Avertir le modérateur

jeudi, 08 mars 2007

Un phénomène pas encore remarqué par les médias classiques, c'est via le web que la nouvelle génération d'intellectuels s'engagent dans la campagne

Difficilement et lentement, une nouvelle génération d'intellectuels, plutôt de gauche, est en train de percer. L’atelier intellectuel et surtout la collection La Republique des idées leur a donné une certaine visibilité. Les travaux de d’Eric Maurin sur les nouveaux ghettos, de Philippe Askenazy sur les conditions de travail, de Thomas Piketty sur l'Impôt sur le revenu à travers le 20e siècle ou encore de Louis Chauvel sur la dérive des classes moyennes sont maintenant connus et largement relayés. Le colloque de Grenoble de mai dernier avait un petit côté événement fondateur générationnel. Même si tous n’ont pas la même inclinaison politique, une nouvelle pensée de gauche semblait émerger.

Pourtant en début de campagne, cette nouvelle génération intellectuelle ne s’est pas manifestée. Plusieurs observateurs l’ont souligné avec des explications différentes : volonté de nourrir le débat politique mais aussi de rester à sa périphérie, réticences supposées envers Ségolène Royal... Cela a été vrai un temps. Cela ne l'est plus.
Ce qui est étonnant, c'est que c'est par le web et de manière individuelle qu'ils ont pris position. Alors que les colonnes des grands journaux leur sont ouvertes, ils ont choisi une autre voie. Thomas Piketty, la même semaine où Le Monde lui consacre une pleine page, passe par le site reconnu mais assez confidentiel antisarko pour prendre position. Il est suivi quelques jours après par Thierry Pech, secrétaire général de la République des Idées qui s'exprime sur le même site. Depuis, le mouvement s'amplifie. Philippe Askenazi s'exprime sur un blog provisoire. Ils utilisent les blogs de Libé, du Nouvel Obs ou sont accueillis par l'agence intellectuelle en ligne Telos...

Cet engagement se fait non seulement via le web, mais aussi à gauche et notamment contre Bayrou. C'est notable.  Au moment où les médias classiques se font échos de la supposée percée de François Bayrou chez les blogueurs et dans certains milieux intellectuels, ils ne relèvent pas ce phénomène, à mes yeux, bien plus marquant. Car c'est aussi là que le nouveau stimulus intellectuel se trouve vraiment. La comparaison est alors rude : d’un côté les posts de Loic Le Meur, pape des blogueurs de droite, sur ses performances de joggeur, les analyses pas toujours passionnantes de plusieurs blogueurs assez médiatisés et les billets des intellectuels que je viens de citer.  

Voici, quelques liens mettant en exergue ce phénomène:


medium_vin.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu