Avertir le modérateur

mercredi, 31 janvier 2007

« La seule animation, c’est la pizza »

Tous les mardis, Loïc Le Meur, qui donne un coup de main pour la campagne Internet de Nicolas Sarkozy (il ne veut pas qu’on dise qu’il est le monsieur Internet de Sarko), convie des blogueurs au siège de campagne du candidat de l’UMP. Il y a quinze jours, seuls les militants avaient été invités à rencontrer Nicolas Sarkozy. Mardi soir, la réunion était ouverte à tous les blogueurs. Et François Fillon était là pour répondre à leurs questions. Récit d’une soirée qui a vraiment démarré au moment où elle se terminait.

medium_BLOG01.3.jpgUn peu près 20h, une quarantaine de personnes prennent place dans la salle, assises en demi-cercle face à François Fillon, Loïc Le Meur, et Yves Jégo, arrivé un peu en retard. Le premier lance le débat en évoquant justement la note qu’il était en train d’écrire pour son blog. « Est-ce que Nicolas Sarkozy doit rester au Ministère de l’Intérieur ? » s’interroge tout haut le conseiller politique du candidat. Et de répondre seul à la question, déroulant les arguments habituels.La salle est sage, des mains se lèvent pour poser les premières questions, tel ce chroniqueur de Benito Report, ou Bertrand qui se demande combien « on va manger avant de réagir ? ».

 

Fillon est en terrain connu, et la réunion tourne à la rencontre politique classique. On parle Europe, cumul des mandats, Royal, autonomie des universités... Le discours est bien rôdé : « On a besoin d’un président qui gouverne sans se cacher derrière le Premier ministre ; la question de la démission de Ségolène Royal ne se pose pas ; il faut libérer le travail, l’accroissement de la richesse nationale passe par l’accroissement des heures travaillées. »

 

Rien de nouveau sous le soleil, ni sur le fond, ni dans la forme. Il faut dire que l’assistance n’est pas spécialement vindicative. Bien au contraire, malgré la présence du militant socialiste Christophe Grébert qui est venu au titre de journaliste pour le blog Génération 2007. Loïc Le Meur demande combien il y a de militants dans l’assistance. Une quinzaine de mains se lèvent. Mais s’il avait demandé combien il y a de sympathisants, les mains auraient été plus nombreuses.

 

medium_BLOG03.jpgVolontairement ou involontairement, François Fillon manque de peu l’incident diplomatique en expliquant qu’en France les personnes qui sont aux plus hautes fonctions « sont issues des urnes ». Oubliant, ou non, que le Premier ministre n’a jamais affronté les électeurs. Personne ne relève, le remarque glisse sur l’assistance. La soirée ronronne un peu, il ne manque plus qu’un feu dans la cheminée et de la Suze pour tout le monde «La seule animation, c’est la pizza », lâche MRY, blogueur émérite qui s’intéresse de près aussi à Nicolas Sarkozy. «La dernière fois, c’était plus vivant». Même Loïc Le Meur finit par demander à l’assistance comme rendre ce débat « moins chiant ». «Il faudrait se mettre debout, pour une ambiance plus “café”», assure MRY.

 

Et c’est lorsque l’on débat sur la manière dont on doit débattre que tout s’anime. «Vous êtes libres, c’est vous qui posez la question, c’est vous qui choisissez les sujets», ironise Loïc Le Meur. François Fillon est parti. Tout le monde se lève, on met les manteaux, les groupes se forment, on se « podcast » ou se « vidéocast ». C’est maintenant que les vraies discussions commencent.  « La règle ici, c’est la liberté », rappelle Yves Jégo. « Les blogueurs peuvent être durs quand ils sont derrière leur écran, mais en face ils ne disent plus rien. C’est dommage.»

medium_carzon.3.jpg
Photos Sébastien Ortola
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu