas photo)
De plus si les électeurs de JMLP s'abstiennent et ceux de FB votent SR....

Écrit par : flyv | mercredi, 02 mai 2007

... s'il arrive à conserver la maîtrise de ses nerfs, le CHEVAL DE TROIE du "boucher de Bagdad" n'est pas un débutant en matière de "pétages de plombs" ...

Il faut demander son avis à Cécilia ( si vous arrivez à la joindre )

Il faut demander son avis à Azouz BEGAG; il a consigné ses meilleurs souvenirs dans "UN MOUTON DANS LA BAIGNOIRE"

Il faut demander son avis au magistrat auteur du livre RUPTURES, interdit de publication

Il faut revenir sur les accrochages avec certains journalistes dans leurs locaux de travail

Il faut continuer à analyser le "syndrome du Karcher" en comparant avec la ZAPPEUSE HUMAINE prête à servir aux Etats Unis ( voire ailleurs, si affinités ... )

Le blog ANTIRACKET vous fera découvrir d'autres raretés !!!

Écrit par : JAMES CARREYRE | mercredi, 02 mai 2007

Je ne vois pas ou est sarkozy est favorable... Et les sondages, faut voir vraiment comment ils sont fait... La télévision n'est pas toute la réalité et il ne faut pas croire a tout ce que l'on vous dit.

tout d'abord N. Sarkozy est pour la guèrre il l'a evoqué clairement qu'il etait contre la possession de l'arme nucléaire de l'iran, qu'il était au coté du président des etats unis... (Normal c'est les etats Unis qui ont permis a n. Sarkozy d'etre ou il est aujourd'hui) en faite les français sont aveugles et naïf et l'amérique prend possession de la france en insérant ses hommes dans le monde entier, c'est la nouvelle manière de coloniser un pays.

Donc moi je dis vaut mieu que Royale soit présidente, avec ses projets qui ne sont pas du tout mauvais, et laissons une chance à la gauche au lieu de faire continuer une politique de droite surtout avec nicolas sarkozy.


Ps : Je préfere faire aider les gens en difficulter en les eduquant et en essayant de comprendre leur culture, ainsi j'enrichie ma propre culture. Au lieu de faire passer des lois en imposants ses principes et en utilisant surtout la répréssion qui est synonyme d'une démocratie malade...

Écrit par : anti-sarkozyste | mercredi, 02 mai 2007

Texte fermer, demonstration absurde "ont peut faire confiance au vu de la justesse de celles du premier tour" je rajouterais que ces mêmes enquetes donnaient Le pen a la mi journée du premier tour a 17% devant Francois bayrou 16%, justesse fine et deliquate. "La situent autour de 46%" la plus part des sondages prennent un echantillon pseudo representatif de 1000 personnes ce qui donne automatiquement au final vu de la popuplation etudiée une marge d'erreur de 3%. Et puis en faite j en ai marre.

Écrit par : malabar | mercredi, 02 mai 2007

Bonjour,
Pour rebondir sur l'électorat de françois bayrou du premier tour, je pense que celui-ci va bientôt tomber de haut lors des prochaines législatives. Je m'explique...

Je pense que ceux qui ont voté pour françois bayrou sont en grande partie des électeurs qui n'étaient ni convaincus par un nicolas sarkozy, ni par une ségolène royal, ni et heureusement merci par un jean marie le pen. Il ne s'agit pas là de 6 millions de partisans UDF!

Et je pense que le Parti Démocrate que françois bayrou va créer risque de bien tomber en désuétude. On ne peut pas rassembler et spéculer sur des votes d'un premier tour de présidentielles, c'est trop hasardeux. Si sur 6 millions de votants UDF, il n'en reste plus qu'1 million de partisans, quel sera le poids réel du PD ?

Écrit par : tourte76 | mercredi, 02 mai 2007

Votre prophétie a intérêt à se réaliser les frères experts, sans quoi, dans peu de temps, vos titres de pacotilles ferons rire beaucoup de gens. Je me chargerais personnellement de diffuser vos noms au grès du vent.
V

Écrit par : Guy Fawkes | mercredi, 02 mai 2007

Si Sarkozy gagne, c'est la victoire pour :
- les riches,
- les patrons,
- les bourgeois,
- les parisiens,
- les intellectuels de droite,
- les sionistes,
- les atlantistes,
- les communautaristes,
- les censeurs,
- les racistes,
- les islamophobes,
- les faux écolos,
- les (mauvais) flics,...

Si vous vous reconaissez la dedans, alors bravo

Écrit par : RIPPO | mercredi, 02 mai 2007

"Sarkozy favori, sauf révolution copernicienne". Le statut de favori étant par définition une vue de l'esprit, je ne comprends pas bien ce titre. De plus, que le seul "risque" pour Sarkozy soit une "erreur de comportement" traduit le parti pris dans cet article. Et une erreur de positionnement, et une erreur d'analayse? non il est "trop "fort"". Experts sondages autoproclamés, vous êtes quelque peu désolants.

Écrit par : gilles | mercredi, 02 mai 2007

Personnellement je préfère voter pour un projet solide qui va permettre à l'ensemble des français de retrouver une situation de croissance, de sécurité et de présence internationale, plutôt que de voter pour un camp (qui de surcroît n'a presque pas de projet). Faut-il à ce point que l'on soit absurde pour préférer voter pour un camp sans projet plutôt que pour un autre avec un bon projet sous prétexte qu'il n'est pas du "bon" côté... comme le disait un ancien président lors d'un débat télévisé: "la gauche n'a pas le monopole du coeur".
En conclusion cet article me rassure en partie, la France saura voter pour un programme qui est cohérent, respectueux des valeurs humaines et de l'éthique, respectueux des origines multiples de notre pays et des croyances de chacun, mais qui sait également tenir son rôle d'arbitre ou de médiateur en essayant de concilier l'ensemble de la population et en ne délaissant personne (pour ceux qui n'en sont pas convaincus, je vous en prie, lisez les programmes électoraux des deux candidats avant de lancer des phrases stupides aux connotations communistes => arrêtez de répéter les phrases préconcues de manipulateurs et faites vous votre idée en lisant et en écoutant les 2 candidats!!!).

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris le fond de ma pensée, je pense que Nicolas S. fera un président parfait, avec un sens de l'équité et du respect (respect des lois, des personnes, des religions, des aspirations). En revanche, malgré qu'il soit présenté comme vainqueur par les sondages, je continuerai d'essayer de vous convaincre et de vous montrer qu'il est une chance pour la France (et qu'il n'y a pas de raison de "se cacher" comme le disent certains commentaires) afin qu'une fois président nous soyons tous engagés dans une même construction de la France et qu'il n'y ait pas de grands déçus alors que ce programme est fait pour nous! Il nous protège socialement et nous fait progresser face à la mondialisation, il nous ramène la sécurité et la sérénité en nous donnant les moyens d'appliquer nos lois et en revalorisant des valeurs perdues (le respect des parents et des professeurs par les enfants, le respect de l'autorité et de la loi par nous tous), il protège nos entreprises des délocalisations et des importations à prix cassés, il assure à tous un regain de pouvoir d'achat (aux plus pauvres mais aussi aux classes moyennes souvent délaissées qui ont pourtant également des difficultés à finir les mois), etc.

Je pense m'être déjà largement étendu dans ma conclusion, je n'ajouterai qu'une chose, soyons heureux, pour notre avenir et celui de nos enfants, que Nicolas S. soit notre prochain président.

Écrit par : Bertrand | mercredi, 02 mai 2007

Bonjour,
tous ceux qui critiquent SARKO.c'est peut-etre les plus rasistes qu'ils soient,une chose est sûre c'est le
meilleur président que nous pourrions avoir,je pense effectivement qu'il n'y a que la racaille qui ne
l'aime pas et pour cause ils devront passer aux ras des murs. VIVE SARKO , 53%AVEC TOI

Écrit par : ROSSI | mercredi, 02 mai 2007

Logiquement l'écart de Nicolas sur Royal dimanche devrait être supérieur à six points, les français encore indécis ont eu le temps d'ouvrir les yeux et de comprendre que l'épouvantail qu'on a tenté d'agiter devant eu pour les effrayer est une chimère...

Écrit par : criss | mercredi, 02 mai 2007

Logiquement l'écart de Nicolas sur Royal dimanche devrait être supérieur à six points, les français encore indécis ont eu le temps d'ouvrir les yeux et de comprendre que l'épouvantail qu'on a tenté d'agiter devant eu pour les effrayer est une chimère...

Écrit par : criss | mercredi, 02 mai 2007

J'espère trés sincèrement que Sarkozy sera élu.
Face à la montée des périls internes et externes, il est le seul capable de régler concrètement, inventivement et efficacement les problèmes.
Ségolène Royal a promis le paradis à tous les français ! mais, est-ce raisonnable ? est-ce une façon de respecter les français en leur promettant des choses impossibles ?
Sarkozy est franc, compétent, et, surtout, il a une longue et riche expérience de la gestion gouvernementale à des postes sensibles (économie, finances, budget, intérieur), ce dont évidemment ne dispose pas Ségolène Royal.
Sur les questions difficiles que sont l'immigration clandestine, la menace terroriste (réelle et constante), la montée de l'islamisme radical (y compris en France), Sarkozy est clair, net et précis alors que Ségolène caresse dans le sens du poil, materne tout le monde.
Peut-on gérer la France, ce grand pays, ce grand peuple, en se contentant de sourire, de promettre le bonheur ici et maintanant sachant pertinemment l'objectif utopique ?
Non, chers amis, soyons lucides et soutenons Sarkozy ! c'est l'homme dont la France a aujourd'hui besoin !
Tazoulti

Écrit par : tazoulti | mercredi, 02 mai 2007

Sarkozy un Vieux Ringard, pour une vieille France

Voici les star du meeting de Bercy « pour un avenir pour la France » :
Bigard, Johnny Halliday, Rika Zaraï, Enrico Macias, Henri Salvador.

Et, en proclamant, toujour à Bercy, qu'il veut surmonter "une crise morale comme la France n'en a peut-être jamais connu…

En 1984, il rencontre Cécilia Ciganer-Albeniz lorsqu’en qualité de maire de Neuilly, il la marie à l’animateur de télévision Jacques Martin,
il a décide qu’elle ne resterait pas longtemps l’épouse de Jacques, il devient son ami pour lui piquer sa femme.
Sarkozy sera probablement le président le plus inculte qu'on ait eu depuis plus de 50 ans, (depuis Pétain au moins), (quoi que lui, pour lui il faille parler de Mussolini, Franco..)

Écrit par : lucie | mercredi, 02 mai 2007

Un barbecue dans une pinède en pleine canicule ... :

Confier le pouvoir à Sarkozy, c’est " comme organiser une barbecue-party en plein été dans l’Esterel ".

Tel est l’avis de Chirac, selon l’article paru dans " Marianne " que vous n’avez peut-être pas eu la chance de lire (le numéro s’est arraché) mais qu’on trouve en ligne.

Pour François Goulard, ministre libéral, " Son égotisme, son obsession du moi lui tient lieu de pensée. La critique équivaut pour lui à une déclaration de guerre qui ne peut se terminer que par la reddition, l’achat ou la mort de l’adversaire. "

Selon ceux qui gravitent autour de lui, " Sarkozy écrase tout sur son passage. Si les Français savaient vraiment qui il est, il n’y en a pas 5% qui voteraient pour lui. " ; " Il a un compte à régler avec la vie qui le pousse à créer de l’affrontement partout, et non à rassembler. ".

Pour Dominique de Villepin, " sa violence intérieure, son déséquilibre personnel, l’empêchent d’atteindre à la hauteur de la présidence. "

Pour un autre, député UMP issu de l’UDF, officiellement intégré à la mouvance Sarkozy, " On dit qu’il est narcissique, égotiste. Les mots sont faibles. Jamais je n’ai rencontré une telle capacité à effacer spontanément du paysage tout, absolument tout ce qui ne renvoie pas à lui-même. Sarko est une sorte d’aveugle au monde extérieur dont le seul regard possible serait tourné vers son monde intérieur. Il se voit, il se voit même constamment, mais il ne voit plus que ça. "


On avait déjà eu un aperçu des convictions du personnage après ses déclarations sur l’origine génétique de la délinquance et des pulsions suicidaires, qui nous ramènent presque un siècle en arrière et aux théories eugénistes qui ont été à la base des lois ségrégationnistes sur l’immigration aux Etats-Unis, qui ont inspiré plus tard les Nazis, et ont justifié l’extermination des homosexuels, des Juifs et des Tziganes. Ces propos ayant été tenus après l’annonce de la création, en cas de victoire de la Droite, de la création d’un ministère de l’intégration et de l’identité nationale, dont l’extrême-droite autrichienne elle-même a dénoncé les " nauséeux relents. ", on est en droit de s’interroger sur ses convictions intimes.


Quand on lit l’article de " Marianne ", on ne peut s’empêcher de frémir à l’idée que le pouvoir suprême soit un jour confié à un individu capable, en privé, de ce qu’on nous décrit : agressions verbales de journalistes, coups de téléphone à leurs patrons, menaces, intimidations, insultes, le tout cautionné par une " garde rapprochée " qui terrorise dans son propre parti comme à l’extérieur. Pour l’une de ses victimes au sein de l’UMP, " Jamais peut-être un leader politique n’avait aussi systématiquement pris son pied à assassiner, les unes après les autres, les personnalités de son propre camp pour, après le carnage, rester seul entouré de ses chaouches. ".


Bref, ce qui résume le mieux le personnage, c’est ce qu’il a dit dans le Figaro en mai 2005 : " Maintenant dans les réunions publiques, c’est moi qui fais les questions et les réponses et, à la sortie, les gens ont l’impression qu’on s’est vraiment parlé. " Un vrai démocrate, quoi …

Écrit par : ehim | mercredi, 02 mai 2007

Bonjour,

Je penses que chacun de nous est libre de faire son choix. Les quandidats se sont prononcés sur leurs programmes et il faut choisir. Cependant, une chose est sûre c'est que nous sommes tous unis à travers l'immense valeur qu'est la démocratie. Alors toutes les personnes qui insultent Sarkozy ou même Royal sont des gens qui ne respectent pas le choix des autres et sont anti-démocratiques.

Faisons chacun notre choix ; ce sans pression et en respectant chaqu'un des candidats.
Vive la France et surtout vive la démocratie.

Écrit par : Thiel | jeudi, 03 mai 2007

Chers Amis,

En cette heure de grand suspense présidentielle,
J'ai l'honneur de vous informer que vous êtes convoqués
par l'association la Cause
à son nouvel évènement : Autopsie du 2ème tour.

Cette soirée aura lieu le dimanche 6 mai de 17H à 1H00
sur la péniche du Vaisseau Fantôme
65 Quai de Seine 75019 Paris
Métro Jaurès [2/5] / Riquet [7]

Au programme :
Une vingtaine d'artistes proposent leurs créations sur le thème du 2ème tour.
Il y aura des projections, des expositions, un Mix Vidéo du direct, des performances , et des concerts.
Quant au terrible résultat de 20h, il sera vidéoprojeté sur grand écran.

L'entrée est libre et obligatoire,
Un bar, pas cher et à l'allure électorale, avec de l'alcool pour oublier...

En espérant vous y voir,


la Cause
www.la-cause.org

Écrit par : la Cause | jeudi, 03 mai 2007

L’EUROPE SELON Sarkozy

vidéo drôle x sarko et l’europe..
enjoy!
marie

http://www.youtube.com/watch?v=vXEAYF7dcYw

Écrit par : marie | jeudi, 03 mai 2007

"Qui connaît madame Royal ?" Extrait........
"Je pense en conscience, que Ségolène Royal ne doit pas devenir Présidente de la République. Je ne le souhaite pas pour mon pays. Je le redoute pour mes enfants.
Ce que construit Ségolène Royal dans cette campagne présidentielle est mensonger et dangereux, pour la gauche et pour la France.
Elle construit un pouvoir personnel. Elle attise la méfiance envers les élus et la démocratie représentative. Elle use et abuse de la démagogie.
Les fameuses 100 propositions, que l’immense sagesse des débats participatifs avait inspiré… Vaste blague, évidemment, puisque tout s’est décidé entre Ségolène et ses conseillers, dans l’opacité la plus insupportable, à l’insu même des dirigeants du PS !
Une dictature ?
Un pouvoir ultra personnel, sous des formes évidemment charmantes, pleines de bonnes intentions affichées, de discours compatissants et de leçons de morale. Une com’ qui masque un pouvoir personnel sans contrôle aucun, .................."

Écrit par : Comba | vendredi, 04 mai 2007

de toute façon c'est cramé,

les français veulent un chef et non un manager. Il veulent un homme qui leur aboyera dessus, les fouettera, leur dira ou regarder pour trouver les responsables de son propre échec.
Les prendra par la main pour penser.

Il préférerons cela, au difficile exercice de la négociation véritable, du dialogue qui nécessite de proposer et de réfléchir. Il préféreront leur télé et leur voiture à la survie de la planéte.
Il préféreront le capital au travail.

Sarko c'est la france des rentiers, frileux et assistés, et non la france du travail (quel pipeau). Des solutions déja utilisées et qui ne marche pas (exonération de charges sur les salaires déja réalisée constamment depuis 15 ans , defiscalisation du patrimoine etc, allégement de l'état). La france des dividendes et bonus des dirigeants contre la france des investissements et de l'éducation.
C'est la france de la disproportion de la répression par rapport aux actes (voir les peines planchers), c'es tla france d'une justice à deux vitesse.

Pour moi, expert comptable, cadre supérieur, 36 ans, jeune de droite depuis giscard jusqu'a chirac, je trouve que SR est manifestement la plus moderne et a le mieux intégré les différents points forts français (PME, Innovation, Régions, Education -- premier critére des investissement étrangers).

Je souhaite qu'elle reste aprés cette éléction aux commande du PS et approfondisse ses axes de campagnes pour les prochains RV. Qu'enfin se fasse cette révolution à gauche.

Je suis trés triste pour mon pays. Sarkosy sera pour moi sans conteste le signe de la france du déclin.
Il y aura beaucoup de déçu, ca ril y en a qui croit que Sarko c'est la rupture, alors que c'est la continuité de la politique de Chirac (baisse de l'IR, Sécurité etc..). Bravo le magicien.

Dernier point Sarko, c'est la france des vieux qui vote à 70% pour lui. Ceux qui ont connu que des années de croissance, des années de plein emploi, des années libérées aprés 68 et qui crache à la figure de leur jeunesse, de leurs enfants. Des gens qui vont privilégier l'héritier au détriment du créateur. Le rentable au détriment de l'artiste..

C'est beau. Bravo. VIVE NICOLAS SARKOSY. NOTRE GUIDE. NOTRE CHEF.
Criez votre joie. Champagne lundi, déception mardi.

Moi je m'en fout. Je sors gagnant avec le programme de sarko. 1.2 ME patrimoine par ma mére. 5000 Euros de revenu net par mois. Votez votez. Apportez moi vos pépétes. Cela ne me dérange pas.
Mais je vote SR, car oui en vérité je pense à mon gamin.

Écrit par : prevalli | vendredi, 04 mai 2007

MADAME ROYAL ME FAIS PEUR SON PROGRAME EST CREUX Q'avez vous retenue de ce débat une femme arrogante est ce bien là le role d'un president coupant la parole sans cesse refusant de s'expliquer essayant de gagner du temps pour eviter les sujets qu'elle ne maitrise pas. c'est vous MADAME ROYAL QUI ALLEZ EMBRASER NOS BANLIEUE.

Écrit par : annie | vendredi, 04 mai 2007

le site sarkononmerci.fr lance un appel à la révolte...

http://sarkononmerci.fr/files/appel%20a%20la%20revolte.html

Écrit par : dedalus | vendredi, 04 mai 2007

L'election d'un président est bien plus qu'un clivage gauche-droite (ou droite-gauche).
Un président n'a que les pouvoirs qu'il a.
Les idées sont débatues et votées par le parlement et un président a bien du mal a imposer ses idées dans une société comme la nôtre.
Ainsi, on se doit d'élir pour président une personne ayant une certaine représentation, capacité d'élocution, humanité, capacités d'ecoute, de dialogues et d'ouverture. Quelqu'un qui a une bonne (je pense excellente) connaissance de la politique et de l'economie à la fois nationales et internationales.

Toute idée politique mise a part, quand je vois Mme Royale je vois un somnifère sur pattes, une personne sans la moindre solution à ses idées sauf à "en discuter avec les partenaires sociaux", une personne agressive, arrogante, instable...
Une soit-disant présidentiable à peine au niveau d'un leader syndical.

En résumé j'ai honte à l'idée que mon pays puisse être représenté par un tel personage.

Je l'imagine agresser le représentant d'un pays ou cause quelconque où la diplomatie devrait primer, au nom d'une "colère digne"... Je l'imagine négociant avec quelqu'un dont les idées sont opposées aux siennes... une guerre (froide ?) assurée.
Toute idée politique mise a part... je pense qu'un Besancenot ou un LePen ou meme un Nicolas Hulot auraient tout ce qu'il faut pour représenter la France plus dignement qu'une telle caricature.

Pardonnez-moi Mme Royale si vous lisez ce message... Vous avez surement bien des qualités... Mais représenter un pays ne s'invente pas au nom d'une cause syndicaliste, même la meilleure.
Ca demande de la maîtrise, des idées, et non de la réthorique syndicaliste.

Pitié pour la France

Écrit par : Phil | dimanche, 06 mai 2007

http://www.careagit.blogspot.com/

Écrit par : Seb | mardi, 15 mai 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu